Share |

Roch Hachana a Ouman

Roch Hachana a Ouman. 30 000 Israéliens au Tombeau de Rabbi Nachman en Ukraine.

 

 

 

Avant sa disparition, Rabbi Nachman avait fait une promesse, de celles qui engagent : Quiconque viendrait réciter dix psaumes sur son tombeau et mettrait une pièce pour la bienfaisance, quand bien même le suppliant se trouverait en un enfer émotionnel ou physique, lui-même le sauverait, « le tirant par ses paillottes » pour l’arracher à sa situation.

Le pèlerinage a donc lieu chaque année à Roch Hachana, et sait rassembler plusieurs dizaines de milliers de fidèles. Pour cet habitué, « c’est le seul lieu où des juifs totalement différents – chapeaux et barbes, piercings et tatouages – peuvent prier ensemble. La A’hdout, l’unité, y est incroyable ».

Ouman se trouve à environ 200 kilomètres au sud de Kiev, c’est-à-dire dans la partie Ouest du pays. Tout homme souhaitant se rendre à Ouman pour le Roch Hachana doit, selon le vœu de Rabbi Nachman, impérativement recevoir l’aval de son épouse.

Comment expliquer le succès du « Ouman – Roch Hachana » ? Pour Dov Cohen, « c’est le changement de celui qui s’y est rendu qui influence le plus son entourage ». Transformation, « par la ferveur des journées de prières communes et de méditation », qui semble manifeste.

Peut-être est-ce la possibilité d’« épanchement de l’âme » cher à Rabbi Nachman offerte par ce séjour qui provoque un bouleversement profond du pèlerin. Toute personne attachée à Rabbi Nachman ne doit pas perdre courage. Le Maître l’a dit : « Le désespoir n’existe pas ».

Contenu Correspondant