Re: ADRA DU JOUR
13 juin 2012, 11:25
Re: ADRA DU JOUR
15 juin 2012, 00:22
Bernard Debré, lettre ouverte à Valérie Trierweiler

Madame,

Lorsque vous êtes apparue aux côtés de François Hollande, après qu’il eut quitté Ségolène Royal, les citoyens français ont accepté votre présence, certains avec interrogation, d’autres avec un petit sourire, mais la plupart avec gentillesse. En France, l’amour est roi et les nouveaux couples qui se forment, surtout en politique, attirent plutôt la bienveillance.

Nicolas Sarkozy avait bénéficié de cette même « grâce » lorsque Cécilia était partie. Il s’en était expliqué, peut-être un peu trop, en conférence de presse et s’était marié avec Carla Bruni. Autre temps, autre mœurs, diriez-vous. Effectivement, qu’il s’agisse du général de Gaulle avec « tante Yvonne », de Giscard d’Estaing et d’Anne-Aymone, de François Mitterrand et de Danielle ou même de Jacques Chirac et de Bernadette, ces femmes versaient plutôt dans le caritatif discret que vers l’émergence people tapageuse.

Il est vrai cependant que la presse, pour François Mitterrand, a laissé tomber un manteau de discrétion sur sa double vie qu’il n’a révélée qu’à ses dernières heures. Déjà, il paraissait (mais qui a osé en parler ?) tout à fait anormal que sa deuxième « épouse » et sa fille soient prises en charge par l’État : appartement officiel sur le Quai Branly, voitures, chauffeurs, gardes du corps, cuisines et cuisiniers.

Bref ! Les frasques de François Mitterrand, gardées secrètes par des journalistes complices, ont coûté quelques 8 à 10 millions d’euros au budget de l’État

Carla Bruni n’a pas agi dans ce sens ni Bernadette Chirac. Mais vous voilà arrivé et avec vous, comme le dit la gauche, la modernité, ringardisant tout ce qui s’est passé avant.

Après tout, François Hollande a le droit d’avoir comme amie qui il veut et le temps qu’il le désire. Quant au titre de « première dame », il est usurpé. Ce statut n’existe pas et a été monté de toutes pièces par des journalistes avides de sensationnel. Vous n’avez, Madame, aucune existence légale d’autant plus que vous n’êtes ni mariée, ni pacsée. Que dirait-on d’un président de la République qui accumulerait les « premières dames » comme on accumule des amies ou des flirts ?

Vous avez néanmoins exigé d’avoir autour de vous une équipe composée d’hommes et de femmes qui vous suivent, qui vous aident, qui travaillent avec vous et qui sont payés par l’État. Au nom de quoi l’État doit-il s’occuper de votre secrétariat pléthorique ? Ce n’est pas, je pense, pour vous aider à écrire des articles dans votre journal « Paris Match ».

Voici un autre problème. Vous vous réclamez, à juste titre, du statut de journaliste et vous désirez continuer à écrire. Au début de la campagne présidentielle et même, si je ne me trompe, dès l’élection de François Hollande, vous avez clamé haut et fort que vous ne renonceriez pas à écrire dans l’hebdomadaire « Paris Match » et vous avez même annoncé que vous alliez interroger les grands de ce monde pour faire des papiers de politique étrangère ! Journaliste oui, mais journaliste politique non !

Il me semble que ce métier est incompatible avec la fonction que vous aimeriez avoir, même si elle n’est pas officielle. Vous avez donc décidé de faire du journalisme de bavardages pour bien montrer votre autonomie par rapport à votre ami François Hollande. Vous avez néanmoins accepté, demandé, peut-être même exigé de l’accompagner dans ses voyages officiels. A quel titre ? Simplement d’amie !

Il y avait et il y a toujours un obstacle : Ségolène Royal ! Vous ne la supportez pas, elle qui est pourtant mère des 4 enfants de François Hollande. Il semblerait qu’à la Bastille, lorsque François Hollande a « claqué une bise » sur les deux joues de Ségolène Royal, vous ayez exigé qu’il vous embrasse sur la bouche pour montrer la différence de statut ! Cet acte était sinon puéril du moins cruel.

Voici maintenant qu’en femme moderne, vous tweetez. Vous avez réussi, par vos bavardages, à ébranler la campagne électorale et à ridiculiser la France.

Ségolène Royal est candidate, certes parachutée, en Poitou-Charentes. Elle affronte Monsieur Falorni, implanté localement depuis de nombreuses années et ami de François Hollande. Il était naturel que les caciques du Parti socialiste viennent à son secours, elle qui avait été la femme candidate à l’élection présidentielle de 2007.

Il était peut-être moins évident que le président de la République se mêle de ces élections. En Président « normal », il avait annoncé qu’il n’y participerait pas. Les Français avaient d’ailleurs compris que le petit mot de soutien à Ségolène Royal était plus affectif que politique. Elle avait été sa compagne pendant si longtemps.

Mais vous ne la supportez pas, taraudée par la jalousie. Après le ridicule de « embrasse moi sur la bouche » que, semblait-il, vous aviez prononcé, voici maintenant la trahison ! En effet, de quoi vous mêlez-vous en soutenant Monsieur Falorni qui, au demeurant, reste très sympathique ? Est-ce en tant que journaliste politique que vous prenez position pour un candidat ?

Il s’agirait là d’une déviation intolérable de la neutralité politique d’un journaliste. Voyez-vous Monsieur Jean-Michel Apathie, Madame Ruth Elkrief, Monsieur Alain Duhamel prendre position pour qui que ce soit ? Ils devraient rendre immédiatement leur carte de presse, s’inscrire à un parti politique et ne plus parler. Certes, beaucoup de journalistes, beaucoup de journaux, sont à gauche et l’ont montré lors de ces dernières élections. Mais vous, Madame, journaliste à « Paris Match », vous n’auriez jamais dû prendre position. Ce n’est donc pas comme journaliste que vous avez envoyé ce tweet, vous êtes trop intelligente pour tomber dans un tel piège.

Est-ce pour affirmer votre indépendance vis-à-vis de votre compagnon ? Peut-être aussi pensiez-vous affirmer l’importance de la liberté de la femme ? Je ne le crois pas non plus car je ne suis pas sûr que la liberté consiste à faire des gaffes. Peut-être ce mot est-il trop faible ? Il s’agit d’une faute grave. En réalité, vous ne pouviez pas imaginer une seconde que Ségolène Royal, élue, puisse un jour arriver au fauteuil de présidente de l’Assemblée nationale. « Comment cette femme, qui était avec mon ami auparavant, qui a vécu si longtemps avec lui, peut-elle revenir en pleine lumière ? ».

Mais, pire encore, vous imaginiez, dans vos rêves les plus épouvantables, dans les cauchemars les plus terribles, les cérémonies officielles présidées par François Hollande obligatoirement accompagné par Ségolène Royal, en tant que quatrième personnage de l’État. Vous cauchemardiez à l’idée de voir ces grands dîners à l’Elysée, ces dîners officiels où votre place était équivoque, alors que Ségolène, rayonnante, aurait été proche de votre ami par la grâce du protocole. D’ailleurs, c’est pour cette raison déjà qu’à La Rochelle, vous aviez exigé, semble-t-il, que François Hollande parle de vous comme de « son unique amour ». Petite flèche empoisonnée dans le dos de Ségolène Royal.

La France, par ce tweet, a été ridiculisée dans le monde entier. Une si petite phrase ayant de telles conséquences ! Vous avez non seulement desservi la France où vous n’avez aucun rôle à jouer même si vous avez accompagné François Hollande dans ses voyages officiels à l’étranger (ce qui, déontologiquement, diplomatiquement, était déjà une extravagance), mais vous avez desservi le président de la République élu par une attitude grotesque de femme jalouse qui se mêle de politique pour entraver la carrière de son ami ou compagnon.

Vous avez ridiculisé et humilié les femmes des autres présidents français qui, elles, faisaient de l’humanitaire. Vous avez, semble-t-il, balayé d’un revers de la main ces actions remarquables qu’elles avaient menées et, par conséquent, vous avez méprisé tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont consacré leur vie aux enfants, aux handicapés, à ceux qui étaient atteints du SIDA, etc.

Bref, ce petit tweet de rien du tout a été le révélateur, Madame, d’un malaise que les Français n’osaient pas admettre, qui mélange la faiblesse du président de la République et la méchanceté de sa compagne.

Acceptez, Madame, mes sentiments mêlés de tristesse, de rage et de surprise.

Pr. Bernard DEBRÉ Ancien Ministre Député de Paris.



[www.oppositionrepublicaine.com]
Re: ADRA DU JOUR
22 juin 2012, 12:11
https://mail.google.com/mail/?shva=1#inbox/138144ce7d8d9744


INSTITUT POUR LA JUSTICE.


Chers amis,

Un gendarme vient de nous écrire. Il réagit au meurtre de deux de ses collègues par un multirécidiviste à Collobrières.

Il faut lire son texte jusqu’au bout, c’est un témoignage exceptionnel, en intégralité ci-dessous. Car le meurtrier n’aurait jamais dû être en liberté : si la peine plancher avait été prononcée, deux femmes, deux gendarmes seraient encore en vie aujourd’hui.

Laurence Havel
******

Bonsoir à tous les membres de l’association ainsi qu’à ceux qui font qu’elle existe.

Je souhaitais évacuer l’immense peine qui m’envahit depuis l’annonce du décès de mes deux collègues féminins gendarmes.

Je ne peux m’empêcher d’être en colère et d’avoir le goût du sang dans la bouche. Il n’y a plus aucune limite chez cette partie de la population qui semble avoir acquis ses valeurs dans un univers virtuel ; mais tellement réel pour les familles de leurs victimes !

J’apprends que Abdallah Boumezaar pourrait être mis en examen avec sa compagne. Il était incarcéré jusqu’au mois de septembre dernier ! Il s’agit d’un multirécidiviste incontrôlable qui bénéficie de l’abandon d’une justice étouffée par un pouvoir politique bien-pensant ! Quel est l’intérêt d’une information judiciaire face à de tels actes ? Demander à des gendarmes d’auditionner des membres de sa famille afin de pouvoir dire que c’est un adulte qui a connu une enfance difficile ? Lui trouver des circonstances atténuantes ou un début d’explication à son acte barbare ? Dépenser une fois de plus l’argent du contribuable pour influer sur la décision de la cour d’assises ? Connaître, à travers des expertises et contre-expertises, les angles de pénétration des balles avec lesquelles il a tué les gendarmes ? Avec un peu de chance les délais des expertises lui permettront de ressortir avant son jugement et de pouvoir fuir ; voire faire de nouvelles victimes pour devenir une star du petit écran !

Le ministre de l’intérieur nous explique que la nation va rendre hommage à nos deux collègues décédées alors que dans le même temps M. HOLLANDE souhaite abolir les peines plancher qui « sont contraires au principe de l'individualisation des peines». La justice publique est venue brider la justice privée en lui promettant d’être dissuasive et de protéger l’individu. Où en sommes-nous aujourd’hui ? 90€ pour un dépassement de 6 km/H en agglomération avec un système de recouvrement plus onéreux que la créance et une violence galopante épargnée par un pouvoir condescendant...

Je suis chef de groupe enquêteur en unité de recherches au sein de la gendarmerie nationale (l’Institut pourra relayer vos messages car je me suis clairement identifié auprès de lui et il a pu vérifier mon appartenance à l’institution). Je sors de mon devoir de réserve et de mon anonymat pour crier ma colère. Je suis âgé de 40 ans et cela fait maintenant 18 ans que j’accompagne les victimes. Je me suis investi corps et âme durant plusieurs années de mon existence pour mon métier et au détriment de ma famille. Je ne regrette aucun de ces moments offerts aux victimes et à leur famille. Aujourd’hui je ne me reconnais plus dans ce système régenté par les statistiques et qui permet aux délinquants de faire partie du paysage audiovisuel entre deux sujets d’information au journal télévisé ; quand ce n’est pas entre deux publicités !

Nos représentants ont le devoir de nous protéger des prédateurs qui menacent la cité. Je me tourne vers chacun d’entre vous messieurs et mesdames nouvellement élus. Rappelez-vous que vous avez promis de défendre les intérêts et de garantir les droits de chacun de vos concitoyens. Comment pouvez-vous tolérer et permettre de telles choses qui durent maintenant depuis de si nombreuses années ! Les policiers et les gendarmes sont-ils en guerre ? Doivent-ils mener le combat de la paix publique seuls ? Ne serions-nous pas en droit de brûler des voitures ou des containers à poubelles pour être entendus à notre tour ? Est-ce ainsi que vous apportez votre soutien aux garants des libertés individuelles ?

Je croise les doigts régulièrement pour que l’un de mes proches ne soit pas victime d’un tel individu car je sais que cela aura pour conséquence de m’anéantir. Dois-je prendre les armes pour protéger ceux qui me sont chers ?

Je crains malheureusement que notre justice ne soit de plus en plus défaillante dans les années à venir. J’invite donc toute personne, qui aura pris connaissance de ce mail, à rejoindre l’Institut pour la justice et à inviter les membres de son entourage à faire de même.

Ma colère et mon inquiétude ne sont malheureusement pas apaisées à l’issue de ce message mais mes pensées vont aux proches de mes deux collègues décédées.

Je laisse ce texte à la pertinence de l’Institut qui pourra en faire l’usage le plus opportun à ses yeux.

Un citoyen qui veut croire

***
Re: ADRA DU JOUR
24 juin 2012, 09:55




Iran, l'ayatollah Ali Khamenei a exhorté les musulmans à boycotter tout ce qui provient des Juifs.
>
> En réponse, M. Meyer Treinkman, un pharmacien renommé en Israël, leur a offert de les aider dans leur boycott d'Israël:
>
> Tout musulman qui a la syphilis ne doit pas être guéri par le Salvarsan, découvert par un Juif le Dr Ehrlich. Il ne devrait même pas essayer de savoir s'il a la syphilis, parce que le test Wasserman est la découverte d'un Juif. > Si un musulman a la gonorrhée, il ne doit pas obtenir un diagnostic, car il utiliserait ainsi la méthode d'un Juif nommé Neissner.> Un musulman qui a une maladie cardiaque ne doit pas utiliser Digitalis, une découverte par un Juif Traube Ludwig.
>
> S'il souffre d' un mal de dents, il ne doit pas utiliser Novocaine, une découverte des Juifs, Widal et Weil.
>
> Si un musulman a le diabète, il ne doit pas utiliser l'insuline, le résultat de la recherche par Minkowsky, un Juif. S'il a un mal de tête, il doit fuir le Pyramidon Antypyrin, en raison de la découverte des Juifs Spiro et Ellege.
>
> Les musulmans qui ont des convulsions ne doivent pas utiliser de l'hydrate de chloral car c'est un Juif, Oscar Leibreich, qui a trouvé les bienfaits de ce produit.
>
> Les Arabes doivent faire de même avec leurs troubles psychiques parce que Freud, père de la psychanalyse, était un Juif.
>
> Si un enfant musulman a la diphtérie, il doit s'abstenir de "Schick" médicament qui a été inventé par le Juif, Bella Schick.
>
> Les musulmans doivent être prêts à mourir en grand nombre et ne doivent pas permettre un traitement de l'oreille et des lésions cérébrales, à cause du travail du Juif , Robert Baram qui a eu le prix Nobel.
>
> Ils devraient continuer à mourir ou rester paralysés par la paralysie infantile, car le découvreur du vaccin anti-polio est un Juif, Jonas Salk.
>
> Les musulmans doivent refuser d'utiliser la streptomycine et de continuer de mourir de la tuberculose, car un Juif, Zalman Waxman, a inventé le médicament miracle contre cette maladie meurtrière.
>
> Les médecins musulmans doivent rejeter toutes les découvertes et améliorations faites par le dermatologue Judas Benoît Sehn, ou le spécialiste du poumon, Frawnkel, et de nombreux autres scientifiques de renommée mondiale et des experts médicaux.
>
> Donc les bons et loyaux musulmans adeptes de l'Islam devrait rester affligés de la syphilis, la gonorrhée, de maladies cardiaques, de maux de tête, du typhus, de diabète, troubles mentaux, poliomyélite et tuberculose, de convulsions et surtout être fiers d'obéir au boycottage islamique."
>
> Oh, j'oubliais, ne pas appeler le médecin sur votre téléphone portable parce que le téléphone cellulaire a été inventé en Israël par un ingénieur juif.
>
> Et finalement, je demande, quelles sont les contributions médicales qu'ils pourront utiliser dans le monde, qu'auront fait les musulmans?


de POUPEE.

Ils ne leur restera plus que les yeux pour pleurer. Et encore.
Re: ADRA DU JOUR
02 juillet 2012, 11:28


> Mario Balotelli, la star italienne de football qui a envoyé son équipe en finale de l’EURO 2012 face à l’Allemagne, a été élevé par une mère adoptive juive dès l’âge de 3 ans.

>

> Le talentueux attaquant, qui est né sous le nom de « Mario Barwuah » en provenance du Ghana, a grandi à Palerme. Lors de l’après-match où son statut de star est devenu sans discussion, il s’est précipité pour embrasser sa mère adoptive, Silvia Balotelli. Il venait de marquer les deux seuls buts du match.

> Avec d’autres membres de l’équipe italienne, Balotelli avait visité Auschwitz au début du mois avant le début du tournoi. Il a dit avoir été « tourmenté » par cette visite. La presse italienne confirmait le lendemain en titrant « Balotelli bouleversé » !

> Selon une radio néerlandaise, Balotelli s’est assis seul sur la voie ferrée menant à l’entrée du camp de la mort, les yeux mouillés, en silence. « Un peu plus tard, il a montré à ses coéquipiers une lettre cachée sous son lit, que sa mère adoptive lui avait écrite. Il a alors parlé de choses qu’il avait toujours gardées pour lui. »

> Certains groupes néo-nazis, en Italie et au-delà, qui avaient déjà insulté le joueur pour sa couleur, le ciblent maintenant pour son affiliation au judaïsme. Sur le site raciste Stormfront, on peut lire depuis quelques jours : « Balotelli est noir et juif. Il devrait jouer en faveur d’Israël, pas de l’Italie. »

> Balotelli, 21 ans, non-juif de surcroît, était l’un des quatre enfants nés de Christian Thomas et Rose Barwuah, des immigrants en provenance du Ghana. Il a souffert de problèmes de santé potentiellement mortels, nécessitant souvent une chirurgie intestinale, et son mauvais état de santé mit à rude épreuve sa famille déjà appauvrie. Après avoir cherché une aide de l’Etat suite à un déménagement à Milan, les autorités ont proposé de le laisser en famille d’accueil.

> « C’est comme ça que Mario Barwuah est entré en contact avec les Balotelli » – Francesco et Silvia - « une famille blanche qui vivait dans une villa d’un petit village à proximité. Dans un premier temps, il est resté chez eux 5 jours par semaine et rentrait chez lui le week-end. Mais après quelques temps, tout a changé. Mario a commencé à traiter ses parents biologiques avec indifférence. En fin de compte, il a pris le nom de sa famille adoptive », a expliqué la radio.

> Quand il est devenu un joueur à succès, ses parents biologiques ont cherché à rentrer de nouveau dans sa vie, mais il les a rejetés. Il ne voulait pas de « chasseurs de gloire ».

> Malgré son état de santé peu prometteur et les antécédents familiaux complexes, Balotelli s’est avéré être un prodige du football, devenant le plus jeune joueur de l’histoire à jouer en troisième division de l’Italie, à 15 ans, et finalement impressionnant en tant que joueur pour l’Inter Milan. Il a ensuite déménagé en Angleterre à Manchester City, avec qui il a remporté le titre de Premiere League la saison dernière.

> Dans le même temps, il a été une figure de controverse, de ridicule et d’affection au fil des ans – coiffures excentriques, incendie par inadvertance dans sa maison, indiscipline.

> Le joueur a décrit la victoire contre l’Allemagne comme «la nuit la plus merveilleuse de ma vie jusqu’à présent », ajoutant, « mais j’espère que le dimanche sera encore mieux ».

> A la fin du match, Balotelli a déclaré : «À la fin du jeu quand je suis allé vers ma mère, c’était là le meilleur moment de ma vie. Tout ce que je fais, c’est pour elle. J’ai attendu longtemps ce moment, d’autant plus que ma mère n’est plus très jeune et ne peut pas aller bien loin, alors je lui ai rendu cet hommage en traversant tout le terrain. Elle, elle avait dû traverser l’Europe. »

> Elyes Kahn –
Re: ADRA DU JOUR
05 juillet 2012, 07:37

Thierry Desjardins
Journaliste et Reporter, né en 1941,
> > Directeur général adjoint du Figaro.
> > Auteur d'un nombre considérable d'ouvrages politiques.
> > Lauréat de l'Académie française.
> > Prix Albert Londres 1975.
> > Prix Louis Pauwels 2000.

> > Déclaration du Directeur Général Adjoint du Figaro
> >

> > Il serait grand temps que nous nous apercevions -enfin- qu'une nouvelle guerre de religion a éclaté et, cette fois, à l' échelle planétaire.
> > Les Islamistes massacrent les chrétiens en Égypte, en Irak, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, au Nigeria, un peu partout. Malraux avait dit : « Le XXIème siècle sera religieux ou il ne sera pas ».

On a bien l'impression que ce siècle qui commence va voir le déchaînement sans pitié d'un Islam renaissant, voulant dominer le monde et faire payer à la civilisation chrétienne les quelques siècles pendant lesquels elle a régné sur la planète.
> > Cette haine du chrétien dépasse de beaucoup tous les problèmes de la foi. En s'attaquant aux églises, aux prêtres, aux religieuses, aux fidèles, les islamistes veulent abattre la civilisation occidentale, la démocratie, le capitalisme, ce qu'ils appellent le « néo-colonialisme », la parité hommes-femmes, les Droits de l'Homme, le progrès tel que nous le concevons.
> >
Le XXème siècle a été marqué par l'affrontement Est-Ouest, le bloc communiste contre les pays « libres ». Marx, Lénine et Staline se sont effondrés d'eux-mêmes sous les incohérences, bien souvent monstrueuses, de leur idéologie. Mais ils ont aussitôt été remplacés par Allah et son Prophète.
> > Le Coran a pris la place du Communisme, le drapeau vert de l'Islam celle du drapeau rouge, les imams prédicateurs des mosquées celle des commissaires politiques.
> >
Le XXIème siècle sera une guerre sans merci car les foules immenses du Tiers-monde islamisé (et des banlieues de nos grandes métropoles) sont autrement plus dangereuses que ne l'ont jamais été les chars du Pacte de Varsovie.
> >
Nous pleurons, avec nos larmes de crocodiles habituelles, les coptes massacrés à Alexandrie et les chrétiens assassinés à Bagdad.
> > Mais nous restons les bras ballants.
> > Il faut bien dire qu'on voit mal ce que nous pourrions faire. Ce n'est plus guère le temps des croisades et nos dernières expériences en Afghanistan ou en Irak (où nous commençons à regretter la belle époque de Saddam Hussein qui savait, lui, au moins, faire respecter la laïcité baasiste) n'ont pas été très concluantes, c'est le moins qu'on puisse dire. Il est bien loin le temps où Napoléon III pouvait envoyer un corps expéditionnaire protéger les maronites du Liban que massacraient les Druzes.

Mais au moins restons lucides et surtout arrêtons de ressortir une fois de plus la fameuse « repentance » qui nous sert désormais pour maquiller toutes nos lâchetés.
> > Hier, un imbécile de service nous a longuement expliqué à la télévision que si les islamistes égyptiens massacraient les coptes c'était parce que ces chrétiens de la vallée du Nil étaient « les représentants de l'Occident », les ambassadeurs de la culture européenne », les symboles vivants du capitalisme, du néocolonialisme, du dollar et du coca-cola. En un mot, les ultimes survivants de l'époque coloniale. Autant dire, à l' en croire, que les Islamistes avaient parfaitement raison de vouloir éliminer ces survivances d'un passé détesté.
> > *L'imbécile était, en plus, un inculte*. Les coptes sont les descendants du peuple des pharaons. « Copte » veut dire « égyptien ». Ils étaient sur les bords du Nil bien avant la conquête arabe et musulmane. S'ils sont plus nombreux au sud, entre Assiout et Assouan, c'est précisément parce qu'ils ont fui les cavaliers conquérants venus d'Arabie. Ils avaient leurs églises bien avant que nous ne construisions nos cathédrales.
On peut d'ailleurs dire exactement la même chose de tous les chrétiens d'Orient qu'ils soient catholiques (de rite d'Antioche, de rite syriaque comme les maronites libanais, de rite byzantin, de rite arménien, de rite d'Alexandrie) ou « non chalcédoniens » comme les coptes, ou orthodoxes (ayant leur patriarcat soit à Istanbul, soit à Alexandrie, soit à Jérusalem, soit à Damas). Tous sont « chez eux » dans ces pays-là depuis des millénaires, certains parlant encore l'araméen, la langue du Christ. En faire des ambassadeurs de l'Occident, des représentants du capitalisme colonial est évidemment une absurdité.
> >
Même si, en effet, ils sont « de culture chrétienne ». Mais ils l'étaient avant nous. Nous ne pouvons rien faire pour les protéger, mais au moins ne les trahissons pas en reprenant à notre compte les accusations odieuses de leurs assassins. Nous pouvons les accueillir, comme nous nous devons d'accueillir tous ceux qui sont persécutés. Beaucoup ont déjà fui leur pays.

Mais, en tous les cas, ne continuons pas à nous boucher les yeux, à parler de «l'amitié islamo-chrétienne », d'un « Islam à l'occidentale», de « la cohabitation harmonieuse des trois monothéismes ».
> > Soyons intransigeants avec les règles de notre laïcité, mais ne nous laissons entraîner ni vers la stigmatisation ni vers la discrimination (surtout si elle devait être « positive », comme le souhaitent certains), car ce serait, évidemment, faire le jeu des fanatiques.
> >
Aujourd'hui, la grande mode est d'évoquer, d'invoquer à tout bout de champ "les années les plus sombres de notre histoire". C'est souvent absurde et parfois odieux. Mais s'il y a une leçon qu'il ne faut jamais oublier c'est bien celle de Munich, Churchill avait dit : « Ils ont préféré le déshonneur à la guerre et ils auront les deux. »
> > Il ne faut jamais tenter de pactiser avec ceux qui vous ont déclaré la guerre.
> >


Envoye sur mon mail Bye Poupée News.
Re: ADRA DU JOUR
12 juillet 2012, 06:50
*AVANT DE DETRUIRE éthylotest...LE SCANDALE...TRES INSTRUCTIF...NOUS SOMMES TOUS CONCERNES...*
> > > > >> Voilà un scandale qui, s'il était
> > > > >> connu d'un grand nombre de
> > > > >> Français ferait sans doute une onde de
> > > > >> choc à travers tout le pays...
> > > > >> Vous savez sans doute que le
> > > > >> gouvernement a récemment publié un
> > > > >> décret qui oblige chaque automobiliste
> > > > >> à détenir dans sa voiture un
> > > > >> éthylotest – enfin deux, l'un pour se
> > > > >> tester en cas de doute, et l'autre à
> > > > >> présenter aux gendarmes en cas de
> > > > >> contrôle.
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > Officiellement, le but
> > > > >> est de lutter contre l'alcoolisme au
> > > > >> volant. Tout le monde aimerait voir
> > > > >> moins de drames sur la route liés à
> > > > >> l'alcool,
> > > > >> > > > > > > > c'est incontestable. Mais
> > > > >> je vais vous montrer qu'il s'agit de
> > > > >> bien autre chose ici...
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > L'affaire est tellement
> > > > >> scandaleuse qu'il fallait absolument
> > > > >> que je vous envoie un mail pour vous
> > > > >> informer !
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > >_Alors, voilà ce qui se
> > > > >> passe :_
> > > > >>
> > > > >> En juillet, une association, "I-Test"
> > > > >> se crée pour militer en faveur
> > > > >> d'éthylotests obligatoires dans toutes
> > > > >> les voitures. Ils interpellent le
> > > > >> Ministre de l'Intérieur, Claude
> > > > >> Guéant, et hop quelques mois plus tard
> > > > >> le décret sort. La nouvelle infraction
> > > > >> est créée, avec une amende de 17 euros
> > > > >> à la clef.
> > > > >> > > > > > > > Quand on sait qu'il faut
> > > > >> des années d'habitude pour obtenir
> > > > >> quoi que ce soit quand on est une
> > > > >> association, nous avons été saisis par
> > > > >> cette rapidité !
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > Vous le savez, ici à la
> > > > >> Ligue de Défense des Conducteurs, nous
> > > > >> enquêtons depuis plus de trois ans sur
> > > > >> la répression routière – il ne nous a
> > > > >> pas fallu longtemps pour découvrir le
> > > > >> pot aux roses !
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > Qui sont les membres de
> > > > >> cette "association" ? S'agit-il, comme
> > > > >> on aurait pu le croire, d'un
> > > > >> collectif de familles qui ont perdu un
> > > > >> proche sur la route à cause d'un
> > > > >> chauffard qui avait trop bu ?
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > >> > > >Pas du tout : ce sont tout
> > > > >> simplement... des fabricants
> > > > >> d'ethylotests !
> > > > >> > > > > > > > Le Président de
> > > > >> "l'association" est chargé de mission
> > > > >> chez Contralco, le plus grand
> > > > >> fabricant d'éthylotests chimiques (les
> > > > >> fameux "ballons").
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > Et là, il vient de
> > > > >> réussir un coup de maître : assurer à
> > > > >> sa boîte un marché 100 % garanti sur
> > > > >> 38 millions de voitures !
> > > > >> > > > > > > > Le calcul est vite fait :
> > > > >> 38 millions de voitures x 2
> > > > >> éthylotests à 1€ pièce = 76 millions
> > > > >> d'euros garantis dès l'application du
> > > > >> décret en juillet prochain.
> > > > >>
> > > > >> Mieux : le décret comporte une
> > > > >> obligation de norme NF pour les
> > > > >> éthylotests... norme que cette
