Share |

Gilles Kepel

juillet 5, 2013

Cette fable islamiste n'a pas tenu longtemps face à la profondeur de la crise culturelle qui affecte les sociétés arabes écartelées entre leur héritage civilisationnel et religieux et les contraintes de l'univers postmoderne et multipolaire.

La transition en Egypte est porteuse d'un risque de désagrégation régionale

 

Par Gilles Kepel (Professeur à Sciences Po)

 

novembre 5, 2012

Les années passent et la France se sécularise. Selon un recoupement d'études récentes, s'ils étaient 80 % à se dire catholiques en 1966, ils ne sont plus que 51 % en 2007. Aujourd'hui, peu pratiquent : à peine 5 % vont régulièrement à la messe, des gens âgés.

 

En France, des jeunes de plus en plus fidèles à l'islam

 

décembre 5, 2011

«Je crois que le musulman a le devoir de faire revivre l’islam et que la bannière de l’islam doit couvrir le genre humain et que chaque musulman a pour mission d’éduquer le monde selon les principes de l’islam. Et je promets de combattre pour accomplir cette mission tant que je vivrai et de sacrifier pour cela tout ce que je possède. »

 

Pourquoi devrait-on s'interdire de s'inquiéter de la montée des Frères musulmans ? par Gilles William Goldnadel

février 8, 2011

L’Association des Frères musulmans est créée en 1928 par Hassan El Banna (1906-1949), dans une phase de profond désarroi du monde musulman. C’est l’époque à la fois de l’apogée de la colonisation européenne et de la disparition du califat ottoman

 

Les Frères musulmans, une force politique décisive en Egypte

Toléré par le régime mais interdit comme parti politique, le mouvement fondé en 1928 imprègne la société égyptienne

Qui sont les Frères musulmans ?

Contenu Correspondant