Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

L'ANE ET LE LION

Envoyé par breitou 
L'ANE ET LE LION
27 juillet 2021, 12:19
L’âne et le Lion.
Par ALBERT SIMEONI
l’ENFANT DE LA GOULETTE.
MARDI 27 JUILLET 2021. 10 heures 38.


Mr de la Fontaine, l’un de mes auteurs préférés, le moraliste célèbre en son temps, nous a laissé un héritage en vers, en rimes et en prose. Citer toutes ses fables serait fastidieux mais je me suis pris la liberté de me pencher sur une de ses œuvres que tout le monde connaît LE LION DEVENU VIEUX. J’ai donc pris la liberté, et surtout l’effort, de m’inspirer à ma maniére de ce beau texte car la vieillesse du Lion m’a bcp touché.
Le seigneur Lion, allongé sous l’ombre d’un baobab, décida de rassembler toutes la faune de son royaume. Il envoya de partout des messagers pour annoncer sa bonne et dernière parole. En un rien de temps, le petit peuple d’animaux domestique et sauvage, du lapin jusqu’à l’éléphant en passant par les serpents, caïmans et autres espèces carnassières, se présenta devant lui. La reine mère La lionne, ses enfants et petits enfants assistaient à ses cotés pour entendre le vieillard……Leur pére et grand pére.
‘...Mesdames, Messieurs, il n’est pas courant qu’un roi de la savane vous réunisse pour vous tenir un langage qu’aucun de mes ancêtres n’a fait avant avant moi. Je tiens à vous demander pardon si durant ma longue vie je me suis attaqué à l’un de vos proches, j’en ai tué et blessé bcp de frères, sœurs, cousins etc.… Alors j’ai décidé pour expier mes fautes que chacun de vous passe devant moi et me donne un coup de sabot, ce symbole, si vous me le permettez, est ma façon de me repentir envers vous.
Les animaux présents, sidérés par ces paroles hésitèrent un instant avant de s’avancer pour botter chacun à son tour, le cul du SIRE en état de faiblesse. La lapin s’avança et d’un coup de patte frappa l’arrière train du SEIGNEUR, le tigre en fit autant, la girafe, le crocodile, le serpent, le buffle etc remplirent le vœu du ROI. Quand arriva le tour de l’Âne, ce dernier tête baissée, fit une génuflexion devant son maître et lui tint ce langage. ‘….Maître, avec tout le respect que je vous dois, je ne peux me plier à votre vœu, vous ne m’avez fait aucun tort, vous n’avez jamais attaqué un de mes semblables, ni ma mule ni mes ânons, donc à ce titre vous n‘avez rien à vous pardonner envers ma tribu. Je comprends que bcp de vos sujets ont subit vos assauts mais vous l’avez fait dans le seul but de vous nourrir et nourrir votre famille, quoi de plus normal qd je pense que l’espèce humaine fait pire que vous, elle ne s’embarrasse pas de voler, de tuer, de ruiner, mépriser et j’en passe sur leur vice et vertus qui se comptent sur leur bout des doigts….. !’ Le lion à ces mots se mit à pleurer, l’Âne s’avança vers lui,le prit entre ses pattes, l’enfreignant tout en pleurant, leurs larmes se mêlèrent tant et si bien que LA REINE et sa smalla devant ses paroles sages se mirent à pleurer….
‘...SIRE, vous prétendez être devenu vieux, vous souffrez à votre âge de bcp de maux, c est la vieillesse qui l exige, la vie le veut ainsi...A chem...Allah..Boudha et tous les D ieux sur la terre et dans les cieux ont veillé sur vous durant votre règne mais vous n’êtes pas à l’article de la mort, vous êtes seulement à la retraite, votre épouse, vos enfants et petits enfants vous entourent, l’amour vous entoure et je me permets de vous offrir mes services, je serai prés de vous, votre compagnons celui qui vous portera sur son dos afin que vous puissiez visiter votre domaine, j’en fais le serment devant vous … ‘ Le lion ne s’arrêtait pas de pleurer, dans un dernier effort il se lève et embrassa mille et une fois l’animal que l’on qualifie de Bim, de bête, d’idiot…. ! ‘….Vous êtes le plus intelligent des animaux, vous êtes celui qui, d’un pas assuré portait des charges sur des chemins escarpés sans jamais trébucher, ni vous plaindre, vous êtes un bien pour les pauvres, pour votre maître parfois ingrat qui vous gratifie d’un coup de bâton, celui là n’a ni valeur ni morale… ! ‘….MAITRE ne perdons pas de temps, grimper sur mon dos et allons nous promener d’entre les hautes herbes, vos enfants ne vous laisseront pas tomber, ils nous suivrons pour assurer votre pitance…. !’ Sans perdre de temps, l’Âne s’agenouilla et le lion aidé par sa famille grimpa sur le dos de son bienfaiteur.
Ainsi passèrent les semaines, et les semaines sous l’oeil compatissant de ses sujets qui lui faisaient la révérence.
Des années plus tard, une expédition conduite par le professeur MORTIMER tombe par hasard sur un couple défunt peu commun….Un Lion affalé sur un âne… Le couple était en parfait état, ni décomposition ni odeur nauséabonde,il cria au miracle. Les journaux de CAMBERRA ont fait la une de cet incroyable événement et les autorités dressèrent un enclos. Le lieu fut nommé ‘...MIRACLE DANS LA SAVANE… !’ Les touristes affluaient de partout pour immortaliser ce miracle hors du commun.
Vous attendez sans doute, comme le faisait MR DE LA FONTAINE, une morale, elle est pourtant bien simple, lorsque le fort perd ses moyens, il est du devoir de l’homme vertueux et quelque soi sa condition d’alléger la souffrance de la vieillesse. Sur cela, je n’ai rien à dire, il existe chez nous et de par le monde des hommes, des femmes et mêmes des animaux au flair aigu, dévoués à notre espèce qd les maux se fait sentir.
Que l’ont soit riche ou pauvre notre condition reste la même. Des hommes et des femmes qui passeront assis sur le dos de la faucheuse.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2021 - HARISSA.COM All Rights Reserved