Share |

Andrew White

octobre 12, 2011

Le prêtre anglican de Bagdad, connu sous le nom de “Vicaire de Bagdad”, affirme travailler avec l’ambassade des États-Unis pour persuader les derniers Juifs éparpillés dans le pays de quitter l’Irak. Ils étaient 135.000 en 1945, ils ne sont plus que 35 aujourd’hui, dont 8 à Bagdad.

 

Irak : de 135.000 il y a 60 ans, il n’y a plus que 35 juifs aujourd’hui

 

 

 

Contenu Correspondant