Share |

Al Joumhouria

février 10, 2013

Commençons par rappeler la situation avant ce coup de tonnerre ; il est facile de dire ensuite qu'il y avait des signes avant-coureurs, mais tout observateur sérieux aurait détecté les signes d'essoufflement d'Ennahda, avec une usure du pouvoir plus rapide peut-être que prévue.

 

Après l'assassinat de Chokri Belaïd : où va la Tunisie ?

Contenu Correspondant