> > > > >> entreprise est la seule à avoir !
> > > > >> > > > > > > > Voilà : un marché juteux,
> > > > >> 100 % garanti, qui va rapporter des
> > > > >> millions à une grosse entreprise...Et
> > > > >> nous, on vient nous dire que c'est
> > > > >> pour notresécurité ? Et que si
> > > > >> l'éthylotest venait à manquer dans
> > > > >> notre boîte à gants, ce serait
> > > > >> tellement grave qu'on devrait payer
> > > > >> une amende ?
> > > > >> > > > > > > > Franchement, de qui se
> > > > >> moque-t-on ?
> > > > >> > > > > > > >
> > > > >> > > > > > > > M'aider à faire connaître
> > > > >> ce scandale au plus grand nombre de
> > > > >> Français possible, en transférant ce
> > > > >> message à tous vos amis, vos proches,
> > > > >> ou vos collègues. Ne les laissez pas
> > > > >> tomber dans le piège de la propagande
> > > > >> des pouvoirs publics qui utilisent la
> > > > >> sécurité routière comme un alibi pour
> > > > >> engraisser un business juteux.
> > > > >> > > > > > > > Je vous remercie.
> > > > >> > > > > > > > Bien cordialement,
> > > > >>
> > > > >> Christiane Bayard
> > > > >> > > > > > > > Secrétaire Générale LIGUE
> > > > >> DE DEFENSE DES CONDUCTEURS 116, rue de
> > > > >> Charenton 75012 PARIS
> > > > >>
> > > > >> > > >*> > > >**Quand on sait que les
> > > > >> éthylotests ont une date d'utilisation
> > > > >> d'environ 6 mois, on voit le bénéfice
> > > > >> pour cette société ......*
> > > > >> > > >*> > > > De plus, en regardant de
> > > > >> plus près, on s'aperçoit que les
> > > > >> éthylotests doivent être conservés
> > > > >> entre 10 et 40 degré maxi ......**
> > > > >> *> > > > > > >*
> > > > >> *> > > > > > > Quand on connaît la
> > > > >> température qu'il fait dans un
> > > > >> véhicule en pleine chaleur ......
> > > > >> autant dire que l'on nous fait jeter
> > > > >> notre argent par les fenêtres pour
> > > > >> engraisser les copains de nos
> > > > >> politiques !!!!!!!!*
> > > > >> *> > > > > > >*
> > > > >> *> > > > > > > Pour ma part je refuse
> > > > >> de m'y plier et je vous invite à en
> > > > >> faire autant et de diffuser ces infos
> > > > >> à l'ensemble de vos amis pour qu'un
> > > > >> vent de contestation contre cette
> > > > >> mesure se lève !!!!!!**
> > > > >>
> > > > >
> > > >
> > > >
> > > > --
> > > > Serge SATTEZZI
> > > > Préfecture des Alpes-Maritimes
> > > > Naturalisations
> > > > 04 93 72 26 15
Re: ADRA DU JOUR
22 juillet 2012, 00:49
[siliconwadi.fr]

Les israeliens mettent fin au drame de Fukushima
inShare24
Fukushima-explosion-17-03-2011

La nouvelle fait bondir l’Europe et l’Amérique : après tant de soutien de la part du monde entier dans son dernier drame nucléaire, le Japon a finalement décidé de faire appel à des experts israéliens pour reconstruire Fukushima, ville que le séisme et le tsunami de l’an dernier a ravagé. Une reconstruction placée sous le signe des technologies cleantech.

Le cleantech ou écotechnologies est un domaine florissant en Israël. Il regroupe toutes les technologies utilisant les ressources naturelles, l’énergie, l’eau, les matières premières afin de réduire la toxicité et le volume de déchets, et assurer une performance identique aux technologies polluantes existantes, voire supérieure à celles-ci.

Il y a quelques jours, la société japonaise chargée de la reconstruction de la ville de Fukushima a envoyé une équipe en mission en Israël afin de chercher sur place experts et entrepreneurs désireux de s’investir dans le projet. Plus précisément dans les domaines du water management (gestion durable des eaux) et le recyclage des déchets. D’après Lior Daeri, contact en Israël de la société japonaise, les groupes et compagnies israéliennes qui participeront au projet de reconstruction recevront une réduction d’impôt de 50 millions NIS (environ 13 millions de dollars).

Israël donne des leçons d’écologie aux dragons asiatiques…

Les technologies vertes d’Israël ne cessent de s’introduire à travers l’Asie…La Chine et Israël collaborent d’ailleurs actuellement sur des projets d’énergie solaire. Belle leçon d’écologie au pays de l’industrialisation en roue libre, où le capitalisme sauvage est roi. L’Inde va bientôt conclure avec Israël des contrats importants dans les technologies agricoles innovantes, surtout sur les rives des innombrables fleuves indiens, comme le Gange… une initiative d’urgence dans un pays de près d’un milliard et demi d’habitants.

Au mois de mai, douze jeunes créateurs d’entreprise japonais sont rentrés d’un séjour d’un an en Israël. Partis dans le cadre du programme d’échange étudiants Israel-Asia Fellowship Program organisé par le Centre Israël-Asie de Jérusalem. Les étudiants partis en Israël venaient de divers pays asiatiques comme la Chine, Singapour, l’Inde. Tout au long de l’année, ils ont étudié dans de prestigieuses universités israéliennes, préparant à la fois un diplôme en technologies agricoles et environnementales et en travaillant à temps partiel sur une plateforme internationale d’établissement de contacts (networking).

Mais jusqu’aujourd’hui, une superpuissance asiatique restait absente de l’empire écologique israélien : le Japon.

Curieux quand on sait que les israéliens importent pour près de 2 millions et demi de biens du Japon ! Mais finalement compréhensible puisqu’Israël exporte beaucoup moins vers le pays du Soleil Levant…

Les personnalités politiques et les différences culturelles ont souvent freiné le développement de relations durables entre Israël et le Japon. Selon le Dr. Roni Burnstein, président de la Chambre de commerce et société Amitié israélo-japonaise, le Japon importe 90 % de son énergie pétrolière des pays arabes et de l’OPEP, dont la plupart sont encore loin d’être amis avec Israël.

Nul ne peut non plus nier que la culture conservatrice japonaise, fondée sur le respect d’autrui, les traditions ancestrales et la soumission au supérieur hiérarchique, ne va pas toujours de pair avec l’éthique pionnière de la start-up israélienne. Les entrepreneurs israéliens, téméraires et indépendants tiennent beaucoup aux travailleurs qui disent simplement ce qu’elles pensent et se fichent pas mal du protocole et autres coutumes pompeuses. La preuve avec l’expression “combina”, tirée de l’argot israélien et dérivée de l’anglais “combine”, qui signifie une chose crée sans respect de règles rigoureuses, un bricolage, une invention efficace faite de créativité et d’ingéniosité.

Mais les violons s’accordent peu à peu…

Les deux nations se positionnent à la pointe de la technologie mondiale. Jour après jour, les liens se resserrent, sur fonds de gros contrats, plus proches que jamais. Le Professeur étasunien Kenneth Grossberg organise actuellement une grande tournée d’Israël pour les hommes d’affaire et les étudiants japonais, tels ceux de la prestigieuse Université Waseda de Tokyo.

Ils visiteront l’Institut de la Technologie Israélien Technion, le Centre de recherche de Haifa, le siège social d’IBM, de Google, de Philips, de Microsoft, le Parc Industriel de Tefen, construit par l’industriel Stef Wertheimer pour promouvoir la créativité en alliant l’art israélien, les entreprises IT comme Nanometrics et Given Imaging, l’inventeur de la fameuse camera-pilule ou “pill-cam”.

Pour Grossberg, “le Japon et Israël ont des différences qui font d’eux des pays absolument complémentaires … ils sont exactement comme le yin et le yang”.
Re: ADRA DU JOUR
24 juillet 2012, 02:15
Re: ADRA DU JOUR
22 août 2012, 13:47

> > > > > > > > > ATTENTION AVEC LE POISSON PANGA On aurait pu se douter à moins de 10 EUR le kg . . .
>
> > > > Le panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez CARREFOUR et
>
> > > > PICARD, surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas.
> > > > > > > > > Au Vietnam, le panga est un poisson de culture industrielle intensive, plus exactement,
>
> > > > il vient du delta du Mékong, et il est en train d'envahir le marché à cause de son prix.
>
> > > > Voici ce qu' il y a à savoir sur le panga :
>
>
>
> > le Mékong est l'un des fleuves les plus contaminés de la planète. Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols poly chlorés (PCcool smiley ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexa chlorobenzène (HCcool smiley.
>
> >> > Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d'os et avec une farine d'Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines.
>
> > > > > > > > Il est évident que ce type d'alimentation peu salubre n'a rien à voir avec l' alimentation d'un environnement naturel. Cela ressemble beaucoup à l' alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches). Vous en rappelez-vous ? L' alimentation des pangas est complètement en dehors de toute réglementation judiciaire. Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l'état normal. De plus, les pangas sont injectés avec (PEE).
>
> > > Quelques scientifiques ont découvert que si l' on injectait les femelles panga avec des hormones féminines dérivées d' urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses ½ufs plus rapidement et en grande quantité, ce qui n'arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle panga arrive ainsi à produire 500.000 ½ufs en une seule fois).
>
> >> > De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones injectables (produites par une entreprise pharmaceutique chinoise pour accélérer le processus de croissance et de reproduction. En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de la santé et du bien être des êtres humains.
>
> > > NOTE : Étant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans d' autres aliments : surimi (ces petits bâtonnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).

>
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2020 - HARISSA.COM All Rights Reserved