Share |

Mohamed Brahmi

octobre 19, 2014

Je vois partout autour de moi des gens appeler à l’abstention : tous pareils ! Des politicards, des opportunistes, des nuls, disent-ils.  Voilà la nouvelle idéologie des réseaux sociaux, l’ordre du jour de  toute conversation mondaine, la preuve indubitable qu’on a tout compris. 

Tunisie : Et si jamais les islamistes gagnaient les élections!

 

janvier 22, 2014

Depuis le renversement du régime de Ben Ali en 2011, les Tunisiens ont joui d’une plus grande liberté d’expression, d’assemblée et d’association, y compris la liberté de former des partis politiques. Toutefois, le processus de renforcement des mesures mises en place pour protéger les droits des Tunisiens a été entravé par plusieurs facteurs

Rapport mondial 2014 de Human Right Watch sur la Tunisie

 

novembre 20, 2013

La Tunisie traverse actuellement une crise politique et économique. Selon l´économiste tunisien Dr Hedi Sraieb, l’[Assemblée] constituante en est au point mort et le gouvernement se trouve dans une impasse. 

 Crise politique en Tunisie

Anna Mahjar-Barducci et R. Sosnow
 

octobre 25, 2013

Qui veut le chaos en Tunisie ? Quelle entreprise, quel réseau, s'emploie àdéstabiliser le pays ? La question affleure sur les lèvres après la mort de six agents de la garde nationale tués mercredi 23 octobre, visés par des tirs 

Tunisie : la crise politique tourne au chaos

LE MONDE 

 

 

septembre 23, 2013

A quoi ressemble la Tunisie en ce début d'automne qui augure d'un hiver islamiste sombre et glacial? Un pays et un peuple ballotés par les vents d'est et d'ouest, et qui ne savent pas où ils vont.

Tunisie : la descente aux enfers ne fait que commencer

 

 

septembre 1, 2013

Voilà deux ans et demi, depuis la chute de Ben Ali, que la Tunisie est en crise politique. Comment la révolution a-t-elle pu accoucher d'un scénario si sombre ?

 

Tunisie: Les cauchemars de la démocratie

 

 

 

août 25, 2013

Des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à Tunis, au premier jour d’une campagne d’une semaine organisée par l’opposition pour faire chuter le gouvernement après un mois de crise politique

Tunisie : l’opposition réclame la démission du gouvernement

 

 

Des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à Tunis, au premier jour d’une campagne d’une semaine organisée par l’opposition pour faire chuter le gouvernement après un mois de crise politique, a constaté un journaliste de l’AFP.

août 22, 2013

Le journal Le Monde a publié un article de Michel Le Tallec ayant pour titre : La Tunisie à la veille de la guerre civile. Après quelques heures, la rédaction du journal a retiré cet article.

Voici l’article retiré par Le Monde ayant pour titre : La Tunisie à la veille de la guerre civile

Le journal Le Monde a publié un article de Michel Le Tallec ayant pour titre : La Tunisie à la veille de la guerre civile. Après quelques heures, la rédaction du journal a retiré cet article.

Voici l’article qui a été retiré :

août 14, 2013

En cette terre africaine ancestrale plusieurs fois millénaire, Tounès autrefois nommée Ifriqiya, nous traversons une crise chronique structurelle économique, sociale, politique et culturelle mise en évidence par la révolution du 14 janvier 2011, aggravée depuis les élections du 23 octobre 2011, pourtant supposées inaugurer un espoir de changement malgré l'absence de la moitié de l'électorat.

juillet 31, 2013

Visiblement, l'armée tunisienne est prête à intervenir. Elle a posé des barbelés autour de la place centrale de la capitale et l'a proclamée «zone militaire fermée». 

L’armée prête à intervenir en Tunisie : la chute du pouvoir islamiste est une question de temps

juillet 30, 2013

Pour nous aider à voir clair, j’ai longuement interviewé Roger Bismuth, cet ancien parlementaire tunisien, grand capitaine d’industrie du haut de ses quatre-vingt-sept printemps et de sa vigueur et son esprit de trente-cinq ; président de la communauté juive de ce pays maghrébin

Comprendre la crise tunisienne (info # 012707/13) [Analyse]

Par Stéphane Juffa ©Metula News Agency

 

 

 

Cent vingt morts et des milliers de blessés, cette nuit en Egypte, un mort à Tunis, touché par la police lors des affrontements d’hier (vendredi), et surtout, un second responsable politique tunisien assassiné par un salafiste né à Paris et impliqué dans les conflits syrien et iraquien.

 

juillet 26, 2013

L'assassinat de Mohamed Brahmi est le deuxième du genre en Tunisie après celui, en février, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd qui avait également été tué par balle devant son domicile. Mohamed Brahmi était le coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l'Assemblée nationale constituante (ANC).

LA TUNISIE DANS LA TOURMENTE DES ASSASSINATS

 

Par Jacques BENILLOUCHE

 

L'assassinat de Mohamed Brahmi est le deuxième du genre en Tunisie après celui, en février, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd qui avait également été tué par balle devant son domicile. Mohamed Brahmi était le coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l'Assemblée nationale constituante (ANC).

 

 

Contenu Correspondant