Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute

Envoyé par mena 
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
22 janvier 2009, 02:16
L’impromptu d’Hillary

Un journaliste égyptien s’est amusé à imaginer la nouvelle secrétaire d’Etat américaine dans le marigot interpalestinien.

Puisque le problème palestinien est une maladie qui nous est tombée dessus quand nous étions petits et dont nous nous débarrassons en mourant, puisque les médecins sont arrivés au bout de leur latin en cherchant à nous en guérir, il ne nous reste plus qu’à nous mettre entre les mains du Messie, l’homme providentiel du XXIe siècle : Barack Hussein Obama.

Imaginons qu’il convoque sa secrétaire d’Etat Hillary Clinton pour lui en parler.

Barack : “Ça va, Hillary ?
Hillary : — Et toi, ça va ? Félicitations. Tu n’oublies pas que je t’ai soutenu.
— Je le sais. C’est pour ça que je t’ai donné ton poste. C’est le plus important après celui de vice-président. Bref, je veux que tu me trouves une solution au problème israélopalestinien. Bill avait presque réussi. Tu pourrais commencer là où il avait échoué.
— D’accord mais, avant de résoudre le problème entre Israël et les Palestiniens, il faut résoudre celui qui existe entre le Fatah et le Hamas.
— Bon, bon, fais comme tu veux. Je te soutiendrai. Moi, je n’ai pas le temps de m’en occuper. Il faut d’abord que je sauve l’Amérique de la catastrophe économique.
— Très bien, je vais faire la navette entre le Fatah et le Hamas.”
Après plusieurs va-et-vient entre Ramallah et Gaza, elle dispose des conditions requises de chaque côté pour parvenir à la réconciliation.

Les conditions du Hamas :

• La libération de tous ses membres emprisonnés par le Fatah.
• L’obligation pour toutes les femmes du Fatah de porter un voile.
• L’obligation pour tous les hommes du Fatah de se laisser pousser la barbe à une
certaine longueur.
• L’obligation pour tous les membres du Fatah de participer au creusement de tunnels
entre Gaza et l’Egypte afin d’encourager le commerce international.
• La fermeture des cinémas et des théâtres de Ramallah afin que la Cisjordanie soit dans
la même obscurité que Gaza (une garantie d’égalité citoyenne entre les deux Territoires).
• L’ouverture d’une ambassade du Hamas à Ramallah.
• La dissolution des trois Etats de Gaza, de Ramallah et d’Israël.

Et voici les conditions du Fatah :

• La libération de tous ses membres emprisonnés par le Hamas.
• L’arrestation des dirigeants du Hamas qui ont participé au coup d’Etat de juin 2007. Et
le jugement de ceux qui ont du sang palestinien sur les mains.
• L’obligation pour tous les hommes de Gaza de se faire couper la barbe et d’adopter la
moustache modèle Mahmoud Abbas.

C’est ainsi que Hillary a rapidement décidé de présenter sa démission au président Obama.

Samy Behiri, Elaph, Londres
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
22 janvier 2009, 04:28
Girelle,
Je voulais dire qu'avec toutes les preuves a l'appui que c'est le hammas qui est responsable de cette derniere guerre, nous serons toujours, nous, Israel accuse de tous les maux de la planette.
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
22 janvier 2009, 09:04
L'Autorité palestinienne dénonce un complot séparatiste du Hamas

Querelle politique côté palestinien. Un haut responsable palestinien,Yasser Abed Rabbo, proche collaborateur du président Mahmoud Abbas, affirme que l'Autorité palestinienne ne permettra pas au Hamas de créer "une entité séparatiste" dans la bande de Gaza dans la foulée de l'offensive israélienne dans ce territoire. Il accuse en outre le mouvement islamiste Hamas de sévir contre les cadres du parti de Mahmoud Abbas, le Fatah, depuis le début de l'offensive israélienne. "Le complot visant à séparer Gaza de la Cisjordanie ne passera pas."

[www.lepoint.fr]
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
22 janvier 2009, 10:44
Henri a écrit:
-------------------------------------------------------
> Girelle,
> Je voulais dire qu'avec toutes les preuves a
> l'appui que c'est le hammas qui est responsable de
> cette derniere guerre, nous serons toujours, nous,
> Israel accuse de tous les maux de la planette.

Je sais Henri, et pourtant
j'ai pensé à toi tout la journée, j'aurais
aimé que tu entendes ce que j'ai entendu.

Ça a commencé par le déjeuner chez l'ancien maire
de Nice, grand bourgeois UMP: attaque en flèche
de Ban Ki Moon qui devrait commencer ses enquêtes
par la recherche des responsables des écoles
subventionnées par l'ONU qui y ont laissé entreposer
armes et munitions et ont abrité des tireurs.

Le Hamas criminel et Israel a tout a fait raison
et a fait preuve d'une patience à nulle autre
pareille.

Pris le café avec mon ami Roger, 88 ans, son seul
regret: que Israel se soit retiré.

Je traverse la rue pour prendre quelque chose à
l'institut de beauté "in" de la Ville: 6 femmes
entrain de parler de Gaza, scandalisées par la prise
en otage de la population de Gaza par le hamas et
par les enfants dont ils se servent comme bouclier
humain.

Je ne vais pas raconter en détail la dizaine
d'autres personnes rencontrées, ça lasserait
tout le monde, il suffit de dire l'unanimité
des réactions en faveur d'Israel.

Climat très différent de l'après guerre du Liban!

Alors je ne sais pas
- s'ils sont mieux informés?
- Si les brillantes manifestations pro palestiniennes
de Nice les ont influencés?

Toujours est il que ce 22 janvier a été pour moi
une belle journée!
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
24 janvier 2009, 04:15
Corriere della sera - doc _
Laurenzo Cremonesi



Doutes sur le nombre d e victimes qui pourraient être 600 et non 1300

« C’est ainsi que les hommes du Hamas nous ont utilisés comme boucliers »



Les habitants de gaza accusent les militants islamistes : « ils nous ordonnaient d’abandonner les maisons et de les protéger »



De notre envoyé spécial

GAZA. « Partez, filez d’ici ! Vous voulez que les Israéliens vous tuent tous ? Vous voulez voir mourir sous les bombes nos enfants ? Enlevez d’ici vos armes et vos missiles » hurlaient les habitants des quartiers de Gaza contre les militants du Hamas et leurs alliés du Jihad Islamique. Les plus courageux s’étaient organisés et avaient barricadé la porte d’accès de leurs appartements, fermé aussi les entrées des immeubles et bloqué en hâte les escaliers pour les étages les plus hauts. Mais la guérilla n’écoutait personne. « Traitres. Collaborateurs d’Israël. Espions du Fatah, lâches. »Les soldats de la guerre sainte vous puniront. Et dans toutes les maisons vous mourrez tous, comme nous .En combattant les juifs sionistes nous sommes tous destinés au paradis, vous n’êtes pas heureux d e mourir ensemble ? » Et ainsi hurlant, furieux, ils abattaient portes et fenêtres, se cachaient dans les étages les plus élevés, dans les jardins, utilisaient les ambulances, se barricadaient près des hôpitaux, des écoles des édifices de l’ONU.



