Share |

James Dean

août 21, 2015

Qui sait combien de savants, d'ingénieurs, d'artistes, vivaient cachés dans le corps de ces gosses qui couraient dans les ruelles du quartier Juif de Tunis,  pas moins que dans toute autre communauté: mais ils n'avaient pas pu réaliser leurs rêves.

Juda Hagège, notre Chagall de la rue Sidi Bou-Hdid

Par Avraham Bar-Shay (Ben-Attia)

 

Qui sait combien de savants, d'ingénieurs, d'artistes, vivaient cachés dans le corps de ces gosses qui couraient dans les ruelles du quartier Juif de Tunis,  pas moins que dans toute autre communauté: mais ils n'avaient pas pu réaliser leurs rêves.

Contenu Correspondant