Share |

emile tubiana

octobre 21, 2016

Un vieux mendiant aveugle était assis tous les jours à la même place, pas loin du chemin qui  menait au palais du roi.  Ainsi il espérait être vu par les riches qui se rendaient souvent au palais. 

Le mendiant Aveugle, par Emile Tubiana

 

 

 

octobre 13, 2016

Maintenant que les Juifs n’existent pratiquement plus en Tunisie, nos compatriotes tunisiens musulmans essayent d’écrire l’histoire comme ils la voient aujourd’hui et sans tenir compte de l’élément le plus important dans l’histoire juive, soit l’état d’âme et l’esprit qui créait une ambiance qui n’existe plus en Tunisie.

 

La Hara, le berceau des Juifs Tunisiens, par Emile Tubiana

 

 

septembre 6, 2016

Il faut vivre la vie

Avec ses joies et ses soucis

La sentir à tout instant

 

Vivre la vie

par Emile Tubiana

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut vivre la vie

Avec ses joies et ses soucis

La sentir à tout instant

Doux, calme ou violent,

Triste ou joyeux,

Sentir ses poumons, en tout lieu

août 19, 2016

Lorsque j'avais neuf ans j'avais opte pour la synagogue d'E'in Esemch (l'oeil du soleil) qui avait été aménagée par le grand-père de Leila Fitoussi dans une chambre au premier étage de sa maison dans l'ancien quartier arabe.

 

EIN Esemch

 

par Emile Tubiana

 

août 12, 2016

On parle de l’amour avec persistance. Sans savoir qu’il est la base de l’existence

 

L’amour

 

 

Un nouveau regard sur l’amour

 

 

 

 

 

 

 

On parle de l’amour avec persistance

Sans savoir qu’il est la base de l’existence

Certains disent la science est plus que l’amour

Sans savoir qu’il nous nourrit tous les jours

 

 

août 2, 2016

Le jour de ma communion, il nous prit à l'oued avec sa voiture; c'était la coutume. Il avait deux voitures, l'une pour les mariages, l'autre pour les enterrements; il ornait donc ses chevaux de rubans blancs ou noirs

Le Cocher de Béja

 

 

 

juin 1, 2016

Je comprends ce que l’homme dit quand il parle de l’amour. Si je me permets, j’ajouterais quelques mots à ce sujet. Tout d’abord l’amour que nous connaissons tous entre homme et femme est un résidu du vrai amour.

 

La force de l’amour

 

Je comprends ce que l’homme dit quand il parle de l’amour. Si je me permets, j’ajouterais quelques mots à ce sujet. Tout d’abord l’amour que nous connaissons tous entre homme et femme est un résidu du vrai amour.

 

mai 23, 2016

Je me souviens des beaux pèlerinages de Testour, auxquels j’ai participé avec mes parents et mes cousins et cousines. Tous les ans on allait au pèlerinage de Rebbi Fraji Chaouat de Béja. L’aperçu historique se base sur la chanson de geste, chantée par les femmes et les hommes des communautés qui participaient aux pèlerinages

 

LE PÈLERINAGE DE REBBI FRAJI DE TESTOUR  par Emile Tubiana

 

INTRODUCTION

mai 19, 2016

En ce temps-là tout le monde circulait à pied dans Tunis, rares étaient ceux qui avaient des voitures. Certains qui avaient des courses importantes à faire ou devaient se rendre à des places éloignées circulait en tram ou en carrosse. J'avais des cousins à Bab El Khadra, d'autres dans l'avenue de Madrid.

 

Promenade dans le passé lointain

 

Il était tôt le matin lorsque j'étais rentré dans ma chambre d'hôtel. Cette Hafla (soirée tunisienne) m'avait laissé rêveur et je ne pouvais pas m'endormir. Je passais le reste de la nuit à penser au Tunis que j'avais connu auparavant quand j'avais à peine quatorze ans.

mai 13, 2016

Pour les personnes sensibles et douces, c’est l’école enfantine et la maîtresse qui chouchoute les enfants qui viennent pour la première fois au jardin d’enfants. Puis pour nos pères et grand-père ou grands-mères c’est faire une partie de Chkouba ou de belotte autour d’une table au café Bijaoui de Beja, ou à Tunis au café El Bahri et autres ou la promenade lente en groupe de dix, vers Sidi Frej ou Sidi Alaoui.

Les souvenirs que nous gardons

 

mars 11, 2016

La température a atteint 18 degrés Fahrenheit, ce qui fait moins 8 degrés Celsius. Le vent va atteindre 30 miles par heure ce qui fera du 48 km à l'heure. Donc il fera froid. Normalement des gros flocons ne durent pas longtemps, parfois ils fondent lorsqu'ils touchent à peine le sol

La tempête de neige, par Emile Tubiana

 

 

 

mars 8, 2016

Si tu es prêt à passer une nuit nu dans le Lac de Galilée, dans l’eau froide trempé jusqu’au cou, depuis le coucher jusqu’au lever du soleil et si tu réussis, je te paierai une somme honorable, mille pièces en or.

La force de l'amour et de la foi de la maman.

La maman qui chauffe le lac

 

 

Un riche citadin aimait constamment se marrer des personnes dépourvues de biens ou de travail. Il faisait des blagues à leur compte, même si celle-ci lui coûtaient parfois une fortune.  Un jour il appela devant tous les vieux du village un pauvre malheureux et lui dit :

« Veux-tu être riche en une nuit ? » Le pauvre bonhomme se précipita pour se faire volontaire et lui dit :

février 19, 2016

Mon arrière-grand-père Sa'adani nous a quittés quand j'avais sept ans. En ce temps-là il vivait en hiver à Béja et en été à Hammam El Anf (Hammam lif) dans la maison que son père et son frère lui avaient laissée en héritage. 

Les belles journées à Hammam-Lif, par Emile Tubiana

 

février 2, 2016

IL était une fois un riche commerçant qui se nommait Henri. Il vivait avec sa jeune femme dans une somptueuse villa. Un jour il ne se sentit pas à l'aise et rentra à la maison plus tôt que d'habitude. A sa surprise il trouva sa femme allongée sur son lit avec un autre homme. 

Fleur, ma Fleur, par Emile Tubiana
 

 

 

La fidélité dépend de son caractère, de ses origines et de son éducation, et en finale elle dépendra surtout de l'homme et de la façon dont il traitera sa femme.

janvier 7, 2016

Après quarante-six années d’absence de mon pays natal, j’entrepris mon premier voyage de New York vers le continent africain qui devait me rallier à ma ville natale. À mon retour de voyage, j’étais tellement heureux, que la nécessité de communiquer mes impressions s’est fait sentir.

Mon voyage en Tunisie, par Emile Tubiana

 

 

janvier 1, 2016

Il était une fois une humble femme qui s'appelait Joséphine. Elle était simple et d'une extrême bonté. Elle ne quittait pratiquement pas le seuil de sa porte. Comme elle boitait, elle passait le plus clair de ses journées, assise sur une chaise à regarder le va-et-vient des passants.

 

Le Cocher de Béja

 

 

décembre 8, 2015

Rien n'est aussi cher qu'une mère, un père ou des frères et des sœurs. Nous pensons souvent qu'il est nécessaire de faire ceci ou cela, mais rien n'est plus important que la famille. C'est le premier maillon d'une chaîne à laquelle nous étions physiquement et directement liés, qui se détache, lorsqu'un de nos proches nous quitte. 

La Tunisie qui m’avait vu naître

 

 

novembre 24, 2015

Il était de coutume dans divers groupes ethniques que la famille se tienne  ensemble et que les frères et soeurs s'entraident. Celui qui réussissait et gagnait bien sa vie devait venir au secours du reste de la famille.

Le destin du frère

 

 

     Il était de coutume dans divers groupes ethniques que la famille se tienne  ensemble et que les frères et soeurs s'entraident. Celui qui réussissait et gagnait bien sa vie devait venir au secours du reste de la famille.

 

novembre 11, 2015

Le vendredi, les femmes étaient occupées du matin jusqu'au soir à préparer les repas du vendredi soir et du Chabbat. Le vendredi soir c'était le couscous à la viande, les legumes, les boulettes et la Osbana puis certains plats habituels pour la journée du Chabbat que l'on mangeait froids

 

Le Chabbat chez mes parents, par Emile M Tubiana 

 

    

Je suis croyant a ma façon pas religieux fanatique. J'ai une foi inebranlable en moi et dans mon fort interieur. Je ne veux pas prêcher ma religion juive aux autres. Que chacun fasse sa vie a sa façon. L'essentiel qu'il soit heureux en lui meme. La joie et l'amour vont de paire.

  

 

octobre 22, 2015

Qui peut comprendre, la flamme qui envahit nos coeurs

Elle surgit si quelqu'un  menace la vie et le bonheur

La Flamme de La Vie

 

 

 

 

 

 

 

Qui peut comprendre, la flamme qui envahit nos coeurs

Elle surgit si quelqu'un  menace la vie et le bonheur

 

Son langage, n'est ni la parole, ni l'ardeur

Elle vient d’une source invisible en profondeur

 

Elle s'exprime  à travers le physique et les sentiments

octobre 13, 2015

Un ami m'a demandé d'un gentil ton:

Pourquoi écrire sur le saumon,

Alors qu'en Tunisie on a le thon?

 

Le Pêcheur De Thon De La Goulette

 

 

 

 

 

 

Un ami m'a demandé d'un gentil ton:

Pourquoi écrire sur le saumon,

Alors qu'en Tunisie on a le thon?

J'ai donc repris mon papier et crayon

Ce qui veut mon clavier pardon

Pour faire paraître dans le net

juste a temps pour les fêtes

L'histoire du thon de la Goulette

octobre 7, 2015

Avant sa mort, Albert avait fait en la présence de Georges et de Joseph, le fils d'Henri, un accord avec ce dernier, qui disait, que si l’un d’eux devait mourir, le survivant serait responsable pour l’enfant de l’autre et devrait faire de son mieux pour le marier avec une fille sérieuse et de bonne famille.

L’épreuve du mariage, par Emile Tubiana

 

 

 

juillet 31, 2015

D'abord ça a commence avec les Phéniciens, Carthage. Les commerçants juifs étaient de grands amis avec les Phéniciens et ils voyageaient toujours ensemble. Le roi Salomon envoyait ses bateaux en Tunisie, qui s'appelait alors Tarchiche.

Comment les Juifs sont arrivés en Tunisie en bref

 

 

mai 26, 2015

Quelques amis arabes, que je considère honnêtes et de bons amis, et a qui  j’ai fait comprendre plusieurs fois qu’il n’y a pas de différence entre juifs et sionistes, continuent à vouloir séparer entre le juif et le sionisme

 

Juifs et Arabes, par Emile Tubiana

 

 

 

Contenu Correspondant