Share |

Un jour, fatigué, le Mal décida de prendre sa retraite..

 Un jour, fatigué, le Mal décida de prendre sa retraite.........

 

 

Un jour, fatigué, le Mal décida de prendre sa retraite.
Comme sa couverture sociale n’était pas suffisante,
il décida, pour arrondir ses fins de mois, de vendre
sa trousse à outils.

Tout était là : la méchanceté, l’envie, la jalousie,
la haine, l’avidité, la suffisance, le mépris, le cynisme, etc.
Mais l’un des outils était à part et semblait beaucoup
plus usé que les autres. Intrigué, un passant lui demanda :

« Qu’est-ce que cet outil, et pourquoi le vendez-vous
beaucoup plus cher que les autres ? »

Le Mal répondit : « C’est le découragement ».

Mais l’autre insista : « Pourquoi vendez-vous
le découragement beaucoup plus cher ? »

« C’est très simple. C’est l’outil le plus facile
à enfoncer dans le coeur de quelqu’un. Et lorsque
le découragement y a été introduit, il est beaucoup
plus facile d’introduire tous les autres outils,
quels qu’ils soient. »

 

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
11 + 5 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant