| Accueil | Annonces | Arts | Calendar | Cartes | Chat | Commentaires | Communautés | Coutumes | Culture | Délires
| Enregistrement | e-Souks | Forum | Fun | Galerie Photo | Genealogie | Harissatheque | Histoire | JRencontre
 | Kandil | KesTuCherch | La bouffe | Links | Loterie | Medias | Musique | Objectif | Paracha | Plan du site | Portail
| Recherche | Religion | Sommaire | Sondages | Souvenirs | Telecom | Tunes Célèbres | Voyages  |
 

 

LE WEB DES JUIFS TUNISIENS

 

CHABBATH TSAV - PARA 



La sidra " TSAV " traite exclusivement des différents types de sacrifices offerts au Temple de Jérusalem. Les nombreux commentaires offrent un intérêt certain, mais nous nous appesantirons sur la spécificité de ce chabbath, qui est l'un des quatre Chabbatoth particuliers qui se situent en amont de PESSA'H.

Il y a déjà eu chabbath CHEKALIM, chabbath ZAKHOR, et nous voici maintenant à Chabbath PARA.

Ce Chabbath précède le Chabbath Ha'hodèche (qui annonce Roch 'Hodèche Nissane).

Il implique la lecture de la première partie de la sidra " 'HOUKATH " qui traite de la vache rousse, après la lecture de la sidra " TSAV ".

De quoi s'agit-il ? De la purification indispensable avant le sacrifice pascal auquel etaient -et sont- astreints tous les enfants d'Israel. Ce sacrifice de l'agneau pascal devait se faire au temple de Jérusalem, et ne pouvaient s'en acquitter que ceux qui avaient été purifiés par les cendres de la vache rousse (s'ils étaient impurs, cela va de soi).

Ce qui est important de nos jours, bien que le sacrifice au temple ne soit pas possible, c'est de marquer cette tradition par la lecture du passage traitant de la " 'houka " [décret divin], dont nous ne connaissons pas l'exacte signification.

Pourquoi une vache rousse ?

Pourquoi la brûler entièrement ?

Pourquoi celui qui s'en sert pour purifier devient-il impur ?

Autant de questions auxquelles seul MoÏse notre maître avait la réponse.

Tous les sages à travers les âges, à commencer par le plus sage de tous, le roi Salomon, se sont penchés sur cette énigme. Personne n'a su donner une explication .

Et c'est précisément cette observance sans connaître l'explication rationnelle qui fait à la fois le mérite et l'originalité d'Israël. Les autres peuples donnent une signification à toutes les règles auxquelles ils se soumettent. Et quand ils ne comprennent pas, ils rejettent ces règles. Les enfants d'Israël, eux, appliquent sans discuter les commandements divins, fussent-ils étranges. L'Eternel leur tient compte de leur mérite pour leur obéissance à Ses lois.

Dans l'Ecclésisaste [Ch. VII, 23], le roi Salomon avait dit : " je disais : je voudrais me rendre maître de la sagesse ! Mais elle s'est tenue loin de moi". Il faisait allusion à la vache rousse. Impossible de comprendre ce qui se cache derrière ce décret divin. Et D.eu , dans Son infinie bonté, sait ce que coûte à Israël d'obéir aveuglément à Ses lois. Aussi, dans Jérémie [Ch. II, 2] s'écrie-t-Il : " Je te garde le souvenir de l'affection de ta jeunesse, de ton amour au temps de tes fiançailles, quand tu me suivais dans le désert, dans une région inculte ".


CHABBATH CHALOM !

 

Leon Masliah


| Accueil | Annonces | Arts | Calendar | Cartes | Chat | Commentaires | Communautés | Coutumes | Culture | Délires
| Enregistrement | e-Souks | Forum | Fun | Galerie Photo | Genealogie | Harissatheque | Histoire | JRencontre
 | Kandil | KesTuCherch | La bouffe | Links | Loterie | Medias | Musique | Objectif | Paracha | Plan du site | Portail
| Recherche | Religion | Sommaire | Sondages | Souvenirs | Telecom | Tunes Célèbres | Voyages  |
 
Pour toutes informations, critiques et commentaires, envoyez un email a :
jhalfon@harissa.com
copyright 1999. J. Halfon. All rights reserved.