Re: ADRA DU JOUR
10 septembre 2012, 09:53
merci, pour toutes ces informations ;vous savez j'ai mes filles qui habites en france et qui on consomment aussi.encore merci je vous suit tres RECONNAISSANTE
Amicalement, Je vous Salut
Re: ADRA DU JOUR
24 septembre 2012, 23:27
BALLADE POUR ISRAEL

DU HEUT DE TES COLLINES JE SCRUTE L’HORIZON
TES VERSANTS, TES RAVINES IMPRIMENT SUR MON FRONT
DES MILLIERS DE COMPTINES, DES POEMES DES CHANSONS
QUE DES FOUS ASSASSINENT AU SON DE LEURS CANONS .

JE REGARDE LES PIERRES QUI ORNENT TES MAISONS
QUE TES DEMEURES SONT BELLES, FLEURIS SONT TES BALCONS,
MAIS C’EST DANS LE SILENCE QUE JOUENT TES REJETONS
CAR DES FOUS LEUR BALANCENT, LE BRUIT DE LEURS CANONS
JERUSALEM, QU’ONT-ILS FAIT DE TOI ?
OH ! ISRAEL, RESSAISIS-TOI.

QUE J’AIME LA LUMIERE, QUI BAIGNE TA CITE,
TU ES LE REVERBERE DE TOUTE L’HUMANITE
TES POETES SE TAISENT, PAR MANQUE D’INSPIRATION
CAR DES FOUS LES MORTAISENT, AU SON DE LEURS CANONS.

ALORS QUE PAR LE MONDE, ON ASSASSINE A TOUT VA
LA SEULE REGION DU MONDE QUI DERANGE ET C’EST COMME CA,
CE PETIT COIN DE TERRE ENTRE DEUX CONTINENTS
QUI GENE QUI EXASPERE, DEUX MILLIARDS DE GENS
JERUSALEM, QU’ONT-ILS FAIT DE TOI ?
OH ! ISRAEL, RESSAISIS-TOI.

IL Y A CENT ANS A PEINE, ON DISAIT A NOS PERES
LES YEUX CHARGES DE HAINE, RETOURNEZ SUR VOS TERRES
TROIS ANS APRES LA GUERRE, NOUS Y SOMMES RETOURNES
ET VOILA QUELLE MISERE, QU’ON VEUT NOUS EN CHASSER.

LA VERITE, J’ESPERE, QU’UN JOUR, VOUS l’ADMETTREZ
VOYEZ-VOUS CETTE TERRE, D. NOUS L’A DONNEE
ET QUE L’IDEE VOUS PLAISE, OUI, QU’ELLE VOUS PLAISE OU NON
PAR DELA LES FRONTIERES, C’EST LA QUE NOUS VIVRONS
JERUSALEM, ACCUEILLE TON ROI
OH! ISRAEL, NOUS SOMMES LA.


RENE SEROR
Re: ADRA DU JOUR
24 septembre 2012, 23:30
INSOLENCE ET PROVOCATION



Le premier qui dit la vérité, il doit être ...
Il serait judicieux d'enseigner ce refrain aux jeunes générations, avant que les bases de la vie ne se diluent dans l'océan du politiquement correct.
Ce politiquement correct qui devient de plus en plus prodigieusement agaçant.
Nos textes ont prévu depuis longtemps :
Que le monde sera dominé par l'insolence,
Que les enfants ne respecteront plus leurs parents,
Qu'on ne respectera plus les cheveux blancs.
Et bien, nous y sommes!
N'est ce pas ce que nous vivons tous les jours?
Et si nous devions en analyser quelques détails, nous serions édifiés.
Prenons par exemple : Le Mariage.
Depuis des siècles, les hommes épousent des femmes, et tout semble normal.
Puis, nous assistons à une première étape qui consiste à refuser le mariage.
On préfère le concubinage.
Et finalement, à une époque, ou l'on refuse l'union sacrée, ce sont les individus du même sexe qui veulent officialiser leur union, comme si les principes énoncés, depuis que le monde est monde devenaient caduques.
PROVOCATION!!!
Or nous avons une définition des rôles. Une distribution équilibrée.
L'homme doit transmettre ce qu’il a reçu.
Sans mémoire, l’homme est un précipice.
La femme reproduit le monde avec ses entrailles.
Telle est leur contribution envers les générations.
Ainsi va la vie. Sinon, que deviendra le monde sans la transmission?
Allons un peu plus loin.
Les couples, mariés ou non, ne souhaitent plus avoir plus d'un, voire deux enfants.
Les couples homosexuels se battent pour pouvoir en adopter un, ce qui déjà semble difficile. Alors, deux, devient quasi impossible.
Pas sur qu'ils le souhaitent.
Cependant que, certains opportunistes, que je ne peux pas nommer au nom du sacro saint politiquement correct, épousent ou concubinent 3 ou 4 fois, enrichissent le paysage de 18 à 24 nouveaux petits français, qui iront écouter prêcher un imam qui leur enseignera les sacro saints principes de la diversité.
-Il faut islamiser le monde.
-Il faut tuer les américains et les juifs.
-Il est recommande de battre sa femme
-Il est permis de voler un infidèle...etc...
La provocation ne se limite pas à ces petites choses. I
llui arrive de friser le ridicule.
J'invite ceux qui doutent de ce qui va suivre de rechercher sur
You Tube.
Écoutez plutôt. Un imam, en apparence respectable et sain d'esprit dit que le prophète (qu'ils nomment eux mêmes le prophète analphabète) le prophète, donc, est cité dans les écritures du judaïsme.
Il est écrit, dans le cantique des cantiques, (chap. 5 verset 16)
Les paroles de son palais sont douces, et il est tout entier délice.
Pour dire délice, le texte utilise MAHAMADIM.
On dit en hébreu d’un enfant ou d’un être qu’on trouve plaisant : HAMOUD.
Voila qu’ils n’hésitent pas à franchir le pas, disant que ce mot contient la racine du nom du prophète.
Ils rajoutent que : IM, à la fin du mot, est une marque de respect honorifique.
Depuis fort longtemps le ridicule ne tue plus, mais tout de même: trouvez plus provocateur!
D'aucuns diront "laissez les parler, bêtises que tout ça!"
C'est faux! Car c'est par ce genre d'inepties, que l'on pollue l'esprit des faibles et des illettrés et qu'on en fait des tueurs d'enfants ou des bombes humaines.
S'il nous fallait aider ces pilleurs de textes en tous genres, nous les éclairerions, en leur disant que l'exemple de MAHAMADIM est insuffisant.

Dans les 10 commandements, il en est un qui dit: "LO TAHMOD"
Ne convoite pas, dans le sens de: "Ne désire pas ce qui appartient à autrui"
Dans ce mot, on peut en effet trouver une allusion au prophète analphabète, et à toute l'idéologie qu'il a semé dans l'esprit de ses adeptes: CONVOITISE, INSOLENCE, PROVOCATION!
Alors je dirai à tous les bien pensants, les politiquement corrects, ceux qui voient l'avenir dans la diversité, grand bien vous fasse.
Mais, même s'il est trop tard, sauvons ce qui est encore sauvable.
Pour cela, il faut un peu de bon sens.
Vous reniez les principes de votre religion de base, refusant la position de l'Eglise, sur l'avortement, sur la contraception, sur les meurs, sur le mariage, et au nom d'une prétendue liberté, vous laissez s'implanter une idéologie, qui vous contraindra, a des obligations bien plus astreignantes que celle de Votre mère L'ÉGLISE.
Idéologie qui, à terme fera disparaître cette fameuse démocratie, dont nous sommes si fiers.
Êtes-vous aveugles?
L'insolence est partout! Dans le métro, au supermarché, au passage pour piéton, dans les classes élémentaires, et même chez le médecin... Les exemples ne manquent pas.
Êtes-vous sourds?
La provocation est partout! Dans les prêches des imams, dans les discours politiques de tous les chefs arabes. Les remplaçants des renversés ne semblent pas mieux disposés, ni envers l'Occident, ni envers leurs administrés.
Dans peu de temps, nous réaliserons qu'ils sont pires.
Êtes-vous inconscients?
Vos filles, victimes idéales, épousent par amour des hommes qui les contraignent à l'enfermement, à la privation, à la fabrication de bons petits provocateurs insolents, les obligent à des ablutions qui leur sont étrangères, à des jeûnes qui les éreintent, cependant qu'elles doivent continuer à assurer l'ordinaire.
Au travers des sujets évoqués, nous en avons écarté, qui remettent en cause les principes d'un monde, basés sur le respect d autrui. L'euthanasie entres autres.

Provoquez, provoquez, il en restera toujours quelque chose.
Depuis 732, à Poitiers, le chemin fut long et laborieux.
Tous les Charles Martel, font partie de ceux qui disent la vérité! Premier ou dernier, ils sont, au fur et à mesure...EXÉCUTÉS.

René SEROR
Re: ADRA DU JOUR
09 octobre 2012, 05:02
Le prix Nobel de Physique 2012 a été attribué mardi à un Français spécialiste d'optique quantique, Serge Haroche, et à un Américain, David Wineland, dont les travaux ouvrent la voie à des ordinateurs surpuissants et des horloges d'une précision extrême.

Le jury les récompense pour "leurs méthodes expérimentales novatrices qui permettent la mesure et la manipulation des systèmes quantiques individuels".

Ils ont ouvert "une nouvelle ère d'expérimentation dans la physique quantique en démontrant l'observation directe de particules quantiques individuelles sans les détruire", a précisé dans un communiqué l'Académie royale des Sciences de Suède.

M. Haroche, 68 ans, né à Casablanca
à l'époque où le Maroc était un protectorat français, a été major à Polytechnique. Chercheur au CNRS, et aujourd'hui professeur au Collège de France et à l'Ecole normale supérieure, il a aussi enseigné à l'école Polytechnique et à l'université Paris-VI (Pierre-et-Marie-Curie).

Encore un prix Nobel decerne a un juif
Re: ADRA DU JOUR
09 octobre 2012, 06:46
Reponse a Rene Seror,
Avant de voir ce qui se passe chez les voisins,(chez les autres) il faudrait peut etre voir ce qui se passe chez nous.
A mon age, j'ai honte de voir ces jeunes filles habillees de facon si provocante, en short si serre,et si petit, et ses the-shirt decouvrant la moitie de leur poitrine, sans parler des pantalons taille-basse qui decouvrent la moitiees des fesses.
Et le pire est qu'on accuse les religieux de ne pas respecter les femmes!!!!
C'est vraiment L'INSOLENCE ET LA PROVOCATION.
Yom tov.
Re: ADRA DU JOUR
16 octobre 2012, 00:04


Article du Nouvel Observateur sur Israël (pourtant réputé de gauche) @+=

Le Nouvel Observateur

EXCELLENT- !!!! Pour une fois au Nouvel Obs., et venant d'un journaliste de gauche, un article vrai sur Israël c'est tellement rare que cela doit être lu !

Pierre Jourde est romancier ("Paradis noir" sortira chez Gallimard en février), essayiste ("Littérature monstre" vient de paraître) critique littéraire ("La littérature sans estomac") et professeur à l'Université de Grenoble III, du moins tant que quelque chose comme l'Université existe encore ; ça ne devrait pas durer.

Les Palestiniens sont victimes d'une injustice inacceptable. Soit.. !!!

Depuis soixante ans, sans relâche, les médias du monde entier se focalisent sur ce conflit.

Pourtant la rentabilité injustice/information est très faible, si l'o ne considère que le rapport entre le nombre de morts et la quantité de papiers et d'images déversés sur le monde en général, et les masses arabes en particulier. Même rentabilité faible si l'on prend en compte la quantité de personnes concernées, importante certes, mais moins qu'en d'autres lieux de la planète. Quant aux atrocités commises, n'en parlons pas, une plaisanterie.

Au nombre de morts, de réfugiés, d'horreurs, il y a beaucoup mieux, un peu partout:

Remarquons, à titre d'apéritif, qu'avec la meilleure volonté du monde, Tsahal aura du mal à exterminer autant de Palestiniens que l'ont fait, sans états d'âmes, les régimes arabes de la région, notamment la Syrie, le Liban et la Jordanie, qui n'en veulent pas, eux non plus, des Palestiniens, et qui ont peu de scrupules humanitaires lorsqu'il s'agit de s'en débarrasser.

Mais Israël est un coupable idéal, non seulement dans nos banlieues, mais en Europe en général. Nous le chargeons de toute notre mauvaise conscience d'anciens colonisateurs. Une poignée de Juifs qui transforme un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d'un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d'islamisme et de corruption, voilà un scandale. Il faut donc bien que cela soit intrinsèquement coupable, sinon où serait la justice ? L'injustice est avant tout israélienne. Ce n'est même pas un fait, c'est une métaphysique.
Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins, médiatiquement parlant, qu'un mort palestinien.

Pourquoi l'injustice commise envers les Palestiniens reçoit-elle vingt fois plus d'écho que celle faite aux Tibétains, aux Tamouls, aux chrétiens du Soudan, aux Indiens du Guatemala, aux Touaregs du Niger, aux Noirs de Mauritanie ? Y a-t-il plus de gens concernés, plus de sang versé, une culture plus menacée dans son existence ? En fait, ce serait plutôt l'inverse. Que la Papouasie soit envahie par des colons musulmans qui massacrent les Papous et trouvent, en plus, inacceptable de voir les rescapés manger du cochon, voilà qui ne risque pas de remporter un franc succès à Mantes la Jolie. Que des sales Nègres, considérés et nommés comme tels, soient exterminés par des milices arabes au Darfour, les femmes enceintes éventrées, les bébés massacrés, voilà qui ne soulève pas la colère des jeunes des cités. Et c'est dommage : si l'on accorde des circonstances atténuantes à un jeune Français d'origine maghrébine qui s'en prend à un Juif à cause de la Palestine, alors il serait tout aussi logique de trouver excellent que tous les Maliens, Sénégalais ou Ivoiriens d'origine s'en prennent aux Algériens et aux Tunisiens. Voilà qui mettrait vraiment de l'ambiance dans nos banlieues. Le racisme franchement assumé des Saoudiens ou des Emiratis envers les Noirs, les Indiens ou les Philippins, traités comme des esclaves, ne soulève pas la vindicte de la tribu Ka, ni des Noirs de France. La responsabilité directe des Africains dans la traite des Noirs n'induit pas des pogroms de guinéens par les Antillais.

Pourquoi seulement Israël ? À moins que la haine d'Israël ne soit que le paravent du bon vieil antisémitisme ; mais non, cela n'est pas possible, bien entendu.
Israël, 20.000 km2, 7 millions d'habitants, dont 5 millions de Juifs, est responsable du malheur des Arabes, de tous les Arabes, qu'ils soient égyptiens, saoudiens ou français. Israël est l'Injustice même. En le rayant de la face du globe, en massacrant les Juifs, on effacerait l'injustice. C'est bon, de se sentir animé par une juste colère. C'est bon, d'éprouver la joie de frapper et de persécuter pour une juste cause. Voilà pourquoi il ne faut pas dire aux "jeunes des cités" que les deux millions d'Arabes israéliens ont le droit de vote, élisent leurs députés librement.

Ne leur dites pas qu'Israël soutient financièrement la Palestine.

Ne leur dites pas que des milliers de Palestiniens vont se faire soigner dans les hôpitaux israéliens.

Ne leur dites pas que l'université hébraïque de Jérusalem est pleine de jeunes musulmanes voilées.

Ne leur demandez pas où sont passés les milliers de Juifs d'Alexandrie. Il en reste trente aujourd'hui. Ne leur demandez pas ce qu'il est advenu de tous les Juifs des pays arabes. Ne leur demandez pas s'ils ont le droit au retour, eux aussi. Ne leur demandez pas quelle est la société la plus "métissée", Israël ou la Syrie.

Ne leur dites pas que, s'il y a de nombreux pro-palestiniens en Israël, on attend toujours de voir les proisraéliens dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que le négationnisme ou l'admiration pour Hitler ne sont pas rares dans les pays arabes ; que, lorsqu'il s'est agi d'illustrer les différentes cultures par leurs grands textes, la bibliothèque d'Alexandrie a choisi d'exposer, pour le judaïsme, le Protocole des Sages de Sion ; que ce 'faux' antisémite est largement diffusé dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que, du point de vue des libertés, de la démocratie et des droits de l'homme, non seulement il vaut mille fois mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, mais sans doute même vaut-il mieux être arabe en Israël qu'arabe dans un pays arabe.

Ne leur dites pas qu'Alain Soral, du Front national, qu'ils détestent tant, est allé manifester son soutien au Hezbollah, qu'ils admirent si fort. Si on leur enlève la méchanceté d'Israël, que deviendront ceux d'entre eux qui s'en prennent aux feujs, sinon des brutes incultes, bêtement, traditionnellement antisémites ? Il ne faut pas désespérer Montfermeil. Mais après tout, on peut tout de même essayer de leur dire tout cela sans trop de risque. Ils traiteront l'informateur de menteur, d'agent du Mossad, de représentant du lobby sioniste ou de raciste. Ils auront raison.

Pourquoi se défaire de la commode figure du Croquemitaine responsable de toute la misère du monde ?

Elle évite de s'interroger sur ses propres insuffisances.

Re: ADRA DU JOUR
16 octobre 2012, 03:15
Bravo Breitou pour avoir signale cet article

AM ISRAEL HAY
Re: ADRA DU JOUR
16 octobre 2012, 06:00
Hajkloufette,
Baroukh meha'ie a metim.
Re: ADRA DU JOUR
17 octobre 2012, 01:06
Hajkloufette tu nous manques.
Re: ADRA DU JOUR
17 octobre 2012, 11:48
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2020 - HARISSA.COM All Rights Reserved