Share |

Washington Post

novembre 27, 2014

Obsédé par la tournure que les choses ont prise en Egypte, Fareed Zakaria s'est laborieusement échiné, dans son article, à comparer les deux expériences incomparables, les deux parcours qui n'ont en commun, en définitive, que les points de départ: la destitution de Ben Ali et celle de Moubarak

Le ''Washington Post'' s'interroge sur la réussite de la transition démocratique en Tunisie

 

 

A distance, le ''Washington Post'' tente de démêler l'écheveau du Printemps arabe et de trouver les raisons de la réussite tunisienne et de l'échec égyptien.

Par Marwan Chahla

juin 25, 2014

L'effet est saisissant, et le corps de l'article ne l'atténue pas. Dieudonné, Mohamed Merah, Mehdi Nemmouche, le score du Front national aux européennes : une telle énumération, à elle seule, sonne comme un réquisitoire. 

Pour les États-Unis, la France est antisémite

Le Point.fr 

Le "New York Times" et le "Washington Post" clouent la France au pilori. Une affaire embarrassante...

Par SOPHIE COIGNARD

 

août 5, 2013

En Israël, il n’y a pas de plus secret que Tsahal et il n’y a pas de plus frileux que l’armée. Et pourtant, en exclusivité, l’armée a ouvert les portes du saint des saints, par deux fois, dans une base secrète à l’abri des regards, dans l’antre de la communication, dans le nœud du système qui conditionne la défense d’Israël parce qu’il relie toutes les bases militaires et tous les régiments en opération avec l’Etat-Major opérationnel.

 

PLONGEE DANS LE HIGH-TECH DE TSAHAL AVEC LES GENERAUX PLASMA

 

Par Jacques BENILLOUCHE

 

 

mai 6, 2012

En dépit de multiples requêtes de la part du gouvernement hébreu à Bill Clinton, George Bush et, plus récemment, à Barack Obama, afin d’obtenir la libération du citoyen américain, devenu, depuis, exclusivement israélien, les présidents US successifs n’ont pas accordé leur clémence au détenu.

 

Jonathan Pollard, ou l’acharnement insensé d’un Etat contre un individu (info # 012304/12) [Analyse]

 

 

mai 17, 2011

J'avais prédit il y a quelques semaines que les bouleversements arabes pourraient donner aux Palestiniens l'idée« d'abandonner l'option de la guerre et du terrorisme au profit de l'action politique non-violente. Cela pourrait inclure des manifestations de masses non-violentes telles que marcher sur des villes, des frontières et des points de contrôle israéliens. »

 

Un tournant dans le conflit israélo-arabe ?

par Daniel Pipes

 

avril 14, 2011

M. le président Axel Poniatowski. Nous accueillons maintenant le nouvel ambassadeur d’Israël en France, M. Yossi Gal, que je remercie d’avoir accepté notre invitation. Elle s’inscrit dans le cadre des rencontres régulières que nous organisons avec, d’une part, le représentant d’Israël et, d’autre part, celui de l’Autorité palestinienne, afin de faire le point sur le processus de paix et, plus généralement, sur la situation au Proche-Orient.

 

Audition de Son Exc. M. Yossi Gal, ambassadeur d’Israël en France

La séance est ouverte à dix heures trente.

avril 3, 2011

Dans une colonne publiée dans le  Washington Post, le juge Goldstone, responsable d’un rapport d’enquête anti-israélienne pour le compte de l’ONU, pense aujourd’hui qu’il est temps de « reconsidérer » ses conclusions. « Ce que nous savons aujourd’hui n’a plus rien à voir avec ce que nous savions à l’époque », explique-t-il.

 

mars 31, 2011

A ce jour, ce qu'on appelle "le printemps arabe" a apporté à Israël la 1èreattaque terroriste à Jérusalem en 7 ans, et la 1ère attaque significative de missiles depuis la bande de Gaza en 2 ans. Et ces évènements sont la partie la plus facile dans ce qui attend le gouvernement de Benjamin Natanyahou. Le plus difficile sera de gérer Barack Obama.

 

Dans son offensive pour la paix au Moyen Orient, pour qui roule Obama ?

 

Par Jackson Diehl, éditorialiste au Washington Post

WPostdu 27 mars 2011

Traduit par Albert Soued, http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com

 

Contenu Correspondant