Dans les cas extrêmes, ils tiraient sur qui cherchait à bloquer la rue pour sauver sa propre famille, ou les abattaient sauvagement. « Les miliciens du Hamas cherchaient de bons emplacements pour provoquer les Israéliens. C’étaient même de jeunes enfants de 16 ou 17 ans armés de mitrailleuses. Ils ne pouvaient rien contre un tank ou un jet. Ils se savaient beaucoup plus faibles. Mais ils voulaient que cela se passe dans nos maisons pour les faire accuser ensuite de crimes de guerre »soutient Abou Issa de 42 ans, habitant le quartier de Tel AWA. « Pratiquement tous les immeubles les plus hauts de Gaza qui ont été frappés de bombes israéliennes, comme le Dodmoush, Andalous,Jawarah, Siussi et tant d’autres, avaient sur les toits des rampes de lancement ou des points d’observation du Hamas. Ils en avaient même placé près du grand dépôt de l’ONU parti ensuite en fumée, et la même chose valait pour les villages le long de la ligne d e frontière qui fut ensuite la plus dévastée par la furie punitive des sionistes » lui fait écho sa cousine, Um Abdallah, 48 ans. Usage d’entente familiale .Mais ils fournissaient des détails bien circonstanciés. Il aurait été difficile de récuser ces témoignages. Ici en général, triomphe la peur du Hamas et s’imposent les tabous idéologiques alimentés par un siècle de guerre avec « l’ennemi sioniste ».



Quiconque raconte une version différente imposée de la « muhamawa » (la résistance) est automatiquement un collaborateur et risque sa vie. Y contribue le récent affrontement fratricide entre le Hamas et l’OLP. Si Israël et l’Egypte avaient permis aux journalistes d’entrer, cela aurait été plus facile. Ces lieux sont totalement minés par le Hamas. « Ce n’est pas nouveau au PO, entre les sociétés arabes, manque la tradition culturelle des Droits Humains .Cela arrivait sous le régime d’Arafat qui persécutait et censurait la presse. Avec le Hamas c’est pire, » soutient Eyad Sarraj, psychiatre réputé de Gaza City.



Et c’est un autre chiffre qui apparaît toujours plus évident en visitant les cliniques, les hôpitaux et les familles des victimes du feu israélien. En vérité leur nombre semble moins élevé que 1300 morts, outre les 5000 blessés dénombrés par les hommes du Hamas, et répercutés par les officiels de l’ONU et de la Croix Rouge locale.

« Le nombre de morts ne devrait pas dépasser 500 ou 600.Pour la plupart des jeunes entre 17 et 23 ans, recruté dans les filets du Hamas qui les a littéralement envoyés au massacre », nous dit un médecin de l’hôpital Shiffa qui ne veut absolument pas être cité et y risque sa vie. Un chiffre confirmé pourtant même par les journalistes locaux : « Nous l’avons déjà signalé aux chefs du Hamas. Pourquoi ils persistent à gonfler le nombre de victimes ? Ils espèrent entre autre, que les autorités officielles occidentales les officialiseront sans vérification. La vérité pourrait pourtant surgir. Cela pourrait comme à Djénine en 2002. Initialement on parlait de 1500 morts. Il s’avéra qu’ils n’étaient que 54 parmi lesquels 45 au moins morts en combattant.



Comment sont vérifiés ces chiffres ? « Prenons le cas du massacre de la famille Al Samoun du quartier Zeitoun. Quand les bombes ont frappé leurs habitations, ils ont annoncé qu’il y avait eu 31 morts. Et c’est ainsi que c’est enregistré auprès des officiels du Ministère de la santé contrôlé par le Hamas. Puis, quand les corps sot effectivement récupérés, la somme totale est ramenée à 62 et c’est ainsi que tous les bilans ont été conclus, » explique Masoda Al Samoun de 24 ans. Elle ajoute un détail intéressant : « pour mélanger les pistes s’y étaient mis les escouades spéciales israéliennes. Leurs hommes étaient travestis en guerriers du Hamas, avec le bandeau vert lié sur le front et l’inscription habituelle : il n’y a pas d’autres dieu qu’Allah, et Mahomet est son prophète. Ils se mêlaient aux combattants pour créer le Chaos. Nous ne cessions de leur crier de partir, nous craignions les représailles. Plus tard nous avons compris qu’il s’agissait d’Israéliens. » Il suffit de visiter quelques hôpitaux pour comprendre que les comptes ne correspondent pas. Beaucoup de lits sont libres à l’hôpital européen de Raffah , un de ceux qui devraient être le plus envahi de victimes de la « guerre des tunnels israélienne » Il en va de même pour le « Nasser » de Khan Yunes. Seuls 5 lits des 150 de l’hôpital privé Al-Amal sont occupés. A Gaza city le Wafa construit grâce aux dons caritatifs de l’Arabie Saoudite, du Quatar et des autres pays du golfe a été évacué et bombardé par les israéliens fin décembre.



