Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

je me suis defini

Envoyé par breitou 
je me suis defini
08 janvier 2021, 08:43
Je me suis défini
Et cela depuis longtemps
Comme l’enfant de la Goulette.
Goulettois, par fierté mais naissance.
A mon âge de mi raison
Je m’échappais de la maison.
Souvent pour aller jouer
Avec mes compagnons jurés.
Ils n’étaient pas d’Oxford
Ni de Cambridge, ni de Yale.
Ils n’avaient pas de noble sang bleu
Mais le sens de l’humour parbleu.
Aucun d’eux n’avait la particule
Pendu à son veston, pas même sur son Marcel.
Trop ronflant sans doute lorsque né
D’une TAITA, FRITNE ou MAMLOUQA.
Sans bouffer de la dinde ou de l’oie gavée
Nous étions repus d’air et de soleil.
Je m’échappais de la maison
L’appel de la mer et du sable
Et les rayons de soleil
Étaient aussi mes compagnons.
A chaque matin, une aube se réveille
Et jamais un soleil de s’éteint ( Maxime de nos pères)
Lorsqu’on a vécu pieds nus
Courant sur la gréve mouillée.
Je m’asseyais au bord de cette plage
Bravant les vagues qui venaient lécher
Mes petits orteils d’adolescent
Qd d’autres, portaient leurs transistors
Sous le bras pour accompagner ce flux et ce reflux,
De chansons connues d’auteurs qui ne sont plus.
Et les notes comme des cavaliers slaves, assises sur des
Selles d’écume, venaient écouter ces mélodies
D’amour, de chagrin et de joie.
Je m’asseyais, moi l’enfant en culotte courte
Sur ce sable gris, doré, laissant la mer
Mouiller mon postérieur, je m’oubliais.
Le regard fixé vers le large, admirant
La Reine cornue et les paquebots
Au large emportaient dans son sillage
Nos amis, les enfants du pays pour toujours.
Je n’ai point de regrets, qd les voiles
Sont levées, il faut savoir hisser le fanion
Qui flotte sous le vent de l espoir.
Des amis sont partis, des compagnons sans armes
Vers un autre royaume plein de lumière.
Qu’ils sachent que notre mémoire vive
S’interdit de les oublier. Ils sont vacants
Certes, sûrement pour de très longues vacances.
Ils voguent sur des lacs de lumières, ramant
En riant, peut être en péchant, un goulettois
Qui part sait occuper ces jours sans fin.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved