Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LA JOURNEE D UN CONFINE

Envoyé par breitou 
LA JOURNEE D UN CONFINE
19 mars 2020, 04:37
LA JOURNÉE D UN CONFINE
Paris le 17 MARS 2020.

Il fait beau dehors en ce matin printanier. Les fleurs cependant ne sont pas encore écloses, elles craignent je ne sais quoi. Le soleil brille mais n est pas à son apogée tout comme celui que je nomme pas. Je suis assis sur le bord de mon lit, le réveil à sonné 3 fois comme dans le film LE TRAIN SIFFLERA…….Mes pieds sont à terre, mes idées sont confuses, j’ai bu mon verre d’eau citronné et j’essaye de reprendre mes esprits surtout que les nouvelles ne sont pas au beau fixe.

Je me lève, je réfléchis, vais je faire ma promenade matinale.. ? Oui, je vais tourner autour de mon quartier pour dégourdir mes jambes.
Fin de la promenade, je monte les escaliers de mes 4 étages, pour faire battre mon coeur….Je rentre à la maison, je me déshabille, direct à la douche, bétadine puis gel des mains, désinfection à l’eau de javel de mon bureau etc...Je prépare mon café et ma clope. Assis sur un tabouret je médite, sans rien méditer, je n’ai pas la force de méditer. Le café est fini, petit déjeuner mixé, lait d’amande sans sucre puis poudre d’amande, noisette, pistache etc dans mon breuvage.

Je me parfume pour paraître en forme alors que je suis complètement à l’ouest.
Je décide de changer une ampoule, de mettre un peu d’ordre dans ma chambre et ordonné mon bureau. Puis ‘...Teoue ech bech nââmel...Que vais je faire…..DIRECT AU BALCON , les dards du soleil réchauffent mes idées. MR RABAROT sort du hall….BONJOUR MR RABAROT...ALORS TOUT VA BIEN… ? ‘…..Vous ne m’avez pas remis le chèque des charges… ? ‘...Je ne vais rien payer mr RABAROT soyez serein…. !’ Il pense à son chèque...MESKINE…..Bref, je rentre dans la salon et là, je m’allonge par terre, les jambes sur le bord du fauteuil et je chante. HAJ GADIYE HAJ GADIYE OULLI JEB’NE MACRON MOUCH BJOUJ FLOUSS….MA FEMME me regarde, elle pense que je suis fou…..Je me relève, j’allume un bâton d’encens PAOLO SANTO pour purifier l’air. 11 heures, je retourne au balcon. Pas un chat dans la rue. Je re-rentre dans le salon, je marche autour de la pièce ‘..YE RABI HAI TAEIB….YE RABI CHOUA BCHICH...YE RABI MIYER…..RANI MHABECH…emprisonné j’entends une voix divine celle de ma femme ‘...Tu n ‘as pas fini de les déranger… ? Les rabbins… ? Elle n était pas divine celle là, chkeut….Je rentre au balcon, je sors...Je m’assois sur le fauteuil...Je fume une clope….Je vais à la cuisine….’...NE RENTRE PAS C EST MOUILLE...’ Je ne rentre pas...Je rentre dans ma chambre. Je tourne en rond, je marche dans la hall de long en large, j’ouvre la porte, je vais allumer l’interrupteur ‘..Tu fais quoi dans le palier… ? ‘...Je vois si l’interrupteur marche… !’ Je rentre encore dans le balcon…..’….MME RABAROT dites à votre mari que je ne paierai pas les charges pour ce trimestre…. !’ Je rentre dans le salon. Je m’assois sur le fauteuil...Je vais dans la cuisine… ‘..C est pas encore séc…. ! ‘...HOU ALLIYE … CA V A DURER 15 JOURS….CETTE MERDE LA…..PLUS.. ? L’aprés midi NETFLIX UN FILM TURC KARA PATA…..GHASSRA…...Je me fais un café….Un thé...Un pot de yaourt, une barre de chocolat noir 99 %….’...HOU ALLIYE...CA VA DURER UN MOIS CETTE MERDE… ? Je rentre au wc, j ‘ai pas envie de chier, je ressors ma femme rentre après moi pour javelliser la cuvette ‘...Mais j ai pas chier… ? ‘ ‘...Peut être que tu l’as fait sans le vouloir… !’ HOU ALLIYE….CA VA DURER UN AN CETTE MERDE… ? Je retourne voir KARA PATA…..21 heures, au lit, quelle merveille ces quatre jours de vrais vacances au bord de la MERDE…..
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved