Algerie - Les cimetières chrétiens et juifs profanés

M’sila/ Les cimetières chrétiens et juifs profanés 

 

Abdou Semmar

A M’sila, la population locale est sous le choc. Les cimetières chrétiens et juifs sont pillés et profanés par la mafia du foncier en quête de terrains habitables et constructibles. Des témoins oculaires ont fait parvenir à Algérie-Focus une vidéo où les images démontrent comment des constructions anarchiques ont été érigées sur les tombes de ces deux cimetières. 

De nombreux résidents ont réalisé des maisons en s’accaparant de plusieurs assiettes foncières situées au coeur de ces deux cimetières. Les barons (smasras) de l’immobilier n’hésitent pas à piller des parcelles entières de ces cimetières pour les revendre à des particuliers désireux de construire des logements. D’autres agressions sauvages sont perpétrées contre ces cimetières à l’image de ces décharges sauvages qui s’accumulent sur les tombes sacrées des morts. Des images épouvantables qui ont suscité une vague d’indignation dans cette ville de l’Algérie Profonde.

 

Commentaires

Member for

7 années
Permalien

Communiqué du bureau de la LADDH de M'sila concernant la profanation des deux cimetières juif et chrétien.

 

Malgré le droit constitutionnel qui assure l'information au citoyen et le droit réservé au démenti ou une mise au point en cas de publication de propos ou sujet diffamatoire,le chef de bureau de la LADDH de M'sila dénonce le comportement d'indifférence totale des responsables de la rédaction du quotidien algérien francophone"Liberté"contacté à moult reprise concernant une mise au point d'un article intitulé :"Profanation des cimetières juif et chrétien.La wilaya dément,la LADDH accuse"  apparu le 03 mai 2017 en vain.Ce bureau de la ligue des droits de l'homme de M'sila très étonné de voir cet article apparaitre dans le seul journal rédigé par un correspondant résidant dans la wilaya de Bordj Bouarreridj (B.B.A)située à 60 km de la ville de M'sila suite à un communiqué établi par le cabinet de cette wilaya au lieu de faire appel aux correspondants locaux ,chose qui n'a pas été faite,et ne voulant même accorder un droit de réponse à cet article diffamatoire  .Outre le chef du bureau de la LADDH reconnait qu'il a été contacté par ce correspondant exerçant son travail à distance ,neuf jours avant la publication de son article ,tout en diffamant bien à tort ses propos cherchant à déshonorer la réputation de la LADDH en commençant son papier sous la dictée des responsables du cabinet de la wilaya par :"Une rumeur selon laquelle les deux cimetières juif et chrétien auraient été profanés a circulé, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux et sur certains sites dont celui de la Laddh de M’sila."confirmant qu'il s'agit d'une information tangible et vérifiable et non d'une rumeur. A cet effet le bureau de la LADDH qui vous est reconnaissant de votre collaboration en vue de publier ce communiqué ,a pris contact avec votre journal pour mieux expliqué cette ambiguïté et confirme l'état déplorable de ces deux cimetières devant le silence des autorités .

P/le bureau de la LADDH de M’sila

( aileSalah DABOUZ)

Amroune Layachi    

0662741154         

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

A Monsieur le rédacteur en chef Liberte Droit de rèponse 

 

      LA LADDH   M ’SILA  REPOND

 

Suite à l'article paru dans votre quotidien du mercredi 3 mai 2017 intituléPROFANATION DES CIMETIÈRES CHRÉTIEN ET JUIF DE M’SILA

La wilaya dément, la Laddh accuse.



j'ai le regret de vous envoyer cette mise au point sur ce qui a été rapporter dans votre édition de ce jour là,selon le communiqué signé par le chef de cabinet de la wilaya annonçant qu'il s'agit ( “d’un simple aménagement opéré par des voisins dans leurs habitations”.



par ailleurs tout un mur a disparu de la nature qui entourait ce lieu sacré et qui fait partie de l'histoire de la ville . 



sachant que la disparition du mur du cimetière juif situé dans le côté ouest de ce lieu a attiré l'attention de plus d'un juste à l'issue de la destruction de l'une des habitations voisines qu'elle va subir des travaux de reconstruction distante presque de 7 m du mur anéanti qui entourait le cimetière juif.



comme je dément tout en bloc ce qui a été rapporter par votre votre correspondant,rappelant qu'il m'a vraiment contacté un lundi 24 avril pour lui précisersur tout ce qui a été écrit dans le communiqué publié le 22 avril dernier par le bureau de la LADDH de M'sila qui a déposé une plainte le 23 avril auprès du procureur de la république près le tribunal de M'sila sous le N°8263,

malheureusement votre journaliste s'est contenté d'évoquer seulement le problème d'herbes négligeant les différents points portants sur l’Intérêt que le bureau de la LADDH accorde à cette affaire .(veuillez trouvez ci-joint une copie du communiqué)

 

P/le bureau de la LADDH de M’sila

( aileSalah DABOUZ)

Amroune Layachi    

0662741154        M'sila le:04 mai 2017

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour verifier que vous etes une personne et non une machine et ce, pour empecher tout envoi de spam
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Français