Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

ca barde en tunisie ......

Envoyé par elsa 
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 02:40
Roger Bismuth, à coeur ouvert



...Membre de la Chambre des Conseillers (Sénat), Vice-Président de l’Utica, co-fondateur de la Chambre de commerce tuniso-américaine et président d’un grand groupe d’affaires tunisien.

Roger Bismuth (de son nom complet Joseph Roger Bismuth), né en 1926, démarre sa carrière professionnelle en 1940 comme travailleur dans le secteur de la construction. Il détient aujourd'hui plusieurs entreprises dont la plus importante est le groupe Bismuth basé à Tunis. Outre les industries alimentaires, il distribue de grandes marques notamment Gillette, Oral B, Duracell, Bayer, L’Oreal, Garnier, Vichy, Leica, ChupaChups, etc. Avant la "Revolution du jasmin", il declarait : «Oui, il y a une exception tunisienne ! », aime-t-il à souligner fièrement toutes les fois que l’on l’interroge sur le progrès de son pays.


===========================================================================

Le président de la communauté israélite de Tunisie appelle ses coreligionnaires à ne pas "s'affoler inutilement"

Le président de la communauté juive de Tunisie, Roger Bismuth, a qualifié les incidents survenus, vendredi 11 fevrier 2011, devant la synagogue de Tunis, de "malheureux acte isolé", appelant sa communauté à "ne pas s'affoler inutilement".

Joint au téléphone par l'agence TAP, M. Bismuth a affirmé que "c'est le premier incident du genre dans le pays depuis la révolution, un acte inacceptable et inquiétant certes, mais il n'y a eu ni vandalisme ni agressions".

Il a précisé qu'"avant que n'intervienne qui que ce soit, c'était déjà terminé", espérant ne pas voir un tel acte se reproduire.

"J'ai fait part de mon inquiétude au Premier ministre et au ministre de l'Intérieur à ce sujet, et ils ont été très rassurants", a-t-il encore indiqué.

M. Bismuth a regretté que "Ce fâcheux événement risque de porter préjudice à notre tourisme en cette période sensible", mettant l'accent sur la nécessité d'aller de l'avant, de penser à l'avenir du pays et d'entamer activement sa reconstruction.

"Les tunisiens de confession juive sont très attachés à cette révolution que nous applaudissons. La révolution concerne tous les tunisiens, et nous devons tout faire pour la réussir", a-t-il souligné.

Vendredi dernier, après la prière hebdomadaire, un petit groupe d'individus avait scandé des slogans hostiles devant la grande synagogue de Tunis. Un communiqué du ministère de l'Intérieur a condamné fermement, lundi, "les agissements de certains extrémistes qui incitent à la violence et à la haine entre Tunisiens".


===========================================================================

Synagogue en Tunisie : de la fumée sans feu ?

Un incendie a été signalé, mais sans intention antisémite, selon le chef de la communauté juive, Mr Roger Bismuth.

Rappelons que La synagogue d’El Hammah, près de la ville de Gabès (sud tunisien), a été incendiée le 1er fevrier 2011.

Hier matin, Perez Trabelsi, le responsable de la communauté juive de Djerba, sonne l’alarme en déclarant que «des gens ont incendié la synagogue et les rouleaux de la Torah ont été brûlés». «Cela m’étonne car il y avait des policiers non loin de la synagogue», ajoute-t-il. Perez Trabelsi est aussi président de la Ghriba, sur l’île de Djerba, la plus ancienne synagogue d’Afrique. Celle-ci avait été visée, en avril 2002, par un attentat au camion piégé revendiqué par Al-Qaeda, qui avait fait 21 morts. Semblant indiquer qu’un climat antisémite est peut-être en train de s’installer en Tunisie, Trabelsi ajoute que les vitres de trois ou quatre voitures dans le quartier juif de Houmt Souk (la capitale de l’île de Djerba) ont été brisées vendredi. «C’est calme à Djerba, mais les gens [la communauté juive] ont peur, poursuit-il. Ils veulent nous faire sortir du pays et semer la discorde entre les communautés qui vivent depuis longtemps en symbiose.»

Aussitot, Mr Roger Bismuth, le président de la communauté juive de Tunisie, a formellement démenti ces faits. Selon lui, «les fidèles avaient construit une petite pièce en bois, à côté de la synagogue, qui leur servait pour prier. Un petit groupe un peu agité y a pénétré, et a accidentellement mis le feu». La synagogue serait intacte. «Le drame, c’est qu’un incident comme ça prenne une ampleur démesurée, on pense tout de suite à des actes antisémites, regrette-t-il. Or les Juifs tunisiens n’ont aucun souci particulier, même pendant cette révolution.»


===========================================================================

De toute evidence, Mr Roger Bismuth semble avoir subi de tres fortes pressions, ce qui explique en partie ses declarations peu credibles sur les differents incidents antisemites. Les premières nouvelles qui nous sont parvenues étaient ambigües. Elles ne le sont plus à présent.comme cela est confirme, entre autres, par le BNVCA et d'autres organismes, preuves, photos et video a l'appui:



Avant le saccage :



Apres le saccage :

On peut constater que le fronton ecrit en hebreu a ete arrache et detruit.





Le mausolée d’un grand rabbin, une salle de prières attenante à ce premier ont été saccagés, violés, détruits au vu et au su de la police de proximité qui a laissé faire.

- Manifestations antisemites devant la Grande Synagogue de Tunis, le vendredi 11 fevrier 2011 !



[lessakele.over-blog.fr]

La communauté juive de Tunisie compte 1 500 membres environ, les deux tiers à Djerba, le reste à Tunis. Selon Roger Bismuth, certains ont collaboré avec le régime Ben Ali, mais pas plus que les musulmans : «Le RCD était un parti politique, il y avait des musulmans et des juifs.» Bien que sénateur depuis 2005, ce qui signale une proximité avec le pouvoir, Roger Bismuth se réjouit de la révolution. «C’est une énorme libération. Vivre sous une dictature est horrible. D’autant que Ben Ali et sa famille ont volé l’argent du pays.» Selon lui, il n’y a pas d’antisémitisme en Tunisie. «Comme après chaque révolution, nous vivons des désordres. Des bandes de gens démunis font des rapines. S’il y a des problèmes, ils ne visent pas spécifiquement les Juifs. Et si nous ressentons parfois un sentiment d’insécurité, c’est au même titre que tous les Tunisiens.»


============================================================================

A mon avis, il aurait ete preferable que Mr Roger Bismuth donne sa demission de son poste de président de la communauté israélite de Tunisie et refuse ainsi de faire des declarations sous la contrainte !

Afin de sauvegarder ses interets personnels qui semblent importants en Tunisie, il a manque de courage et a prefere faire des declarations ayant pour but de dissimuler la verite.

Vive "La Tunisie Nouvelle" qui se vante d'avoir retrouve sa liberte d'expression ! Elle commence bien "La Revolution dite du jasmin" !

Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 04:22
Du déjà vu, du déjà lu.
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 09:37
Pris sur le site Amit4U, des Juifs Tunisiens d'Israël, sur lequel on peut lire des interventions d'intellectuels Tunisiens qui luttent pour la Démocratie et contre l'Extrémisme.

En plus de Ftouh Souhail, on voit aussi Maître Docteur Iman Sédiri (qui participe à la fondation d'un Parti Républicain) et Ihad Jribi, dont voici le message.

IHAD JRIBI - - 16/2/2011 | 18:47

" Suite aux événements qui ont eu lieu aujourd'hui devant la synagogue de Lafayette on propose d'organiser une marche contre l'extrémisme religieux qui présente un danger et une menace pour la vie des personnes. Nous tenons à vous rappeler que nous n'avons rien contre la religion et la pratique de celle ci, mais contre les personnes qui utilisent la religion pour priver autrui de liberté et imposer leur point de vue sans respecter celui des autres. ".

[www.dailymotion.com]


Je crois que je ne serai pas le seul parmi les lecteurs de Harissa, à être intéressé de connaître aussi l'avis de notre ami Me Gargouri.
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 10:09
Me Gargouri il est dans le MALOUF Braham. Il accorde son tar.
LA REVOLUTION POUR LUI EST DANS LES AIRS.
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 10:15
breitou a écrit:
-------------------------------------------------------
> Monsieur ROGER BISMUTH a déja brillé par son
> ignorance sur la syna de EL HAMMA, comment peut
> t'on lui faire crédit d'autant plus que sa parole
> n'est pas aussi libre qu'il prétend.

Mon cher Breitou , nous avons un proverbe juif antique qui dit :"אל תדון את חברך עד שתגיע למקומו..." Al tedoun et haberkha aad chetaguia le mkomo ,
En traduction libre : ne juge pas ton prochain , jusqu'à ce que tu te retrouve dans sa situation .

Son comportement est compréhensible , et même naturel , tu peux l'étudier , en regardant les gens promener leurs chiens dans square.
Quand un formidable molosse passe en dandinant sa masse de muscles , on peut voir in pincher retenu en laisse aboyer furieusement .
Par contre un chien qui n'a pas la protection de son maitre , détourne son regard , et fait semblant de regarder ailleurs.
Cette théorie et vrai même pour les hommes , regarder une bête furieuse en face , pour elle c'est un défi , l'ignorer et bien plus préférable .


FREDDO ce n'est pas un jugement car un jugement sous entend un VERDICT.
Non seulement une constatation.

