Share |

Eric Neuhoff

juin 19, 2013

Pour son premier long-métrage, le réalisateur brésilien Glenio Bonder s'est attaqué au roman culte d'Albert Cohen. Son film prouve que le livre était inadaptable.

Belle du Seigneur revu par David Hamilton

 

 

Par Eric Neuhoff, Olivier Delcroix

 

Pour son premier long-métrage, le réalisateur brésilien Glenio Bonder s'est attaqué au roman culte d'Albert Cohen. Son film prouve que le livre était inadaptable.

Contenu Correspondant