Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

l ENFANT ET LE VIEILLARD VOLET 16°

Envoyé par breitou 
l ENFANT ET LE VIEILLARD VOLET 16°
10 février 2021, 10:42
L’Enfant et le vieillard….VOLET 16°

Par Albert Siméoni.


Toute ressemblance avec des personnages connues, existantes, n est que pure coïncidence…

Mes textes peuvent être partagés en citant l’auteur merci.

Je quittais donc ce qui fut mon ancienne maison, tout en saluant chacun chaleureusement, j’embrassais la vielle dame qui a demandé à monter dans son lit. Je la sentais las, triste, abattue.

Khalled m’accompagna jusqu’au portail et m’embrassa. Il était très ému. ‘...Apprends a maitriser tes émotions, tu en auras besoin plus tard qd le moment viendra.

Je regagnais ma chambre d’hôtel tout en pensant à cette belle famille et surtout à l’aveu de la vieille.

Le lendemain matin, on me demande à la réception. Khalled est debout devant le comptoir d’accueil….’...Aâm Albert, il faut que tu viennes de suite, ma grand mére ne se sent pas bien, elle te demande de venir de suite….. !’ ‘...Ok, allons y… !’ Je refaisais le parcours de la veille. Arrivé devant la maison, Mounir m’accueille avec sur son visage une tristesse imprimée, son épouse pleurait, ses enfants étaient en larmes, j’ai compris que la vielle est arrivée au bout de son parcours. La famille m’accompagne à son chevet. La vieille est allongée. Elle me fait signe de m’approcher, ainsi que les autres. Elle m’invite à m’asseoir à son chevet. ( Bien que la conversation se fait en arabe, je préfère vous l ‘ecrire en français) ‘...Albert……… !’ Me chuchtotte t’elle d’une voix à peine audible….. ! Je souhaiterai avant de partir qu’on me fasse le Kadich et la fatha …. !’ J’étais sidérè devant une telle volonté. Mounir aprouva, sa femme aussi, ainsi que tous les petits enfants. Elle me prit la main ‘ ….Est ce que tu peux me le dire…. ? ‘...Je vais appeler un rabbin, celui de la communauté et lui demander le miniam… !’ Une étincelle de bonheur brille dans ses yeux. Sans attendre, j’appelle Moche le rabbin responsable de la coumite. Je lui explique la situation. Il consent à venir dans une heure avec un minian. Je l’annonce à la vieille qui me sert fort la main. Dans la chambre, personne ne retient ses larmes. Une heure plus tard, Le Rabbin est là avec 10 personnes juives bien âgés. Il voit aussi un Imam debout, au chevet de la vieille. Il vient saluer l’assemblée des prieurs. Avec bcp de respect….’...La dernière volonté d’un mourant est considéré comme son testament…. ! Les yeux de la vieille se voilent. Et dans un dernier souffle ‘...A..l..B…….ERT...Qd je t’ai vu ...je me suis souvenu des kiddouch des vendredis soirs….. ! Elle détourne la tête et elle part. ‘….Imam fermez lui un œil, je fermerai l’autre…. !’ Et là commence le KADICH….Je suis ému aux larmes. Khalled vient se blottir contre moi….’...Elle part comme elle a demandé….. !’ Puis se fut le tour de l’imam de faire la prière des défunts….La Fetha. La mama est partie selon sa volonté. Le rabbin et les hôtes saluent la famille comme il se doit.
Tandis que les membres de la famille mettent de l’ordre dans la chambre de la mamie. Nous nous retrouvons plus tard dans la salon ‘….Nous l’avons aimée, choyée, respectée, elle était heureuse avec nous …’  ...Elle le sera plus encore au Paradis...Elle a eut droit à ce qu’elle a demandé… ! Et vous avez compris combien il est important de se nourir d’amour que de haine, vous avez été ses protecteurs, elle le sera pour vous là haut Bezra A’chem...Bqodrot Rabi, que son souvenir ne s’étaigne jamais en vous… !’ ‘...Amin… ! Répond toute la famille..

A suivre ….





Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved