Paracha Vayikra

Nous entamons maintenant le troisieme des cinq livres de la Torah : "Vayikra". Ce livre est principalement consacre aux sacrifices, qui etait l'un des services effectues dans le Michkan, le sactuaire mobile, puis plus tard dans le Beth Hamikdach, le Temple de Jerusalem.
La Torah, qui provient d'un niveau infini, n'est pas soumise aux imperatifs du temps. Chacun de ses enseignements est eternel et subsiste dans toutes les generations et pour chacun, afin de nous enseigner comment nous devons nous comporter. Ceci est d'autant plus vrai pour ce qui est du service ayant trait au sanctuaire ou au temple, puisqu'il est ecrit explicitement a leur sujet :
"Vous me ferez un sanctuaire, et je residerai a l'interieur de vous"; c'est a dire, comme l'ont souligne nos sages, a l'interieur de chacun d'entre nous, de facon particuliere.

Le service des sacrifices etait introduit chaque matin par le "korban hatamid", le sacrifice quotidien, et etait conclu de la meme facon en fin d'apres-midi.
Ceci, reporte a notre sanctuaire personnel, nous indique l'ordre et la base de notre service de D.ieu de tous les jours.

Le "korban hatamid" etait un sacrifice peu onereux. Il se composait simplement d'un agneau, avec peu de graisse, de farine et de sel. Il n'etait pas a la charge individuelle de chaque juif, mais d'une caisse communautaire a laquelle chacun versait une cotisation annuelle peu consequente; et c'est argent qui pourvoyait aux "korbanot tamid" de toute l'annee; mais ce sacrifice apportait la benediction divine pour l'annee entiere, pour chacun de facon individuelle.

Le "korban hatamid", en tant que celui qui ordonne notre vie quotidienne, nous indique de quelle facon : On ne demande pas de nous de donner tout ce que nous possedons pour le Beth Hamikdach, et de ne rien garder pour nous-memes.
Ce que l'on demande de nous, quel que soit ce que l'on donne, c'est de le donner d'un coeur entier et avec joie. 
Ce n'est pas la quantite qui compte, mais c'est la qualite: que le don soit fait avec un coeur pur, avec une joie et une vitalite profondes.

Un point supplementaire dans le korban hatamid, c'est qu'il n'est offert que deux fois par jour: tot le matin, avant tous les autres sacrifices, et a l'approche du soir, apres tous les sacrifices.
Cependant, il porte le nom de "tamid", qui signifie "permanent", comme s'il etait offert sans interruption tout au long de la journee; ceci car l'influence de ce sacrifice etait presente tout au long de la journee.

Il en est de meme pour ce qui est de notre vie. 
L'organisation de notre journee doit reponde a de multiples besoins, et on ne peut pas toujours ressentir la saintete divine dans chacune de actions quotidiennes.
Plus encore, notre comprehension humaine de la vie nous entraine meme parfois dans des sujets futiles, voire a nous detourner du bon chemin au point de faire le contraire de la volonte divine.

Pour cette raison, au debut de chaque journee, avant d'entamer une autre occupation, nous devons nous occuper du "korban tamid", qui nous indique comment concevoir notre journee, et nous protege ainsi des deviations tout au long de la journee.
Quel est notre "korban hatamid" ?
C'est le fait de dire au reveil, le matin, des que nous ouvrons les yeux, le passage du "mode ani" :
"Mode ani lefane'ha, mele'h 'hai vekayam, chee'hezarta bi 
nichmati be'hemla; raba emounate'ha".
"Je te remercie, roi vivant et imuable, du fait que tu m'a remis mon ame avec bonte; grande est ta confiance".

Le fait d'enoncer notre reconnaissance, et de proclamer la royaute divine, de s'en remettre ainsi a D.ieu des le premier instant de notre journee, est notre "korban hatamid".
C'est une petite phrase d'un point de vue quantitatif, mais qui influe ensuite sur toute notre journee, sur toutes les heures au cours desquelles nous vaquerons a nos occupations, de facon a ce que meme durant ces moments-la nous nous sentirons pleins d'abnegation face a la royaute divine.
Le fait d'entamer la journee en livrant tout notre etre a D.ieu nous donne a force de rester attaches a Lui meme lorsque nous nous employons a d'autres sujets.

Nous meriterons ainsi la benediction divine dans tous les sujets, et partculierement pour une delivrance complete et definitive du douloureux exil que nous vivons actuellement dans tous les pays, avec la vene de Machia'h, tres prochainement.

Bonne semaine a tous,

Chlomo

chlomo@libertysurf.fr