Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

L'Enfant et le Vieillard...VOLET 17° ET FIN.

Envoyé par breitou 
L'Enfant et le Vieillard...VOLET 17° ET FIN.
15 février 2021, 05:28
L’Enfant et le Vieillard...VOLET 17° FIN.

Par Albert Siméoni.

Toute ressemblance avec des personnes existantes n’est que pure coïncidence.

La vieille mamie s’en alla selon sa volonté. Elle fut enterrée du coté du Kram dans un carré neutre….Khaltoum la maman et épouse de Mounir eut ce mot durant la fin de la cérémonie funèbre... ‘….La terre n a pas de religion, elle appartient à tous, D ieu l’a crée pour que nous vivions en harmonie avec nos convictions, nos défauts, nos vertus…. !’
Le lendemain je passais pendre congé de la famille. J’ai pris Khalled part ‘….Khalled, il est temps pour moi, de rentrer chez moi, qt à toi réussit dans la vie, instruis toi et sans doute qu’un jour lointain on se reverra. Il baissa les yeux, et tout en m’étreignant, il mouilla ma veste par ses larmes. Dans l’après midi, je prenais le vol pour Paris.
Khalled ne perdit pas de temps pour m’envoyer sa première lettre.
5 années se sont écoulées depuis et pas une semaine sans que je reçoive de ses nouvelles. Il m’informe qu’il a eut son bac et qu’il allait avait choisi la sociologie, l’histoire de la communauté juive dans son pays,depuis leur arrivée, et leur mode de vie. Il me dit qu’il s’était inscrit dans une grande université à Paris, et qu’il fut admis au vu de son parcours scolaire. Il débarque dc à Paris à l’age de 20 ans. Il logera chez son oncle SI FARJANI, le frère de Khaltoum. En plein Paris. Je lui fis savoir dans ma dernière lettre que j’avais fait mon Alya en Israël, et que j’habitais à HADERA chez ma fille.
Pendant toutes ces années là, il n’a fait que consulter et lire tout ce qui se rapportait aux juifs de Tunisie, aux communautés de la Goulette. Curieux de tout, il assimila toute l’histoire de nos communautés.
Voilà qu’un jour ma fille Valou... reçoit un coup de fil.
‘...Papa, je pense que c’est pour toi, un certain Khalled de Paris… !’
Je n’en revenais pas de cette surprise…’...Aâm Albert, c’est moi, Khalled, je vais passer ma thèse en sociologie la semaine prochaine devant le grand jury… ! ‘…. Quelle performance Khalled, je savais que tu allais devenir qq’un, je le pressentais dés le premier jour où je t’ai vu… !’ ‘...Je suis sorti Major de ma promotion… ! Ce sera pour le MARDI 18 Janvier…..Vers 10 heures du matin dans le grand amphithéâtre, il y aura mes parents et mes grandes sœurs… !’. '..Je te souhaite bonne chance Khalled… ! La vieillesse mon petit est un naufrage dit le vieux dicton, je vais aller me reposer… !’ Il me souhaite bonne santé et raccroche.
Le jour J arrive, l'amphithéâtre est plein à craquer pour écouter la thèse de Khalled. Le président du Jury Mr Chetboun est assisté par mr Sitbon et mr Ktorza, Maîtres conférenciers en sociologie, ils vont entendre la thèse du jeune KHALLED ‘...MÉMOIRE ET HISTOIRE A TRAVERS LES ÂGES DES COMMUNAUTÉS EN TUNISIE… !’
Khalled fait son entrée en scène. Sa thèse entre les mains. Il salut les membres du Jury, remercie ses maîtres, ses parents, bref toute sa famille. Le silence est imposant. Il commence sa thèse

‘…. Messieurs, ma thèse porte surtout sur la communauté juive de ma ville. J’ai eu la chance un jour de rencontrer un vieillard….Juif de passage dans ma ville... !…...//// Et c’est à lui que je suis ici devant un pupitre et vous….///// !’
Il va parler durant 35 minutes et au moment de conclure, la grande porte de l’amphi s’ouvre et laisse apparaître, un vieillard soutenue par sa grande petit fille. Il tient une canne à la main et s’avance dans l’allée centrale. Khalled n’en croit pas ses yeux. Il se dirige vers le Président du Jury et lui demande la permission d’accompagner ce monsieur au premier rang. Il est si troublé, que des larmes coulent sur ses joues. L’assistance se fait de plus en plus silencieuse. Khalled descend les marches du podium, prend son vieil ami par les bras, l’embrasse et le fait asseoir au premier rang. Khalled revient vers le pupitre….’...Messieurs, du Jury, je vous prie de bien vouloir m’excuser pour cette interruption, chose qui ne c’est jamais produite ici…. ! Je vous présente celui par qui tout est arrivé, mon premier Maître à penser….Aâm ALBERT…. !’ Breitou essuie une larme tandis que les parents de Khalled ne retiennent pas les leurs. Sa thèse a fait un grand effet sur le Jury et l’assistance, qui, debout, s’est mit à applaudir. Il obtiendra haut la main les félicitations du Jury et qqs mois plus tard, il est promu Maître conférencier en sociologie dans son UNIVERSITÉ.
Ainsi se termine la saga de l’Enfant et le Vieillard âgé de 102 ans.
FIN.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved