Share |

Frida Dahmani

juin 26, 2015

Héros national abattu en 1952 par la Main rouge, officine de l'ombre liée aux services secrets français, Farhat Hached est aujourd'hui honoré par... la Ville de Paris.

 

Tunisie - France : il s'appelait Farhat Hached

 

 

 Par Frida Dahmani, à Tunis

 

 

 

Après Habib Bourguiba et Mohamed Bouazizi, c'est le fondateur de l'UGTT qui se voit dédier une place par la Ville de Paris. En Tunisie, l'héritage du syndicaliste est plus que jamais d'actualité.

juin 25, 2014

Ce n'est pas vraiment un décor de carte postale... La Tunisie étouffe sous ses poubelles. On ne voit plus qu'elles. Partout, même dans les quartiers huppés, elles débordent devant des passants qui se bouchent le nez, et il arrive qu'elles prennent feu.

La Tunisie étouffe sous ses poubelles

 

Par Frida Dahmani, à Tunis

 

 

En Tunisie, où la collecte des ordures ménagères est très défaillante, l'été n'aura pas qu'une odeur de vacances...

octobre 30, 2012

Au terme d'une année d'exercice parlementaire, les Tunisiens font un premier bilan. Un regard mitigé au moment où les difficultés s'accentuent. Voyage aux quatre coins du pays.

 

Révolution tunisienne : du rêve à la réalité

 

Par Frida Dahmani

 

 

Au terme d'une année d'exercice parlementaire, les Tunisiens font un premier bilan. Un regard mitigé au moment où les difficultés s'accentuent. Voyage aux quatre coins du pays.

février 28, 2012

Tout semblait sourire au parti islamiste, passé de la clandestinité au gouvernement tunisien en moins d'un an. Mais depuis son arrivée au pouvoir, dissensions internes et contradictions criantes, notamment sur l'attitude à adopter à l'égard des salafistes, le plongent dans le doute.

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

mai 6, 2011

Désormais, en Tunisie, les débats politiques sur les prochaines échéances électorales dament le pion aux matchs de football. Mais au sortir d’une manifestation, Ali, architecte, est désenchanté : « Ben Ali a su nous unir, nous avons fait bloc contre lui, et maintenant nous sommes divisés. Et il est malheureusement clair que la primauté est donnée à la politique et non aux aspirations du peuple. »

 

février 21, 2011

La jeune démocratie tunisienne s’interroge sur le positionnement et les objectifs des militants d’Ennhadha (Renaissance). Depuis le retour d’exil de son leader Rached Ghannouchi, le mouvement islamiste prétend adhérer aux valeurs des libertés démocratiques. 

 

Contenu Correspondant