Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences

Envoyé par Victor 
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
12 octobre 2010, 02:10
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
12 octobre 2010, 08:36
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
18 novembre 2010, 15:01
Colloque
ALBERT MEMMI, PENSEUR DE LA DÉCHIRURE ET DE LA LIBERTÉ

Avec la participation exceptionnelle d'Albert Memmi


Dimanche 21 novembre 2010 à 14h00

La trajectoire et l'oeuvre d'Albert Memmi témoignent d'une aventure intellectuelle et humaine singulière et exceptionnelle. De sa naissance à Tunis dans le modeste quartier juif de la Hara et de ses années d'enfance où il fréquente le Talmud Thora traditionnel où il apprend avec d'autres enfants les rudiments d'un judaïsme marqué par la foi et la tradition quand il reçoit le grand prix de la francophonie de l'Académie Française, gardienne de la langue de Molière, en reconnaissance pour son immense et riche travail littéraire, l'itinéraire de Memmi, écrivain, journaliste, sociologue, militant de la cause des libertés de la personne et des droits des peuples, avocat d'une vision humaniste et rationaliste de l'identité juive, défenseur passionné du dialogue et de l'entente mutuelle entre Juifs et Arabes, entre Israéliens et Palestiniens, traverse notre époque avec des moments forts où il exprime ses idées et ses passions avec sincérité et véhémence.

Ami et interlocuteur privilégié de Sartre, Camus, Ionesco, Aragon et Léopold Senghor, Memmi a été tout au long de son existence un témoin engagé des grandes causes de la modernité.

Professeur de sociologie à l'Université de Paris Nanterre, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-mer, directeur du Centre de Recherche sur la Dépendance, auteur d'un grand nombre d'essais et de romans où il dévoile des problématiques aussi complexes que l'exil, la condition coloniale, le statut des femmes, le judaïsme et l'antisémitisme, les peurs racistes et xénophobes, la dépendance, les formes subtils et obscurs au coeur des sociétés humaines, la foi et la laïcité, la démocratie et le totalitarisme, il aura marqué notre temps avec une pensée personnelle fondée sur un parcours biographique où les problèmes qu'il explore et qu'il expose sont déjà présents au coeur de sa propre existence.

Ce colloque organisé en collaboration avec le Centre Mondial du Judaïsme Nord-africain et le Comité de Coopération Marseille Provence Méditerranée, sous la présidence du Docteur Robert Bismuth réunira des spécialistes de l'oeuvre de Memmi.

14h30: Allocutions de bienvenue

Edmond Elalouf, Président de l'Institut Universitaire d'Etudes Juives Elie Wiesel
Robert Bismuth, Président du Centre Mondial du Judaïsme Nord-Africain et du Comité de Coopération Marseille Provence Méditerranée

Mohamed Fantar, Professeur d'Histoire et d'Archéologie à l?Université de Tunis, Directeur de la Chaire Ben Ali pour le dialogue des religions et des civilisations,
« La Hara, berceau d'Albert Memmi »

Guy Dugas, Professeur de Littérature à l'Université Paul Valéry de Montpellier, biographe de Memmi,
« Evolution de la pensée d'Albert Memmi »

Claude Nataf, Président de la Société d'Histoire des Juifs de Tunisie,
« Memmi et les intellectuels juifs de Tunisie »

Afifa Marzouki, Professeur de Littérature à l'Université de Tunis,
« Agar et la mixité »


Franklin Rausky, Maître de conférences de psychologie clinique à l'Université de Strasbourg,
« Memmi et les figures de la dépendance »

Débat avec le public

Entrée libre pour les étudiants de l'IUEJ

Pour consulter le programme complet des enseignements de l'IUEJ : [www.centrecomparis.com]

Pour tout renseignement complémentaire sur l'IUEJ
écrire à : martine.cohen@iuej.net ou téléphoner au 01.53.20.52.61
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
20 novembre 2010, 13:20
SOCIETE d’HISTOIRE DES JUIFS DE TUNISIE
45, rue la Bruyère
75009 PARIS
www.shjt.fr
(Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901)



Paris, le mercredi 17 novembre 2010


COMMUNIQUE DE PRESSE


Objet: Le 5 décembre 2010 à Paris, la SHJT rappellera le souvenir de la rafle des Juifs de Tunis
en présence de nombreuses personnalités


Sous l'autorité du Colonel S.S. Walter Rauff, l'inventeur des camions à gaz (véritables chambres à gaz mobiles utilisées sur le front de l'Est), les nazis ont persécuté la population juive de Tunisie de novembre 1942 à la libération de Tunis par les forces Alliées, le 8 mai 1943.

Le Maire de Paris, les représentants diplomatiques de Tunisie et d'Israël en France, ainsi que différentes personnalités civiles et religieuses, assisteront à la cérémonie commémorative de la rafle des Juifs de Tunis (9 décembre 1942), organisée comme chaque année par la Société d'histoire des Juifs de Tunisie, et qui sera cette année présidée par le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim.

Celle-ci se déroulera le dimanche 5 décembre à 10 heures 45 au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris.

Il sera donné lecture des noms des Juifs de Tunisie morts au Champ d’Honneur, des déportés juifs tunisiens non revenus des camps d’Europe et de ceux assassinés dans les camps de travail institués en Tunisie par les nazis (liste consultable sur www.shjt.fr).
Pour Claude Nataf, Président de la SHJT « La réalité de cette rafle, la seule en dehors de l'Europe, illustre l'universalité du projet génocidaire des nazis. »

Les familles des victimes et tous les originaires de Tunisie sont invités à assister à cette cérémonie.

Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
03 décembre 2010, 05:39
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
07 décembre 2010, 05:04
Les Juifs de Tunisie - histoire d’une émancipation, par Albert-Armand Maarek (*)

07/12/10 - - : Culture
Comme le dit fort justement Michel Abitbol dans sa préface, « Par cet ouvrage, Albert Maarek prend place dans le brillant petit cercle d’historiens, d’anthropologues et d’écrivains tunisiens, français, américains et israéliens qui, depuis la décolonisation, se sont employés à nous faire mieux connaître le passé de la communauté juive de Tunisie, l’une des plus vieilles du monde dont les débuts datent de l’époque carthaginoise ».

Et, de fait, lors de la « Semaine Tune » qui s’est déroulée au Centre Rachi, en octobre dernier sous l’égide du CRIF, Albert-Marek, lors de son intervention, a séduit le public et, de surcroît, a montré des talents incontestables de conteur. Son ouvrage retrace la saga des Juifs de Tunisie en prenant pour date de départ 1857 et pour date d’achèvement 1958. 1857, c’est la date de la tragique « affaire Batou Sfez » qui voit un malheureux cocher de fiacre juif, Batou Sfez, accusé d’avoir blasphémé la religion musulmane, condamné à mort et exécuté sur ordre du bey de Tunis malgré les interventions de nombreuses personnalités. Pour Albert Maarek, « d’une certaine manière, l’affaire Batou Sfez pourrait être considérée comme un « accélérateur » de l’histoire de la Tunisie de la fin du XIXème siècle ». Une analyse pertinente et bien documentée. 1958, c’est l’année qui marquera les esprits au sein d’une communauté juive quelque peu désemparée par l’accession de la Tunisie à l’indépendance, année de la confiscation du grand cimetière juif de Tunis et sa transformation en jardin public. L’auteur, d’ailleurs, en remontant le temps, nous rappelle fort opportunément que ce cimetière, remarquablement situé en centre ville, avait déjà suscité bien des convoitises quelques années seulement après le début du protectorat. Entre 1857 et 1958, Albert Maarek nous décrit plusieurs personnalités qui ont marqué le pays et nous montre comment s’est peu à peu développée la scolarisation des enfants juifs de Tunisie et, partant, leur émancipation, notamment à travers le réseau de l’Alliance Israélite Universelle. De belles illustrations agrémentent cet ouvrage d’une excellente qualité. À découvrir.

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Glyphe. Septembre 2010. Préface de Michel Abitbol. 288 pages. 21 euros.
[www.crif.org]

Photo : D.R.

Pièces jointes:
Maarek-Juifs de Tunisie.jpg
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
25 janvier 2011, 11:38
SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DES JUIFS DE TUNISIE

Paris le 13 janvier 2011

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous convier

le lundi 31 janvier 2011 à 18 h 30
au Centre Communautaire de Paris
119 Rue La Fayette – PARIS 10ème

à la Conférence de M. Philippe Landau,
Conservateur des archives du Consistoire de Paris

« Victor SEBAG : un juif de Tunisie sur le front d’Orient (1915-1918) »


A travers 500 lettres échangées avec sa femme, Victor SEBAG, juif tunisien naturalisé français, témoigne du patriotisme, de la grandeur et des horreurs de la guerre, tout en étant conscient que l’antisémitisme n’est pas absent dans les régiments de zouaves.

Unique en son genre, cette correspondance apporte des éclaircissements sur les évènements de la 1ère guerre mondiale et sur la vie d’un couple séparé pendant plus de trois années.

Victor SEBAG est le père de l’historien Paul SEBAG qui fut à l’initiative des recherches sur l’histoire des juifs de Tunisie.

Philippe LANDAU est l’auteur de :
- Les juifs de France et la grande guerre. Un patriotisme républicain (1914-1941)
- L’opinion juive et l’affaire Dreyfus
et a collaboré à :
- Identités israéliennes : modernité et mémoire d’une nation
- Inscriptions juives dans l’espace.

Bien cordialement

Claude NATAF
Président

Claude ERRERA
Secrétaire Général

Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
31 janvier 2011, 10:52
salut ,

s'il vous plait je cherche de contacter le médecin André Nahum .

et merci
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
31 janvier 2011, 12:02
Re: Juifs de Tunisie-actualité-publications-réunions-conférences
18 mars 2011, 02:19
SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DES JUIFS DE TUNISIE


Paris, le 9 mars 2011


Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous convier

le mardi 29 mars 2011 à 18 h 30
au Centre Communautaire de Paris
119 Rue La Fayette - PARIS 10ème
Métro : Poissonnière ou Gare du Nord

à la conférence de Monsieur Claude NATAF
- Président de la Société d'Histoire des Juifs de Tunisie -

"Des Dames Israélites de Charité à Nos Petits, l'O.S.E. et l'O.R.T.,
ou de l'assistance-charité à l'action pour la transformation sociale
au sein de la communauté juive de Tunisie"



Bien cordialement.

Claude NATAF
Président

Claude ERRERA
Secrétaire Général
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2020 - HARISSA.COM All Rights Reserved