Share |

Isaac Lumbroso

février 12, 2016

La famille se réclame d’une ascendance portugaise. Etablie ensuite au Maroc, après l’expulsion des Juifs du pays en 1496 ou plus tardivement, elle aurait migré vers Tunis.

 

LA FAMILLE BORGEL DE TUNIS, par Jacques Taïeb

 

 

février 9, 2016

J’ai pris comme point de départ de cette conférence, 1609. Pourquoi tant de précision ? C’est que ce fut l’année d’un grand événement de mélange ethnique, social et culturel dans le Tunis d’Othman Dey. À cette date, Philippe III d’Espagne avait expulsé quelques centaines de milliers de Morisques. On appelait ainsi les musulmans convertis de force au christianisme. Contrairement aux Juifs, les musulmans espagnols n’avaient pas eu, en 1492, à choisir entre l’exil ou la conversion. 

 

LES LIVOURNAIS À TUNIS –1609-1951

                        

 

En 1932, à l’occasion d’un voyage en Italie, Fernand Braudel, alors professeur à Alger, fit escale à Tunis. Il l’évoquait ainsi en 1983 dans le Corriere della Sera :

décembre 30, 2015

Telle était la dénomination courante de cette nécropole sous le Protectorat français (1881-1956). Située hors des murs de la médina et de ses faubourgs, elle s’étendait au nord de la cité. 

L’ANCIEN CIMETIÈRE ISRAÉLITE DE TUNIS ET L’ANTHROPONYMIE DES JUIFS DE LA CITÉ, par Jacques Taïeb

 

 

mai 10, 2011

La Société d’Histoire des Juifs de Tunisie
a le regret de vous faire part du décès de son co-fondateur:
Jacques Taieb
Agrégé de Sciences Sociales
Ancien chargé de cours à Paris 1
Auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire des Juifs du Maghreb
Arrière petit-fils du Grand Rabbin de Tunisie Eliaou Borgel
survenu le 2 mai 2011 en début de matinée
 

 

Contenu Correspondant