De la part de BREITOU EN POSTE RESTANTE.
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 10:19
Rien.
Tu n'as interpellè que lui BRAHAM, ye ghoul combien tu m'as fait rire.
Oué badââ ouehel ounti zed ââli ouhlea okhra..??? Ahahahaha...Lol.Houtté ââlic ye MECHMOUM EL FEL...J'ai une crise de fou rire...! Qu'est qu'il t a fait encore celui là, pour que tu le sortes de ses cordes.

BREITOU EN COLIS ESPRESSO.
Re: ca barde en tunisie ......
17 février 2011, 11:35
Ben Ali dans le coma
il y a 1 heure 49 min



L'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, qui a fui son pays le 14 janvier sous la pression de la rue, est "dans le coma" depuis deux jours dans un hôpital de Jeddah suite à une attaque cérébrale vasculaire, a annoncé jeudi à l'AFP un proche de sa famille. Lire la suite l'article


Victime d'une "accident vasculaire sérieux" et "transporté d'urgence à l'hopital de Djedda", l'ex chef de l'Etat a "été admis dans cet établissement réservé aux princes séoudiens sous une fausse identité, pour raison de sécurité. Son état est jugé très inquiétant".

Selon le journaliste, l'actuel "Président tunisien, Fouad Mebazaa, nommé par le Conseil Constitutionnel à la tête de l'Etat tunisien le 15 janvier dernier, était au courant depuis deux jours de l'hospitalisation de Ben Ali à Djedda et de l'état critique de son état de santé". Un hospitalisation que "deux sources concordantes et dignes de foi" auraient confirmé.

Des informations recoupées par le webzine d'opinion israélien JSSNews, qui aurait "obtenu une information d'un diplomate exerçant ses fonctions au Proche-Orient, qui confirmerait les dires cités plus haut (Nicolas Beau). 'Ben Ali est tombé dans le coma le 15 février en fin d'après-midi. D'après ce que nous savons, son état est critique, mais les meilleurs médecins du royaume ont été envoyés en urgence'", aurait-il affirmé.

L'information n'a toujours pas été confirmée par les autorités tunisiennes et saoudiennes. Interrogé par la radio RMC, Moncef Marzouki, le président du parti d'opposition tunisien Le Congrès de la République, confirme néanmoins que la rumeur circule depuis trois jours dans la capitale Tunis.


[fr.news.yahoo.com]
Re: ca barde en tunisie ......
18 février 2011, 15:06
Tunis: des islamistes tentent d’incendier la rue Abdallah Guech où travaillent des prostituées - 18 fevrier 2011 20:25


Tunis: des islamistes tentent d'incendier la rue Abdallah Guech où travaillent des prostituées

TUNIS — Des islamistes ont tenté vendredi de mettre le feu dans une rue du centre de Tunis où travaillent des prostituées avant d'être dispersés par les forces de l'ordre qui ont par ailleurs déployé des hélicoptères, a déclaré à l'AFP un policier tunisien.

"Il y a une heure environ, des islamistes ont tenté d'entrer dans la rue Abdallah Guech pour l'incendier", a déclaré ce policier.

Une des principales maisons closes de Tunis est située dans cette rue, qui se trouve près de la Medina, destination connue de tout homme tunisien, arabe ou étranger ayant envie de s'isoler avec une femme pour une période bien déterminée.

"Des habitants les ont empêchés de rentrer dans cette rue jusqu'à l'arrivée des agents des forces de l'ordre qui ont bloqué l'entrée en interdisant tout passage. Ils ont ensuite réussi à disperser ces manifestants", a ajouté le policier.

Un commerçant à proximité des lieux a déclaré que "des groupes ont tenté de s'introduire dans cette rue mais la police savait déjà que des manifestants allaient arriver. Ils ont bloqué les issues et maintenant la rue est gardée par la police et l'armée".

Toutes les boutiques situées à proximité de la rue Abdallaah Guech ont été fermées, a constaté une journaliste de l'AFP.

Hamza, un manifestant de 21 ans, a déclaré: "On a exigé la fermeture de cette rue, nous sommes dans un pays musulman et nous devons appliquer ce que l'Islam exige". "Est-ce que ces femmes (prostituées) ont fait quelque chose d'important pour le pays, est-ce qu'elles ont fondé des familles, est-ce qu'elles ont une vie?", a-t-il déclaré.

Auparavant, plusieurs dizaines de manifestants islamistes avaient exigé dans le centre de Tunis la fermeture "des maisons closes", scandant "Non aux lieux de prostitution dans un pays musulman" devant le ministère de l'Intérieur.

"On ne peut pas accepter que la femme soit considérée comme une marchandise, nous réclamons la fermeture de toutes les maisons de prostitution en Tunisie", a déclaré à l'AFP, un des manifestants, Anas, 20 ans, affirmant que la manifestation avait été organisée "spontanément".

