Share |

Le Maroc dément avoir offert un collier en diamants à Tzipi Livni

 

Le Maroc dément avoir offert un collier en diamants à Tzipi Livni

 

 

Le Maroc a opposé un démenti catégorique suite aux informations relayées par les médias, selon lesquelles la princesse Selma, épouse du roi marocain Mohamed six, a offert un collier en diamants à Tzipi Livni, ex-ministre des Affaires étrangères israélienne, lors de sa dernière visite au Royaume chérifien en novembre 2009.

Dans une première réaction officielle à cette affaire, le ministère des Affaires étrangères marocain a démenti catégoriquement l’information publiée sur l’un des sites électroniques israéliens et relayée par les médias.

Le site du journal israélien Maariv a rapporté la semaine dernière que la princesse Selma a offert à Tzipi Livni, chef du parti Kadima, un collier serti de pierres précieuses, d’une valeur inestimable, lors de sa toute dernière visite au Maroc.

Le journal israélien a rappelé que Tzipi Livni avait pris part au Maroc à une conférence organisée par l’Institut Amadeus, dirigé par Ibrahim Fassi-Fehri, fils du ministre des Affaires étrangères marocain, à Tanger en 2009, indiquant que cette participation a fait l’objet d’une large protestation de la part de la société civile. Cette visite a coïncidé avec un avis de recherche alors lancé contre Tzipi Livni pour les crimes commis dans la bande de Gaza, et qui l’a incité à annuler son voyage à Londres.

Revenant sur le supposé cadeau offert à Livni, Maariv a indiqué que ce collier a été dévoilé dans le cadre de la loi israélienne obligeant la Knesset à rendre publique annuellement la liste des cadeaux reçus par les responsables israéliens, lors de l’accomplissement de leur mission en dehors d’Israël.

Selon un site électronique marocain ayant cité un membre de la communauté juive, "l'ex-ministre israélienne n’a rencontré aucune princesse au Maroc, elle s’est entretenue avec des responsables de la communauté juive, et certaines personnalités marocaines ; le collier en diamants aurait pu lui être offert par la communauté juive".

Contenu Correspondant