Paracha Tetsave



Dans cette paracha, la Torah nous detaille quels doivent etre les habits des cohanim (pretres), et comment les confectionner.
L'un de ces vetements est le "meil", sorte de grande tunique d'aparat, qui etait porte par le Cohen Gadol. La Torah nous dit a ce sujet : "Safa yiyie ... lo yikarea." - "Il y aura un bord ... il ne sera pas dechire".
Ceci nous enseigne, comme le mentionne Rachi, l'interdiction selon la Torah de dechirer le bord du meil.
Rachi expose egalement, dans cette paracha et dans la precedente, d'autres interdictions de la Torah : celle de separer le 'Hochen (pectoral) du Ephod (sorte de tablier), ainsi que celle de retirer les barres de transport de l'arche sainte.

Si l'interdiction de dechirer le bord du meil, ce qui est un acte de destruction, ou celle de separer le 'Hochen du Ephod, ce qui le separe de sa fonction, peuvent se comprendre, on peut cependant s'interroger pour ce qui est de l'interdiction de retirer les barres de l'arche sainte. Pourquoi la Torah a-t-elle interdit de les retirer ?
Ces barres etaient destinees au transport, et en quoi le fait de les retirer lorsqu'elle etait a sa place, dans le kodech hakodachim (saint des saint), peut-il provoquer un manque dans le service du sanctuaire ?

Le Sefer Ha'hinou'h explique ainsi :
"Il nous est interdit de retirer les barres de l'arche, pour le cas ou nous devrions sortir rapidement a un certain endroit avec l'arche".
C'est a dire que l'arche devait etre toujours prete a sortir, et c'est pour cette raison que la Torah nous a interdit d'en sortir les barres destinees a son transport.

Ceci nous apporte un enseignement important dans le service de D.ieu :
L'arche sainte, qui abrite les tables de la loi, represente la Torah. Ceci est une allusion a ceux qui etudient la Torah jour et nuit. Un juif qui consacre sa vie a l'etude de la Torah pourrait penser que 
l'importance de cette tache le dispense, voire meme lui interdit, de se proccuper de ce qui se passe "a l'exterieur".

Mais la Torah nous enseigne que meme lorsque l'arche sainte est a sa place dans le Kodech Hakodachim, elle doit etre prete a sortir en cas de besoin.
Ceci nous enseigne que meme une personne qui consacre sa 
vie a l'etude de la Torah, lorsqu'elle entend qu'un autre juif se situe "a l'exterieur", n'a pas la chance d'etre eclaire par la lumiere de la Torah, doit alors etre prete a sortir vers lui tout de suite afin de lui apporter cette lumiere.

Bonne semaine a tous,
Chlomo

chlomo@libertysurf.fr