Share |

Jules Isaac

juin 4, 2015

Dans le Coran, Mahomet parle souvent des juifs et des chrétiens de son temps et de son pays. Beaucoup de ceux-là étaient des prosélytes, anciens idolâtres qui avaient définitivement choisi leur voie religieuse dans le judaïsme.

Torah et Coran

 

par le Rabbin André Chalom ZAOUI

 

 

Revue d'études et de libres débats publiée sous les auspices de l'Alliance Israélite Universelle

 

mai 30, 2013

Si vous voulez savoir d’où vient la crise économique actuelle, vous devez connaître la pièce de théâtre intitulée « Le rôle de vos enfants dans la reprise économique mondiale ». Le responsable de tous nos malheurs n’est autre que la multinationale « Goldberg and Co ». Les Goldberg sont « juifs et riches », obsédés par l’argent

La Passion de La Rochelle et ses Juifs

 

On ne se méfie jamais assez des Cohen

 

 

janvier 3, 2011

Si l’on veut tenter de comprendre l’état des relations judéo-chrétiennes, il convient d’avoir à l’esprit deux mots hébraïques prononcés aujourd’hui ad nauseam : Shoah et Tsahal. Avant la Grande Catastrophe, les relations entre les enfants de l’église et ceux de la synagogue avaient au moins le mérite de la simplicité. Sur fond d’accusation de déicide et de suprématie sociétale du catholicisme, elles se caractérisaient par le déséquilibre et un mépris souverain, pour reprendre le concept de Jules Isaac.

 

Juifs et Chrétiens – Un long chemin, par Gilles-William Goldnadel

 

Contenu Correspondant