Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LE PTB ET MOI ZOUZ.

Envoyé par albert 
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
21 novembre 2019, 10:24
MAGNIFIQUE MEYER...
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
21 novembre 2019, 10:25
Je me suis dc allongé sur le brancard pour une infiltration pour soulager ma douleur dorsale...Moi avec le medecin..

'...Ca fait mal docteur...?'
'...Non, on va faire une anesthésie locale...'
'...Elle a combien de cms l'aiguille...?'
'...20 cms...!'
'...Tout ca, vous allez me faire rentrer...?'
'...Oui, il le faut, ne vous faites pas de souci, j'ai la radio...!'
'...Et la radio, elle est au top...?
'...Oui, la meilleure...!'
'...Et qd vous allez l'introduire vous m'avertissez...?'
'...Oui bien sur...!'
'...Vous n'allez pas vous tromper au moins de point....?
'...Non, ne vous inquiétez pas...!'

Il plonge son aiguille entre le L3 ET LE L4.....

'...Dr, l'aiguille est rentrée...?'
'...Oui, là j'injecte le serum...!'
'...Non parce que je crois que votre aiguille passe par....!
'...Pardon....Par où...?'
...Par le zizi, pour la première fois, elle est raide depuis 6 mois...!'
'...Surtout ne l'enlevez pas, ok, le liquide est passé sous la table..!'
'...Ö mon D ieu, je me suis trompe d'endroit, je recommence....!
'...Vous ne recommencez rien, je reste avec l'aiguille là où elle est ok, pour une fois qu'une aiguille me rend droite...Fissa fissa je me sauve du cabinet avec les fesses en l'air...Lol
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
24 novembre 2019, 06:26
Je suis voué à avoir que des emmerdes, je les accumule comme pas possible, écoutez cela, j'ai enfin trouvé une balle de tennis d'occasion du coté de LA PORTE DE CLIGNANCOURT...Heureux, je rentre chez moi, il y deux heures, je prend la balle, je m'allonge par terre et je la mets sous l'impact de mon mal de dos, c'est à dire à l'embouchure du trou de l’aiguille infiltration, je vais et je viens durant 5 minutes et au bout de le sixième minutes, je ne ressent plus la balle, je me lève, je la cherche sous mon lit, dans l'armoire, dans la cuisine, dans les toilettes, je me suis dis qu'elle a du rouler sans que je m'en aperçoive, bref, j'ai perdu la balle et je vais pour aller déjeuner, bkaila, et là ma fille DORIS me dit '...PAPA tu as une bosse dans le dos...!' '....Quoi, une bosse..? Je vais vite vers le miroir et effectivement, je vois une bosse '...MERDE LA BALLe DE TENNIS EST RENTRÉE DANS MON DOS PAR LE PETIT TROU DE L'AIGUILLE....'...Doris aide moi à l'enlever...' Doris avec soin, essaye de me la retirer avec délicatesse et au bout de 5 minutes à force de presser, la balle sort, comme un accouchement, elle sort si vite, qu'elle va bomber sur le front de ma fille qui tombe KO...Mais la balle dans sa course sort du balcon, et va ricocher sur le front de mon voisin d'en face, un vieux de 90 ans qui jardinait, il tombe KO, sa femme arrive en hurlant '...MAURICE..MAURICE...CHERI Léve toi...!' Le vieux dans un dernier soupir lui dit ';;;je viens de recevoir un ACE...Je me meurs...' Finalement les pompiers arrive et non pas compris ce qui est arrivé au vieux. J'ai ferme les volets.
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
24 novembre 2019, 06:30
La coloscopie.

