Pour visiter l'ancienne page d'accueil, CLIQUEZ ICI.

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

Questions sacrées… Pour un islam d’aujourd’hui» de Faouzia Charfi: Désacraliser sans profaner

On a tendance à prendre le sacré uniquement pour ce qui est saint,qādôsh (en hébreux), muqaddas (en arabe) et sanctus (en latin). C’est faux. Sacer, le sacré ne signifie pas seulement ce qui est «consacré», «sanctifié» et «dédié» mais également ce qui est «souillé», «maudit» et «abominé».

2e émission consacrée à Sholem Aleikhem via 2 livres.

Cette 2e émission consacrée à Sholem Aleikhem, va vous le faire découvrir ou re-découvrir au travers de 2 livres que je vous recommande tout particulièrement.Toutefois je voudrai vous rappeler que quelques poèmes et feuilletons ,en yiddish,parus dans divers journaux et périodiques,ont attiré à l’époque l’attention d’un critique avisé qui lui prédit une carrière littéraire yiddish brillante.

Première femme général en Tunisie: « J’ai subi le harcèlement sexuel, j’ai tenu tête, j’ai payé le prix fort »

Une femme à plusieurs facettes qui n’arrête pas de bouger, de produire, de militer… Une poétesse, une patriote, une femme digne ! Elle, c’est Raja Chebbi, première femme Général en Tunisie. Elle se confie à cœur ouvert sans détours !

Avec "Yolocaust", un artiste moque les selfies pris dans les lieux de mémoire

"Yolocaust", c'est la contraction du terme "YOLO" ("You only live once", "On ne vit qu'une fois", en français) très utilisé par les jeunes internautes et celui d'Holocauste. A l'origine de ce site, qui regroupe des photos de personnes photographiées tout sourire dans le Mémorial de l'Holocaust de Berlin, l'artiste israélien de 28 ans Shahak Shapira.

Un juif, un musulman, leurs enfants et une photo… « l’interaction humaine » virale des manifs anti-Trump

A l’aéroport de Chicago-O’Hare, un photojournaliste capte une scène : deux hommes en train de discuter, chacun avec un enfant sur les épaules. L’un d’entre eux est juif, son fils porte une kippa et la pancarte « Nous avons déjà connu ça. Plus jamais. Les juifs contre le décret. » L’autre est musulman et porte sur ses épaules sa fille coiffée d’un foulard.