Share |

PAPARONE, Ecrit par son fils !!

PAPARONE, Ecrit par son fils !!

 
Les interessés riront un peu !!

 

OY (cri de guerre des tunes) La pizza Memmi, la chantilly de Paparone, les
 kakis du Belvédère, le casse-croûte de chez Azar ou rien n'était laissé au
 hasard, les grillades de chez Fneyen avec "Albert as-tu du coeur", le
 complet de chez Bichi, les citronnades l'orgeat et les croquants, les
 frigolos de Cacciola, les cornets de frites de Khérredine, les sandwichs de
 Collini, le lablaibi au Port, le lait de poule du Capitole,le milk-shake de Frécho, le   Café Vert la boukha et la boutargue... La pêche au bloc, la trimoligne chez "rouge".

La sieste après le bain les belotes sanglantes et les chkobbbbba!!! L'U.S.T et Kiki lakhal, le terrain blanc, les noyaux d'abricots, la manille et les
 castels, les billes les Agathes et les kix à l'américaine, les verres à soie
 et les feuilles de mûriers. Les dunes, la tour blanche, l'hacienda, le bey's
 paladium, l'olivier rouge la baraka et tous les sbaïbars...Le cinéma
 découvert du Kram la couleur du ciel, les jasmins, le tfel, le Palmarium, le
 Colisée, le T.G.M et puis tous les copains, c'était le kif.

 Yahyia Bourguiba , Harissa.com c'est comme si on se retrouvait en bas dans la  rue dans le quartier et sera peut-être le point de départ pour créer notre confrérie  au même titre que les franc-maçons.

Créons cette entité je suis sûr qu'on sera côté au N.A.S.D.A.Q très très vite.
 P.S: Je regrette que nos enfants n'aient pas connu ce paradis
 

Le fils de Paparone

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Fils d'une Italienne de Tunis, j'aimerais avoir plus de détails sur Paparone svp.

Merci aussi de me donner le nom de l'établissmement aux apéros où on dégustait des escargots en écrasant les coquilles en marchant.

Saluts tunisiens

Personne n'en parle ou alors je ne l'ai pas vue , c'était délicieux la pièce à 600 ou 700 millièmes d'antan ( donc égal à 14 pains arabes à 50 millièmes le pain
Paparone a été acheté par Ben Yedder
C'est la rue Ouled À Haffouz en allant vers El mechtel Hotel je pense

Je n'arrive pas à retrouver l'adresse du glacier PAPARONE dans les années 50. Quelqu'un pourrait-il m'aider?

Je m'étonne que personne n'ait évoqué le marchand de glibettes et cacahouètes sur la plage de la Goulette qui s'annonçait par la formule " oui oui !. Voila Voila !.. Je le revois avec sa djellaba et son turban blanc qui me faisait pensé à Djin qui sortait de la lampe de Aladin........je ne sais pas si certains se souviennent de celui qui passait a l'heure de la sieste a. Goulette vieille avec un cochon d'Inde qui nous faisait gagner un kilo de sucre si on trouvait le numero de la case ou il rentrait ....'...il disait. " échoun y rabah !! Ca veut dire qui il va faire gagner ......ya hasra yal eyamet li faitou !

Les moments merveilleux ! Je n'ai rien oublié. J'ajoute à ces trésors communs le marchand de glibettes à Gammarth, qui criait "je suis là ! Ca sounio ! " en français et en sicilien. Et à Sainte Monique sur la plage, on attendait "pain blanc" celui qui vendait des petits pains blancs et des petits fromages Nestlé. Et celle qui vendait le poisson séché au marché de Tunis ? Mieux que des bonbons !!! Et le maïs sur le canoun à la plage, les hannetons qu'on enfouissait dans le sable juste pour le plaisir de les voir ressortir, la Siesta où on allait danser en famille "Baby Come back", les aloès aux épines acérées du Belvédère, quand on allait écouter en douce les chanteurs du Casino et on revenait les jambes toutes griffées, et... et... il y a mille souvenirs chéris. Je suis avec vous

Hélas, vous parlez d'un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaitre.
Qui reconnaîtra la siesta dans le boui-boui qu'est devenu Ez-zahra, qui n'a rien d'une fleur.

dommage que nos enfants n'ont pas connu cette belle vie entre arabes juifs cathoiques protestants etc etc aujourdhui ce n'est plus vivre, c'est survivre : Le lablabi de 3 heures au marche central, les frere Ettore, zitoun et Ahmed quelle merveille

j ai comme l impression que tous les juifs tune habitaient la capital. a Bizerte a beja souk el kemis Menzel Bourguiba ( ferreville) etc......il n y avait pas de juifs al la pecherie également. que la capital BIZARD NON....

J'adhère complètement à cette confrérie des Tunes de coeur à jamais .

Combien de tunisiens ,à l'époque et ensuite n'ont pas connu ce "paradis" dans lequel nous avons passé notre jeunesse....Avec peu on avait beaucoup . Mais moi je pense au porteur du marché centrale qui pour cent millimes portait toutes les courses de ma mère et qui se faisait rentrer dedans par d'autres porteurs jaloux, au passage ; il avait soixante dix ans...et ce regard d'envies de grappes de gamins d'ici ou là qui regardait les achats que ma mère faisait ...Pour 150 millimes on allait au cinéma l'Empire à Hammam Lif ville que j'adore même plus qu'Ez Zahra ou je vivais....Le terreau de la révolution qui a eu lieu ces dernières années , moi je l'ai senti très tôt à l'âge de 10 ans déjà...Personne ne voulait le voir en face , que ce soit chez mes parents ou leurs amis de halk el oued et la marsa ou de mutu .. A l'époque les Temptations cartonnaient avec "papa was a Rolling stone".....

Qu'elles sont belles ces images de notre passe et ces expressions retrouvées pour les casses croutes c'etait Aaron le meilleur à la rue de Londres ,le port de la goulette et son marché au poissons accoude aux anciens remparts de la ville,la procession de la vierge devant l'eglise de la goulette ou gamin l'on etait emerveillé et efrayé par les feux d'artifices qui cloturaient cette procession ;le Luculus et ses bons plats complets de poissons;Carthage et la comemoration de sainte felicite et perpetue premiers martyrs de la civilisation chretienne ;Positivons ,croyons en l'homme et son pouvoir d'ammener dans notre pays natal la joie de vivre pour ces enfants qui naissent dans ce beau pays ma Tunisie ;

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant