Share |

Emilie Fr

janvier 9, 2013

Ainsi son père, juif d'Afrique du Nord, a t-il décidé "de s'appeler Amour" au lieu de Benhamou et épousé une askhénaze dont il ne supportait "ni la culture ni la nourriture ni l'humour" yiddish.

 

"Deux étrangers" : un fabuleux roman signé Emilie Frèche

Contenu Correspondant