"Des touristes arabes viennent spécialement en Tunisie pour visiter ces maisons", ajoute-t-il, affirmant que d'autres "maisons closes" avaient déjà été fermées à Sousse, Kairouan (centre) et Béja (nord-ouest) et que les manifestants réclament désormais la fermeture de ces lieux à Tunis.

Partis de l'avenue Habib Bourguiba dans le centre de Tunis, les manifestants ont arpenté la rue jusqu'au ministère de l'Intérieur dont les accès sont bloqués par l'armée et sont entourés de barbelés avec des blindés légers positionnés devant le bâtiment.

La prostitution est pratiquée aussi en cachette dans d'autres endroits de Tunis, où des prostituées fréquentent des cafés du centre de la capitale et "offrent leur services" à des tarifs qui ne dépassent pas les 20 dinars (environ 11 euros).
Re: ca barde en tunisie ......
18 février 2011, 15:20
Tunisie : un prêtre égorgé, des islamistes attaquent un lieu de prostitution - 18 fevrier 2011

L'insécurité et le risque de poussée intégriste en Tunisie ont été illustrés, vendredi 18 février, par le meurtre d'un prêtre polonais retrouvé égorgé "par des extrémistes", aux dires des autorités, et l'attaque d'une rue fréquentée par des prostituées par des islamistes qui voulaient incendier une maison close.

Le prêtre, âgé de 34 ans, a été retrouvé mort égorgé dans une école privée de la région de Manouba. C'est "un groupe de terroristes fascistes ayant des orientations extrémistes qui est derrière ce crime, compte tenu de la façon dont il a été assassiné", a indiqué le ministère de l'intérieur dans un communiqué sans préciser s'il visait là des islamistes.

Marek Rybinski a été retrouvé égorgé dans le garage d'une école religieuse privée où il était chargé de la comptabilité. Il a été agressé avant d'être égorgé, précise le ministère cité par l'agence officielle TAP. C'est le premier meurtre à la fois d'un religieux et d'un étranger depuis la chute du régime de Ben Ali, le 14 janvier.

"NON AUX LIEUX DE PROSTITUTION DANS UN PAYS MUSULMAN"

Une poussée de fièvre islamiste avait surgi dans l'après-midi à Tunis : des dizaines d'islamistes ont assailli une rue où travaillent des prostituées. "Des islamistes ont tenté d'entrer dans la rue Abdallaah Guech pour l'incendier", a déclaré à l'AFP un policier tunisien sous couvert de l'anonymat. Une des principales maisons closes de Tunis est située dans cette rue proche de la Medina.

"Des habitants les ont empêchés de rentrer dans cette rue jusqu'à l'arrivée des agents des forces de l'ordre qui ont bloqué l'entrée en interdisant tout passage. Ils ont ensuite réussi à disperser ces manifestants", a ajouté le policier. Les islamistes avaient auparavant manifesté dans le centre-ville en criant : "Non aux lieux de prostitution dans un pays musulman".

La semaine dernière, la communauté juive de Tunisie avait exprimé son inquiétude au gouvernement après des incidents antisémites devant la grande synagogue de Tunis.

Conscient du vide sécuritaire prévalant depuis la chute du régime, le gouvernement avait décidé la semaine dernière de rappeler des réservistes partis à la retraite depuis cinq ans qui ont rejoint l'armée mercredi. Le gouvernement est confronté chaque jour à l'instabilité avec de nombreux braquages à main armée, des manifestations de Tunisiens réclamant désespérément une aide sociale et à l'immigration clandestine de milliers de personnes parties chercher un emploi en Europe.
Re: ca barde en tunisie ......
18 février 2011, 23:50
Mon_Germain a écrit:
-------------------------------------------------------
> breitou a écrit:
> --------------------------------------------------

>
> FREDDO ce n'est pas un jugement car un jugement
> sous entend un VERDICT.
> Non seulement une constatation.
>
> De la part de BREITOU EN POSTE RESTANTE.


Il faut le comprendre mon frère .
Nous auront aussi agi de même , si la sécurité , voir la vie de 1500 âmes ,dépendaient de ce qu'on dit , ou de ce qu'on tait.
Oui il y a un réel danger à caractère religieux en Tunisie , d'après Ben-Ali .

La preuve:
Un prêtre polonais assassiné dans la banlieue de Tunis
(Par RFI)

Première victime de l'après Ben Ali en Tunisie, un jeune prêtre catholique polonais de 34 ans, a été retrouvé égorgé le 18 février dans une école religieuse privée de la banlieue de Tunis. Un acte criminel affirme le ministère polonais des Affaires étrangères qui cherche à comprendre le motif de cet assassinat.

Il est temps que les tunisiens , les vrais ceux que nous avons connu , se réveillent ,et éradiquent , ces mœurs venus d'ailleurs
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved