Share |

Samir Kantar

août 3, 2011

Le quotidien koweïtien al-Jarida a écrit lundi, citant des sources anonymes, que l'explosion qui a eu lieu vendredi dernier dans la banlieue sud de Beyrouth visait en fait le secrétaire général du Hezbollah en personne. Selon ces sources, Israël aurait reçu des informations selon lesquelles sayyed Hassan Nasrallah devait se réunir, ce soir-là, avec des cadres du parti dont l'ancien détenu Samir Kantar. 

 

Contenu Correspondant