Share |

Beth Hamikdach

octobre 23, 2016

Babylone, ce nom évoque en nous de nombreux souvenirs. Durant 2000 ans, la Présence Divine accompagna le peuple juif en Babel et Elle résida dans les maisons d’étude et de prières que les exilés y fondèrent. Bagdad c’est la Nehardéa d’autrefois.Babel fut le centre spirituel avec ses célèbres yéchivot de Souria, Poumbédita et Néhardéa.

 

Le grand maître juif de Bagdad

 

 

août 21, 2011

La vague de revendications sociales qui touche le pays depuis plusieurs semaines déjà a certes été suivie de près par le public religieux et orthodoxe, mais on n’a vu que très peu de rabbanim rejoindre ce mouvement ou appeler à y participer. La Torah n’aurait-elle pas son mot à dire en matière de justice sociale ? La « lutte des classes » ne la concernerait-elle pas ? Ou bien, tout simplement, n’a-t-elle pas la prétention de vouloir réduire les écarts sociaux ? 

 

La Justice sociale selon la Torah

 

 

Contenu Correspondant