Il y a 5 ans, mon médecin traitant me prescrit une coloscopie. Je ne savais même pas ce que cela voulait dire. Renseignement prit, je vais me faire entuber et le praticien va explorer le fond de mon tréfond. RDV fut prit. J’arrive au jour dit. J’attends, on m’appelle. ‘...Deshabillez vous… Allez vous doucher avec ce produit et mettez cette combinaison, qui se ferme par derrière. Le praticien rentre ? Je suis allongé sur le ‘canapé’ mta rabi’. ‘...Nous allons vous faire une petite anesthésie locale et vous pouvez voir la progression de la canule sur l’écran… !’ Brime, je vais voir le film de mes entrailles, les cow boys, les indiens, bref, tout et tout. Il fallait boire avant un litre d’une eau spéciale pour éliminer les résidus de mon colon. On me pique l’endroit, et je ne sens rien. Le médecin tient une canule de 1 mètre de long...’...Chnoué, ehdé qoullou fi termti…. ? (‘ Tout ca dans mon cul) Le praticien est juif tune et il a compris, il rit. Il explore et je vois tout. Quel kif. Un vrai labyrinthe, mes boyaux, un tunnel du genre HAMAS...Bien éclaire, j’avais une envie folle d’entrer d’entrer dans le tunnel. E lui ‘baqi i khawekh din omou… !’ Et lui à farfouiller… !’ Bref, l’examen se termine, mais on me dit de rester qqs instants. Au bout de 15 minutes, klakt, ils ont été tous manger à midi. Alors, j’ai détaché le tuyau et je descends du brancard… Ils m’ont oublié. Je sors dans le hall avec le tuyau dans mon cul...Une vrai queue de chien. Je sors dans la rue, je fais qqs pas et là, je vois une meute courir derrière moi en criant ‘...LE TUYAU..LE TUYAU…. !’ Je prends peur, surtout qu’ils avaient le regard méchant. Je cours, vers le métro avec ma combinaison et le tuyau d’un mètre qui me suit. Voilà, qu’un petit chiot apercevant le tuyau court après moi, il me rattrape et prend le tuyau entre ses crocs. ‘ ..Ah c’est comme cela, attends et là, je lui envoie toute la purée que j’avais dans le ventre… !’ Finalement, il lâche le tuyau et la meute d’infirmières récupère le boyau. Le praticien vient me voir ‘...Mais dites moi, vous vous ne serez pas un peu fou… !’ ‘..Echtââb nââmel, vous m’avez abandonné avec la canule au cul, dc je me suis enfoui pendant que vous mangiez...’ ‘ ..Qui va payer le tuyau… ? ‘..Je vais vous en apporter un en plomb...’
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
26 novembre 2019, 02:25
Albert Siméoni
2 min ·

La mort du rêve
I

Mes idées rêvaient sous une lune enfumée
Qd un créneau s’est ouvert à mon regard.
Une toile de tissu, imprimé d’une étoile
Sous des mains criminelles bien jeunes
Rassemblés, entourés par des maîtres à pensée
Sous feu de joie, ils jettent le mot hai Youdi.
Mort aux juifs….Mort à leurs compatriotes.
L’agneau est devenu loup, brûleur, incendiaire
Injurieux, perdant tout honneur sur le champ
Car du brasier allumé dans leurs cris de joie
ils n’ont pas compris le retour du bâton.
La balle qui les touchera prendra son élan
Mais arrivera en son temps, d’antan
Des rouleaux sacrés furent brûles
Et le soleil s’ est assombrit depuis.
Nous marchions bien avant
Mains dans la main, le cœur heureux
Les idées claires, et l’odeur de la fleur
Délicate embaumait nos vies.
Dans les fourrés épais, en silence se cachaient
Les monstres armés de la mauvaise parole
Et les arbres ont plié leurs branches
Par tant d’ignominie, l’offense à leur sommet
A balayé la douceur de ces campagnes.

Nous avons écouté, entendu et vu
Ceux qui autrefois partageaient notre pain.
Aujourd’hui sans levain, ils devient aussi durs
Que la haine qui nourrit leur désespoir.
Ne poussons point de soupirs frères juifs tunes
Ne retournez plus votre regard sur ce qu’il fut
Mais n’oublions pas ce que nous étions et ce qu’il fut.
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
26 novembre 2019, 12:43
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
30 novembre 2019, 12:11
ECBU.

Il y deux semaines, mon médecin traitant de la prostate, me prescrit ECBU…..Habiqoul, c est à dire QATTAR EL BOULE….Analyse d’urine. Moi qui autrefois fut le meilleur élève en ANALYSE GEO POLITIQUE, je me rends au centre de CHARENTONNEAU . Au vu de mon ordonnance, la dame me donne un grand flacon et un petit flacon. ‘...Voilà la première pipi du matin ici et le reste dans le bocal….’...Beyi..’ Je lui dis. Elle me regarde Je sors avec mes deux conteneurs.
Le lendemain je fais ce qu’elle m’a expliqué, et j’ai aussi le mode d’emploi. Je remplis dc les deux conteneurs et je me rends le surlendemain avec mes deux bidons. Elle regarde mon urine…

‘...Mais elles sont vraiment ORANGE… ?
‘...Elles devraient être comment.. ?’
‘...Soit jaune pâle, soit transparente, soit légèrement jaune mais pas orange… !’
‘...C ‘est que je mange bcp de jus de carotte…. !
‘...Combien même…. !’
‘...Je mange aussi bcp de KHRÄA¨…. !’
‘...Pardon… ?
‘...Potiron…. !
‘...Mais combien même… !’
‘...Je mange aussi bcp de KAKI…. !’
‘...Mais combien même… !
‘...Je bois aussi deux cachets de VITAMINE C. VITASCORBOLE… !
‘...Mais combien même… !’
‘...Je mange aussi bcp de melon… !
‘...Combien même…. !

La fille dérrière moi s’allonge…

‘..Je prends aussi des compléments comme le curcumin…. !
‘….Mais….
‘...Combien même...Aussi, des pilules rondes oranges pour ma prostate… !
‘…………..
‘...Je prends aussi….DU RIZ ORANGE. !
‘………….
‘...Je prends aussi…

Celui qui est derrière moi…

‘...Vous n’allez pas nous raconter votre vie végétale monsieur… !
‘...Mr je prends aussi, un complément orange pour mes articulations… !
Lui ...Mais combien même… !
‘...Mr, je prends aussi des cachets ronds de trois centimètres de diamètre orange pour mes varices… !
Lui….’..Mais combien même, vous n’allez pas monopolisez le comptoir… !’
‘...J’ai oublié aussi de vous dire que je mange les écorces d’oranges dans mon lait d’amandes sans sucre…. !

Les patients derrière moi…
‘..MAIS COMBIEN MËME… !’

‘...Vous me conseillez de me mettre au VERT ALORS… ?

La dame au comptoir….
‘...Si vous pouvez s’il vous plaît revenir demain pour les résultats… !’
‘...Ah aussi, je prends un sirop ORANGE…. !

LA MEUTE….’...OK…..ON A TOUS COMPRIS…..UNE HEURE A PARLER ON COMMENCE A DEVENIR ORANGE NOUS AUSSI….

