Share |

Ben Ammar

mai 5, 2014

Avec "Or noir" Tarak Ben Ammar vient d'exaucer son rêve de producteur : adapté d'un roman et réalisé par Jean-Jacques Annaud, le film interroge les ambitions du monde arabe.

 

Les mille et une vies de Tarak Ben Ammar

Avec "Or noir" Tarak Ben Ammar vient d'exaucer son rêve de producteur : adapté d'un roman et réalisé par Jean-Jacques Annaud, le film interroge les ambitions du monde arabe.

Par Samuel Blumenfeld/Photo Gueorgui Pinkhassov

 

 

décembre 6, 2013

Si la date du 20 mars 1956, date de l’indépendance, est archiconnue, ce n’est pas le cas du signataire, au nom de la Tunisie du document de l’indépendance. Ce n’était pas Bourguiba, qui n’avait pas encore de fonctions officielles, mais Tahar Ben Ammar, le dernier président du Conseil des ministres sous le protectorat

Tahar Ben Ammar: «Menottez-moi donc cette main qui signa l'indépendance»

janvier 27, 2011

Là où gît le cadavre s’entassent les vautours, disent les Chinois. Hélas, nous obéissons tous à cette vieille règle! Or, quitte à déplaire, je prétends que Mohamed Ghannouchi n’a pas démérité. 

 

 

 

Là où gît le cadavre s’entassent les vautours, disent les Chinois. Hélas, nous obéissons tous à cette vieille règle! Or, quitte à déplaire, je prétends que Mohamed Ghannouchi n’a pas démérité. Fawzi Mellah*

 

Contenu Correspondant