Share |

Moncef Ben Salem

février 28, 2012

Tout semblait sourire au parti islamiste, passé de la clandestinité au gouvernement tunisien en moins d'un an. Mais depuis son arrivée au pouvoir, dissensions internes et contradictions criantes, notamment sur l'attitude à adopter à l'égard des salafistes, le plongent dans le doute.

Tunisie : Ennahdha, blocage à tous les étages

février 5, 2012

Ben Salem, a déclaré que Bourguiba était juif, agent travaillant pour le compte de la France, et qu’il détestait l’Islam et l’arabisation… Selon ses dires, Moncef Ben Salem affirme qu’il détient ces informations de «l’homme qui travaillait chez Moufida Bourguiba, veuve de Bourguiba, il lui avait révélé que Bourguiba était d’origine juive, venant de Tripoli et qu’il était anti-islamiste»

 

décembre 29, 2011

Le gouvernement de coalition que les islamistes d'Ennahdha forment avec la gauche nationaliste du Congrès pour la république (CPR) et les sociaux-démocrates d'Ettakatol est donc désormais au pied du mur et pourra, à partir de maintenant, être jugé sur ses actes.

 

Tunisie : de quel pouvoir disposent les islamistes ?

avril 25, 2011

Le parti islamiste Ennahdha n’a cessé, depuis la Révolution du 14 janvier, de clamer haut et fort son adhésion aux principes démocratiques, conscient qu’il est des doutes de l’environnement politique tunisien sur ses véritables intentions. Les dirigeants d’Ennahdha ont, en outre, multiplié les déclarations sur des sujets aussi polémiques que la parité ou le tourisme, en affirmant leur alignement en matière de préservation des droits des femmes, ainsi que pour la pérennité du tourisme en Tunisie.

  • Tunisie - Le difficile apprentissage des islamistes

  • Contenu Correspondant