Share |

Religion

"Haman résolut d'anéantir tous les Juifs établis dans le royaume d'Assuérus,... Le premier mois qui est le mois de Nissan..., on consulta le POUR c'est-à-dire le SORT, devant Haman, en passant d'un jour à l'autre et d'un mois à l'autre jusqu'au douzième mois qui   est le mois d'ADAR"

Bien que Hannouca soit une fête de moindre importance dans le calendrier Juif que Shavouot, Pessah ou Roch Hachana, elle n'en demeure pas moins une des fêtes les plus observées dans le monde Chrétien ou les Juifs vivent encore en galouth. Et la raison est bien facile a comprendre puisqu'il s'agit de la proximité de cette fête avec Noël. 

Le miracle de la fiole ayant duré 8 jours, n’est pas explicitement mentionné dans la Bible mais seulement brièvement dans le Talmud Chabat. Cependant, les origines et pratiques de la fête de 8 jours sont longuement mentionnées par le livre biblique apocryphe* des Maccabées

L’évangélisme est la seule sous-confession chrétienne en expansion dans le monde. Au détriment des traditionnelles, comme les catholiques. Que faut-il en penser ?

Les deux fêtes ont lieu le même jour en Israël, mais en Diaspora elles sont l’une après l’autre : Shemini Atseret, le "8ème jour de Soukkot" ; on enchaîne alors avec Simhat Torah (la joie de la Torah).

Babylone, ce nom évoque en nous de nombreux souvenirs. Durant 2000 ans, la Présence Divine accompagna le peuple juif en Babel et Elle résida dans les maisons d’étude et de prières que les exilés y fondèrent. Bagdad c’est la Nehardéa d’autrefois.Babel fut le centre spirituel avec ses célèbres yéchivot de Souria, Poumbédita et Néhardéa.

Souccot signifie cabanes ou tentes et ce terme rappelle le séjour du peuple d'Israël dans le désert. Elle nous rappelle également que nous sommes « étrangers sur cette terre » 

Depuis 1970, cette bénédiction est récitée solennellement au Kotel dans la vieille ville de Jérusalem, en présence d’une foule nombreuse deux fois par an, le deuxième jour de Hol Hamoed des fêtes de Pessa’h et de Souccot.

Le miel date de plusieurs milliers d’années et les Hébreux l’ont connu en Egypte. La Bible l’interdit comme offrande au Temple, mais le prescrit avec les prémices, y voit le sommet du raffinement et cite Israël comme abondant en miel

Les rabbins disaient : el minhag yerlebe el dine qui veut dire la coutume a force de loi. Une fois que vous savez cela, vous comprendrez que pour les Tunes qui ont célébré Kippour à Tunis, en Tunisie, le moment le plus fort était, au moment de la neila, la birkaat cohanim sous le taleth familial. 

Le Loulav; est une branche de Palmier qui doit etre bien droite, sans tendre ni vers la droite, ni vers la gauche. Sa mesure minimale : 32 cm, et pour les plus rigoureux agissant selon l’opinion du Hazon Ich, 40 cm.

Avant sa disparition, Rabbi Nachman avait fait une promesse, de celles qui engagent : Quiconque viendrait réciter dix psaumes sur son tombeau et mettrait une pièce pour la bienfaisance, quand bien même le suppliant se trouverait en un enfer émotionnel ou physique, lui-même le sauverait

De tous les instruments de musique, à corde, à vent et à percussion seul le shofar a suivi le peuple juif dans son exil. On ne se sert plus de cette corne de bélier qu'à deux occasions dans le judaïsme, à savoir le jour du nouvel an (Rosh ha-Shana) et le jour des propitiations (Yom Kippour). D'où peut bien provenir cette tradition et comment s'expliquer les interprétations mystiques et ésotériques qu'elle a reçues au cours des âges?

Petite ville d’environ 85 000 habitants, Ouman est le centre du mouvement hassidique de Bratslav, créé par le rabbin Nahman à la fin du XVIIIe siècle. Le pèlerinage attire des milliers de visiteurs, notamment d’Israël, des Etats-Unis et de France. 

À Ouman, petite ville ukrainienne qui abrite le tombeau du rabbi Nahman de Breslev, mort il y a tout juste deux cents ans, toutes les différences s'affichent et se mélangent en une joyeuse transe. 

Le chant qui demarre Yom Kippour par Nathan Cohen dans un enregistrement qui date des années 1960 partir des annees 1960's

Depuis mon arrivée aux Etats-Unis, il y a plus de 25 ans, j'ai joint différentes synagogues, toutes appartenant au mouvement conservatif "masorti": hommes et femmes assis ensemble; femmes lisant la Tora, portant kippa et talith ; femmes conduisant une partie du service ; en quelques mots, femmes en charge autant que les hommes.

Nommee la fete des cabanes, Souccoth est censee nous rappeler comment nos ancetres vecurent durant 40 ans dans le desert apres la sortie d'Egypte. La soucca a des murs faits de structure en bois et toile et couverts au dessus par des feuillages divers qui doivent avoir pousse du sol.

A travers ce rite, le citadin sédentaire retrouve, un tant soit peu, la dimension nomade de ses ancêtres hébreux. Par-delà cette spécificité cultuelle, la tradition rabbinique met en évidence la dimension universelle que recèle cette solennité « écologique ».

"Le politiquement correct dans les prisons favorise l'extrémisme ; les gardes ont trop peur d'affronter les musulmans".

Eloul– Dernier mois de l'année hébraïque. Le mois qui nous prépare aux journées solennelles de Rosh Hachana et Yom Kippour. Durant tout ce mois et jusqu' à la veille de Kippour, dans toutes les synagogues, à partir de 4 heures du matin on lit les Selihot.

Le but de tout ce que l'on fait a Yom Kippour (jeune, prieres et autres) est d'obtenir l'atonement, la decision Divine de suspendre le jugement pour nos mauvaises actions. Et pour cela, il faut eprouver une sincere repentance, c'est a dire identifier ces actions, les avouer et regretter ce que l'on a fait. Il est evident qu'un profond desir de ne pas retomber dans ces memes erreurs doit accompagner toute repentance.

El Nora Alila est un piyyut (poème liturgique) qui commence le service de la Ne'ilah à la fin de Yom Kippour. Le piyyut est récité dans le cadre de la liturgie sépharade et Mizrahi, et a été adopté dans les services ashkénaze egalement.

Kippour veut dire "expiation" et les mots de la même racine sont, entre autres,  Kofer qui veut dire "rachat" ou "Contrepartie", mais aussi le mot "Kappara" veut lui aussi qui dire "expiation". 

Contenu Correspondant