Bienvenue sur notre nouveau format de publication. L'ancienne page de NEWS existe toujours et est disponible en CLIQUANT ICI

Merci de nous envoyer vos opinions et suggestions en CLIQUANT ICI

MOYEN-ORIENT

UNESCO: LE CAVEAU DES PATRIARCHES EST UN SITE DU PATRIMOINE ‘PALESTINIEN’!!

Le président de l’Etat Reouven Rivlin a déclaré: « Cette décision de l’Unesco prouve une nouvelle fois que cette organisation s’acharne à diffuser des mensonges antijuifs alors qu’il se tait en même temps sur la destruction méthodiques dans la région des sites du patrimoine universel par des extrémistes brutaux ».

USA: Nikki Haley appelle l'ONU à s'opposer au vote de l'UNESCO sur Hébron

L'ambassadrice américaine auprès des Nations unies Nikki Haley a adressé vendredi une lettre à deux hauts responsables de l'instance internationale, les exhortant à s'opposer au vote de la résolution de l'UNESCO, visant à inscrire la ville de Hébron et le site du Tombeau des Patriarches en tant que site palestinien protégé.

Pourquoi la paix continue d'être impossible entre Israël et Palestine, Par Pierre Rehov

S'il est tout à fait légitime de critiquer le gouvernement Israélien, comme celui de n'importe quel pays, et même de s'insurger contre nombre de ses politiques, il serait dommageable de passer à coté de certaines vérités, qui font que les israéliens s'inquiètent de la crédibilité du partenaire pour la paix que l'on tente de leur imposer.

24 août 1929 : le massacre des juifs d'Hébron

Ce massacre eu des conséquences profondes et durables sur la communauté juive locale. Les survivants du massacre étaient obligés de quitter la ville, leurs biens étaient saisis par les habitants arabes. La totalité de la communauté restante était en urgence transférée par camion à Jérusalem et tous leurs biens étaient saisis par les Arabes.

1017-2017: Les Occidentaux et le Moyen-Orient. Les 2èmes rencontres internationales géopolitiques de Trouville

Les 400 000 morts syriens nous rappellent cruellement cette pensée du Chancelier Bismarck «Il faut savoir agripper les pans du manteau de l’Histoire lorsque celui-ci nous fait la grâce de passer à portée de main. »