L’institution est réputée être une place forte du Hamas, là viennent se cacher ses combattants engagés dans la guerre contre le Fatah en 2007. Les autres ont investi Al Qods bombardé à son tour la seconde quinzaine de janvier.



A propos de ces faits, Magah al Rachmah 25 ans habitant à moins de quelques dizaines d e mètres des quatre grands immeubles du complexe sanitaire aujourd’hui sérieusement endommagé, « les hommes du Hamas s’y étaient réfugiés surtout dans les offices administratifs de Al Qods. Ils utilisaient les ambulances et avaient contraint ambulanciers et infirmières a leur fournir des uniformes avec les signes distinctifs de paramédicaux, on pouvait ainsi les confondre, et ils pouvaient mieux échapper aux recherche des israéliens ». Tout ceci a réduit gravement le nombre de lits disponibles dans les institutions sanitaires d e Gaza. D’autre part, le Shifah est le plus grand hôpital de la ville est bien loin d’avoir révélé tous ses secrets. Ses souterrains sembleraient densément occupés. « Le Hamas y avaient caché des salles de survie et les salles d’interrogatoire pour les prisonniers du Fatah, et ceux de la gauche laïque, qui avaient été évacués de la prison bombardée de Saraja », disent les militants du Front Démocratique de la Palestine.



C’était une guerre intestine dans la guerre entre le Fatah et le Hamas. Les organisations humanitaires locales, pour la plupart rattachées à l’OLP, racontent « des dizaines d’exécutions, des cas de torture, surtout durant les trois dernières semaines » perpétrées par le Hamas. Un des cas les plus connus, est celui de Ahmad Shakhura, 47 ans, habitant de Khan Younes et frère de Khaled, bras droit de Dahlan (ancien chef des services d e Sécurité d’Arafat toujours en exil) qui a été kidnappé sur ordre du chef de la police secrète locale du Hamas, Abu Abdallah Al Kidra, sauvagement torturé, on lui aurait arrache l’œil gauche, et il aurait enfin été tué le 15 janvier.





Traduction Josiane Sberro



Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
24 janvier 2009, 04:46
Et pendant ce temps là, en France, le cher Sarkozy prône la reddition des territoires "occupés", la partition de Jérusalem et trouve vraiment que l'action de Tsahal est "disproportionnée".

Les frontières de 67, voilà son exigence auprès de ses "amis israeliens".

Mes mises en garde ne venaient que de ce que je pensais de son attitude réelle envers Israel,pour le reste, si son agitation permanente n'a fait pour l'instant avancer aucun dossier en France, si la justice est en révolution...etc, je lui reconnais le mérite d'avoir été bon dans la gestion de la crise.

Si son attitude vis à vis d'Israel continue à être appréciée par les israeliens et applaudie par certains juifs ici, je ne peux que reconnaître que mon analyse politique et géopolitique est tout autre.

Gad
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
24 janvier 2009, 09:19
Peu importe 600 ou 1300 ou 5000, il y a eu des morts, c'est cela qui compte
Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
24 janvier 2009, 10:12
Monsieur Gad,


Connaîtrais tu une riposte militaire, contre une agression non moins militarisée, qui ne fasse pas de dégâts,
chez l'adversaire?

Si tu es capable de résoudre cette équation, il serait bon que tu nous en fasse connaître la recette.

Merci d'avance, de nous éclairer de tes lumières.



Re: Le Hamas a décidé, ce mercredi de Noël, de sa chute
24 janvier 2009, 14:19
PHOTOS DE MON CORRESPONDANT SUR PLACE...BEN I SHAI.
TEXTE MR GERMAIN DE LA BREITOUNA AGENCY...

Comme tout un chacun j’ai vu sur la chaine 2 L émission ENVOYE SPECIAL.
J’ai pu voir ce malheureux docteur gémir devant les caméras.

Un pauvre homme partagé entre la douleur et l’injustice. Et surtout victime des abus
De cette bande de terroristes au pouvoir qui l’a impliquée dans ce qu’il lui est arrivé.
D’après les photos prises par Tsahal, sa demeure n’était pas si innocente que cela.
Elle abritait des armes et sans doute des tireurs de Katiouchas qui canardaient Sdérot.
Les procédés hamassiques sont connus et ne sont plus à démontrer.

TSAHAL n’a pas bombardé ce site pour le plaisir de détruire mais parce que ce Docteur
ignorait, ou faisait semblant d’ignorer que sa maison était devenue un repaire de sanguinaires.









A qui la faute...???


J’ai entendu et vu


aussi cette pauvre petite jeune fille sur son lit d’hôpital osait parler et responsabiliser le HAMAS sur la perte de ses parents.

Le reportage était équitable pour une fois.
Une dépêche de Reuter.
25 janvier 2009, 01:59
Bonjour.

Je sais, c’est un copie/collé et vous n’aimez pas ça... C’est une dépêche parue sur les nouvelles d’accueil de Free.fr, FAI français.

Ce fait n’a pas en ma connaissance était diffusé sur aucun autre média Français.

Avez-vous vu ça ailleurs ?

REUTERS-"À Gaza, un mannequin criblé de balles qui en dit long
GAZA (Reuters) - Entre cadavres et décombres hérités de trois semaines de blitz israélien, figure un objet surréaliste: la tête et le torse d'un mannequin en uniforme de Tsahal.
Son corps en caoutchouc dur a été déchiqueté par les tirs. De son tronc sortent des fils électriques. Ce leurre a été découvert sur une plage après le départ des soldats israéliens.
Selon les Palestiniens, ce "robot" a servi à détourner leur attention lorsque des commandos de Tsahal ont débarqué sur la côte. La ruse aurait permis aux assaillants d'abattre par surprise dix activistes du Hamas.
L'armée israélienne a refusé de commenter les stratagèmes utilisés par ses soldats lors de son offensive contre le mouvement islamiste mais un expert israélien confirme que Tsahal possède ce genre de leurre.
Sur la foi de photos du mannequin, Itay Gil, qui a participé à la formation de diverses unités de commandos de l'armée, pense qu'il a bien servi à concentrer le feu des tireurs du Hamas afin de pouvoir les localiser et les abattre.
"Tout est possible", dit-il.
Autre stratagème utilisé, selon des témoins, des militaires de Tsahal se sont infiltrés à Gaza au début de l'offensive sous le déguisement d'activistes du Hamas.
Des commandos israéliens héliportés sont en outre descendus en rappel sur des toits d'immeubles sous la protection de bombes fumigènes.
Quant aux chars de Tsahal, ils ont évité les mines et bombes télécommandées censées les accueillir en ignorant totalement les routes.
Enfin, les fantassins ont pénétré dans la bande de Gaza, de nuit, à pied, pour échapper aux unités du Hamas qui attendaient de les anéantir dans leurs transports de troupes d'un seul tir de roquette antichar.
Toutes ces précautions ont permis à l'armée israélienne de ne déplorer que dix morts en trois semaines dont quatre ont été victimes d'une erreur de tir de Tsahal.
Celle-ci a tué plus de 1.300 Palestiniens, dont, affirme-t-elle, des centaines d'activistes du Hamas."


Nidal al-Mughrabi, version française Marc Delteil-Reuters

Shalom
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved