Share |

Galliano et les autres: pourquoi toujours les juifs ?

 

Galliano et les autres: pourquoi toujours les juifs ?

 

Quand les stars sont ivres, droguées ou simplement avec la grosse tête, elles se livrent souvent à des coups de gueule. Ces jours-ci de nombreuses diatribes sont filmées grâce a des téléphones portable et deviennent des hits grâce à Youtube. Rien de surprenant. Sauf que souvent, la diatribe semble être dirigée contre les juifs !

Prenons l’ancien designer de Dior, John Galliano, qui était assis dans un bar d’un quartier juif de Paris et qui a déclaré son amour pour Hitler et souriant… Ah s’il était là, vos putains de mères seraient toutes gazées!

Ou Charlie Sheen, qui souligne l’importance d’avoir un producteur d’origine juive et qui aurait choisi le sien car il se nomme Haîm Levine.

Ou Oliver Stone qui dit à un journaliste que les juifs dominent les médias et qu’Hitler n’était pas mauvais pour les juifs.

Ensuite, il y a le révérend Louis Farrakhan (un ami de Barack Obama) qui affirme que les juifs sont les amis du Diable. Et qu’ensemble, ils dominent et écrasent le monde.

Ce n’est pas un phénomène entièrement nouveau. Mel Gibson s’était livré une diatribe semblable quand il a été arrêté par la police de Los Angeles en 2006. «Putains de Juifs… Les Juifs sont responsables de toutes les guerres dans le monde. “

En règle général, ils s’excusent presque tous en affirmant “j’étais bourré!”

La question est: “Pourquoi les Juifs?” Il y a une vieille blague sur un rassemblement nazi à Nuremberg où Hitler est là, criant: «Qui provoque tous les problèmes de l’Allemagne?” Un vieil homme dans la foule crie “les cyclistes”. Pris par surprise Hitler lui demande: «Pourquoi les coureurs à vélo?” Le vieil homme répond: «Et pourquoi les Juifs?” C’était dans les années 1930 – nous en sommes toujours là à nous poser la même question.

Permettez-moi de proposer deux réponses possibles. La première est que de tout temps cela a toujours été ainsi. Que la seule chose qui change, c’est les buzz médiatiques. Dans ses commentaires sur Galliano, Michel Gaubert, un DJ français a fait observer que “les virulents commentaires comme ceux exprimés par Galliano ne sont pas rares.” Mais “l’expression publique” de l’intolérance est inhabituelle et particulièrement troublante.

Il y a une seconde, une réponse beaucoup plus troublante: «Pourquoi les Juifs?” Des personnalités publiques ont brouillées les pistes en attaquant l’Etat Juif et en tentant de se dédouaner d’attaquer les juifs qui vivent dans cet état.

Considérez les remarques largement médiatisées faites par l’évêque Desmond Tutu, lauréat du Prix Nobel de la paix et la Médaille de la liberté américaine. Un homme ouvertement admiré et loué par le président Obama. Il a appelé les Juifs “un peuple” et a accusé «les Juifs» de causer de nombreux problèmes à travers le monde. Il s’insurge contre “le lobby juif» et il compare ce lobby à la puissance d’Hitler.

Il a accusé – pas les Israéliens – d’être arrogants. “L’arrogance du pouvoir parce que les Juifs sont un lobby puissant en cette terre et toutes sortes de gens courtisent leur soutien. ” Tutu a reconnu avoir été souvent accusé d’être antisémite, à quoi il offre deux réponses: «Tant pis» et «le nom de mon dentiste est Dr Cohen.”

L’ancien président Jimmy Carter a aussi contribué à cette légitimation nouvelle du combat anti-Juif, affirmant aussi que les juifs dominent les USA, donc le monde. Et qu’Israël est un état ou les juifs pratiquent un apartheid sur les musulmans. Ce qui est bien évidement faux et insensé!

En brouillant ainsi la frontière entre la critique politique légitime et illégitime d’Israël et de son peuple, des gens admirés comme Tutu et Carter légitiment le genre d’attitudes antisémites qui se manifestent dans les harangues des célébrités comme Galliano, Sheen et Gibson.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Publier un nouveau commentaire

Contenu Correspondant