Share |

Moses Levy

février 9, 2016

J’ai pris comme point de départ de cette conférence, 1609. Pourquoi tant de précision ? C’est que ce fut l’année d’un grand événement de mélange ethnique, social et culturel dans le Tunis d’Othman Dey. À cette date, Philippe III d’Espagne avait expulsé quelques centaines de milliers de Morisques. On appelait ainsi les musulmans convertis de force au christianisme. Contrairement aux Juifs, les musulmans espagnols n’avaient pas eu, en 1492, à choisir entre l’exil ou la conversion. 

 

LES LIVOURNAIS À TUNIS –1609-1951

                        

 

En 1932, à l’occasion d’un voyage en Italie, Fernand Braudel, alors professeur à Alger, fit escale à Tunis. Il l’évoquait ainsi en 1983 dans le Corriere della Sera :

Contenu Correspondant