‘...Oui, ca se voit sur votre visage...EN BOUL AALIQOM ELKEL… !’
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
03 décembre 2019, 12:54
Je suis qq’un de prévenant en ce qui concerne ma santé.
Je consulte assez souvent mon généraliste mr KOSKAS. Je l’appelle souvent avant de le consulter.
Avant hier, je monte dans son cabinet et je rentre dans le salon, il est au courant que je suis dans la salle d’attente. Et là, surprise, je vois 10 patients et une chaise vide, ce qui revient à dire que je vais rester 3 heures à attendre mon tour. Il est 12 heures 30 et bien sur je dois prendre mon boulot à 14 heures. Je réfléchis avec la canne sous l’aisselle en émettant des gémissements. 20 paires d’yeux compatissent à ma douleur. Je me lève en titubant, et je rentre au WC. Je reste dans l’obscurité. Dix minutes plus tard, le patient sort du cabinet, KOSKAS se rend dans la salle d’attente et il ne voit que ma canne et ma sacoche. Il demande ‘...Est ce que le Monsieur qui était là, est parti…. ? ‘...Non, il a juste ouvert la fenêtre et il est sorti….’ Koskas, ouvre la fenêtre croyant que j’étais passé par dessus. Il cherche dans la cuisine, ouvre la porte de son cabinet, cherche dans le palier, descend sans le hall, descend dans le parking, rien il ne me trouve pas, il remonte et là, il a l’intelligence d’ouvrir la porte du WC. Il me voit assis sur le siège, le regard hagard. ‘...Albert, qu’est ce que tu fais là… ? ‘...Je suis où, tu es qui toi… ? ‘...Il m’aide à me relever, il rentre dans la salle d’attente, je vois les patients et je leur dis ‘….Qui êtes vous…. ?’ Lui ‘...Messieurs, Mesdames, excusez moi, je dois le voir en urgence… !’ Il m’attrape le bras, et je m’assois dans son cabinet.. ‘...Doc, j’ai besoin d’une ordonnance… !’ ‘...Attends toi, tu es devenu fou ou quoi, là je tremble, qu’est ce que tu faisais dans le WC….. ? ‘...Rien, je t’attendais… !’ ‘...Il lève le téléphone et appelle ma femme ‘...Madame SIMEONI, dites moi comment il se comporte votre mari à la maison… ? ‘...Mais très bien, pourquoi vous me dites cela… !’ ‘...Son comportement, il est bien…. ? ‘...Oui très bien, il voit la télé, fait ses comptes, il est sur FB...’ ‘….Ah ok merci madame SIMEONI…. !’ ‘...Dis moi qu’est ce qui t’a pris de me faire coup là…. ? ‘...Voilà comme il y avait bcp de patients et que je suis pressé, j’ai trouvé ce moyen pour me faire passer en URGENCE….. !’ ‘….ALBERT, ne me refait plus ce coup là, je suis mort de peur, là je vais être obligé de fermer à clé le WC…. !’...Tu fais bien, personne n’y va, il n’y a même pas de papier cul ni un lavabo… !’ LOL.







Je viens d’annoncer ( SUR Fcool smileydans un scoop que mon médecin traitant le DR KOSKAS a ferme son cabinet à clé. Je l’ai dc appelle hier matin sur son phone privé pour prendre rdv et là ‘...Albert, écoute ce que tu as fait la dernière fois ( lire le texte très en bas) a fait le tour du quartier et la rumeur s’est enflée…. !’ ‘...Enflée tu me dis...? je ne comprends pas comment une rumeur enfle si on ne la gonfle pas, ils ont des pompes à vélo ces médisants… ? ‘...Dc, j’ai été obligé de fermer le cabinet pour éviter la honte que tu m’as faite, ils ont dit ‘...Oui le DR KOSKAS fait des privilèges, il a prit un patient alors qu’il était le dixième etc. !’ ‘...Donc, je ne peux plus compter sur toi, alors que tu connais ma situation, ma tête, mes jambes, mes artères, ma rate, mon cœur, ma sciatique….’ ‘….Fel bhar… !’ ‘...Ah tu as peur de l’œil en plus ye mchéi’doun ( superstitieux) et maintenant tu vas faire quoi hein, rass rass avec ta femme, à te disputer avec elle, tu vas tourner en rond comme un derwich,
c' est cela que tu veux parce que je suis resté assis sur ton siège et alors… !’ ‘…. Ca ne se fait pas, imagine qu’un de mes patients avait eu une envie soudaine de faire caca….. ? ‘...Caca… ? Et avec quoi il va se torcher y’a pas de papier, y’a pas d’eau, avec un mouchoir en papier klinex et si en plus il a la diarrhée, il use de dix paquets de klinex en plus ta chasse ne marche pas, tu fais l’économie de l’eau ou quoi… !’ ‘...En tout cas, je l’ai fermé et basta, plus personne ne rentrera dans mon cabinet…. !’...Alors, je suis mort, et toi tu es mon assassin, je vais aller voir dans ce cas un autre médecin… ? ‘...Mais enfin je n’ai pas ferme mon cabinet médical pour les visites mais MES TOILETTES…. !’

‘...YATIK FEJ’YA AMIN YE KHOUKHECH… !’
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
04 décembre 2019, 14:06
Il n'y avait pas encore de vélos électriques.
Pièces jointes:
Einstein-l'ami Albert.JPG
Re: LE PTB ET MOI ZOUZ.
08 décembre 2019, 06:37
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2020 - HARISSA.COM All Rights Reserved