Share |

NOS EXPRESSIONS JUDEO-TUNISIENNES - NOUVELLE VERSION, par Felix Perez

NOS EXPRESSIONS JUDEO-TUNISIENNES

 

 

Document construit en 18 mois et basé sur de nombreuses contributions amicales, Facebook, et Harissa.com

- N'est pas un dictionnaire du judéo-tunisien

- Se limite aux expressions ou mots colorés, à l'exclusion de leurs combinaisons et

- des proverbes et des mots de cuisine notamment...

===================================

A

Aatik fejè : Synonyme de "tu m'as fait peur". (Y'atik fejè : "espérons que tu aies peur")

Adoubaye : Forme du nom de D.ieu. Sous une forte impression, exprime une certaine crainte.

Adra : Signifie "tu parles !".

Aïb : Honteux.

Aïch'benti, aïch oueldi : "Je t'en supplie" du tune pour arriver à ce dont il a envie.

Ajeub : Bizarre, étrange, anormal !

Ala h'ouèït, a la h'ouèïtkem : Vous nous avez manqué.

Ala Kifek : Comme bon te semble (selon ton "Kif")

Anvoir : "Au revoir" toujours déformé en "Anvoir" (caractérise un tune)

Aouda : Marque l'exaspération du tune en cas de répétition idiote ou de refus persistant

Aoport : Aéroport toujours déformé en "aoport" (caractérise un tune)

Audrob : Tu causes et ne fais rien !

Avoir une longue vie : Se dit de quelqu'un qui se manifeste quand on vient de parler de lui

 

B

Babaou : Il a fait peur à des générations de petits. "Maman, vas-y, j'ai peur du Babaou!"

Babaound Oubou : Expression de profond scepticisme

Bark'èllah : Dieu bénisse. Dit à la vue d'un succès (culinaire, féminin). Ou aussi "Bark'èllah lik" (sur toi)

Ba'hbou'h : Synonyme de généreux, large.... 

Be chif  : De force (Bechif alik : de force pour toi)

Beurd : Froid en tunisien. "Yatik Beurd" = tu me donnes froid en t'exposant ainsi au froid

Bilada : La veille d'une circoncision, fête organisée par les parents tunes pour y lire le Zohar

Bissa'h : Pessah

Blata : Synonyme de sans gêne.

Blèchi  : Tant pis.

Blid : Antipathique.

Bnine : Mignon 

Boublech  : Synonyme de "c'est pour rien". 

Brabi : Synonyme de " je t'en supplie ".

Brass XX : Synonyme de " je t'en supplie ". ("Brass benti" = je t'en supplie ma fille !)

Breul : Idiot

 

C

Cabinets : Pour les Tunes, désigne les toilettes.

Canada : Utilisé dans les conversations en Tunisie pour désigner Israel dans le contexte des années 60

Chabat Chaloum Bourèkh : Avec la prononciation si déformée pour un bon Chabat

Chalumeaux : Désigne pour un bon Tune les "pailles" avec lesquelles on boit

Cheukè : Désigne la cabane de "Souka" (en déformation Tune)

Chey'  : Synonyme de "rien". ("Khatè chey" : rien du tout)

Ch'hah : Pour traiter quelqu'un de demeuré (du nom d'un personnage de contes arabes)

Ch'hènè tamout :  Une chaleur à crever.

Chkoun èdè : Peut aussi se dire "Qui c'est celui làààààà ?" 

Chmètè : Employé pour "faire exprès", souvent dans le but d'embêter quelqu'un

Chnouèèè ? : Signifie qu'est ce c'est donc que ça que c'est ? (Chnouèdè ? : qui est-ce ?)

Chouè: Une "chouè" désigne "toute une histoire" ou un scandale. "Chouè tal Youd" signifie dans le monde juif : un scandale comme seuls les juifs savent en faire (autodérision).

Chouèdat Itrou : Fête des garçons (pure tune) célébrée le jeudi de la Paracha Ythro (Repas - Seoudat - où l'on sonsommait notamment du pigeon)

Chouf, chouf èdè ! : Regarde, regarde-ça !

Chouiyè : Un peu (ou Bechouiyè). Chouiyè bechouiyè : peu à peu.

Cinq sur toi ou cinq, cinq : Pour protéger (5 chez les tunes utilisé contre le mauvais oeil)

Claq't : Je suis fatigué et/ou J'en ai assez

Comment tu vas : Toujours déformé à la place de "comment vas-tu ?" (caractérise un tune) 

 

D

Darbè : Cher (littéralement le coup de massue). Contraire de 'blèch'

Darkè : Synonyme d'ambiance, de soirée réussie ou de personne sympa.

D'jib la suite ! : Amène la suite.

Doukhè ! : Se dit pour quelqu'un quand on se sent assommé/ perdu par quelqu'un ou par une situation

 

E

Echbiiiik : Qu'as tu, que t'arrives-t-il ? (dit avec inquiétude)

Echteumè : Que se passe-t-il, que t'arrive-t-il donc ?

Eiguine : Semaine maigre qui précède Ticha beav réputée porteuse de mauvais sort

Eikèk : Vraiment très très moyen.

Emchi : Continue (dit avec insistance). (En hébreu "hemchekh")

Epines du poisson : Le poisson du Tune a des "épines", et non des "arêtes" !!!  (caractérise un tune)  

Euchkeut : Synonyme de "tais toi".

 

F

Faire pipi dans sa culotte : Se tordre de rire.

Faire sa douche : Les Tunes ne prennent jamais leur douche mais en font une.

Fel bkhar : Se dit d'un malheur à éviter (littéralement à la mer - les malheurs)

Femt ?! : Tu as compris ?!

Feujè : Désigne une grande frayeur. (Yatik Feujè : tu m'as fait bien peur !)

Feuk : Expression pour "Arrête !" avec grande insistance

Flifloutes :  Désigne les chaussures de sport

Flouche Oubouk : Dit à un enfant qui dépense l'argent des parents sans compter

Foundouk : Signifie un désordre épouvantable.

Fréquenter : Avant les fiançailles, les jeunes tunes "se fréquentent "...

Flitox : Insecticide en spray

Frites : Désigne les pommes chips des Tunes, jamais appelées chips mais toujours "frites"

 

G

Galettes : Nom des Matsot de Pessah

Gare à toi : "Prend garde à toi si...".

Glibettes : Graines de tournesol

Globos : Désignait les chewing gums type Malabar

 

H

'Halba : Equivalent de "catastrophe"

H'alouf, h'aloufa : Coquin, coquine.

H'amdoula : D.ieu merci ! (vient de l'arabe)

H'assilou : Expression très fataliste

Hata chèï !!! : Rien du tout, queue dalle !

Hatè debèn i ka'h : (même les mouches toussent). Quand un non initié ou jeune ose donner son avis.

H'fif : Synonyme de vif, malin.

'Hkiiiiik : Se dit d'une personne "lourde"  (on dit aussi "yè 'hkik !" : quel lourd)

H'la : Absolument nul (merdique au sens strict)

H'lam : C'est péché ou bien dommage (comme dans "c'est h'lam de gaspiller cela")

H'lèt : Synonyme de catastrophe et/ou de c'est foutu. (On dit aussi "H'lèt el deniè")

H'lit louarch : Dit à un proche revenant d'une longue absence et qui nous avait manqué

H'lou, h'louè : Synonyme de mignon(ne), à croquer. 

H'neukè : Désigne la fête de Hanouka (en déformation Tune)

H'nine : Se dit pour désigner une personne affectueuse, gentille

H'ouita mel'ha : Se dit d'une personne dans un dilemne, "prise entre le marteau et l'enclume"

H'out alik : Dit à quelqu'un qui réussit pour le préserver du mauvais oeil. (le poisson sur toi !). "Houtè Bouriè" précise comme poisson le "mulet"...

 

I

Irani Koubar a lik : Utilisée après le risque encouru par un un proche comme "plutôt nous que lui" (littéralement "que je meure pour sauver son âme" - cf. aussi "Nemchikoubara") 

Irani n'dour a lik : Dit par une mère à son enfant en guise d'affection (" je tourne pour toi " du poulet qu'on fait tourner sur la tête avant Kipour pour enlever le mauvais sort) .

 

J

J'ai eu la peur de ma vie

J'ai une de ces flemmes

J'vais te tuer : Exprime une grande colère (mais sûrement pas une quelconque menace)

J'meul : Synonyme de crétin, d'idiot.

J'noun : Esprits malicieux ou sortes de mini fantômes

Jure, jure-moi  : Utilisé dans un sens qui signifie l'étonnement.

J'suis mort : Marque un sentiment d'extrême fatigue.

Je t'ai langui : Déformation toujours faite par un tune de "je me suis langui de toi"(caractérise un tune) 

 

K

Kalek  : "Dis moi donc que xxxx" ou bien "confirme moi cette évidence que xxxx"

Kadech, Kadech ?  : "Combien, combien ?" (sous entendu combien devrais je supporter ?)

Karout'rabi : Expression pour désigner "comme par hasard" (parfois sceptique, parfois malheureux).

Katlek : Je te l'ai dit !

Kchouches : Babioles sans valeur aucune

Keuchè keuchè : Dit à un enfant qui avale de travers ou tousse

Keuss : Dit fermement pour couper court à une conversation ou une demande

Keutèbe : Désigne les cours hebdomadaires de préparation à la Bar(t) Mitsva.

Khaj Kloufe : Désigne quelqu'un qui veut se mêler de tout !

Khir Meu XXX : Mieux que XXX  (Khir meu neuk : mieux que toi / meu blèche : que rien)

Khiiiit : Equivalent de Berk ou Beurk (dit en insistant longuement sur le i). "Khit alik" = "honte à toi" 

Khlèkhèli fe baghra trifa : Se dit d'un lieu désert (littéralement : où on ne trouve que des vaches treif /pas Kacher). On dit aussi "khlè khèli ou lazar y dour".

Kife grave : Le kif, c'est un summum de plaisir, lorsque l'on kife grave, c'est le nirvana...

Koutli/Koutlè : J'ai dit, il m'a dit

 

L

L'année N'dernière : Déformation tune de l'année dernière (caractérise un tune)

 La'hjèni : Se dit d'un cas dont on prédit l'échec ou dont on annonce l'optimisme (littéralement 'que je m'endeuille !'). On dit aussi "Yè la'hjèni".

Laïchek : Expression imagée pour "Je t'en supplie !" (ou "Laïchalik")

Laïchouik : Expression imagée pour "Que D.ieu te protège !"

Laïkader alinè : « Que D.ieu préserve » ou pour marquer le dégoût

Laïster ou Laïstour : Synonyme de "D.ieu préserve !". 

Lajeub : Equivalent de "Quel culot !"

La Manouba : L'asile, équivalent français de "Charenton". 

Lamour touil : Se dit de quelqu'un ayant échappé à un péril ou dont on vient à peine de parler

Laorinè : Quelle horreur ou que D.ieu préserve !

Laouina : Aéroport de Tunis (équivalent de Roissy ou Orly mais seul en son genre).

Lassa ou l'mè chkhoune : Menaces contre un enfant (littéralement, le bâton et l'eau chaude)

Laver les dents  : Un tune ne se brosse jamais mais se lave les dents. 

Laziz : Très familier pour mon cher

LE à la place de UN : Le tune remplace l'adjectif UN par le pronom LE. Ex : elle a fait lerégime....

Lèbèch ? : Synonyme de " comment ça va ". (ou bien "Mou lèbèch ?")

Lourd : Employé dans le sens d'antipathique.

 

M

Ma beunnèh !! : "Quelle douceur" (prononcé affectueusement, avec pincement de joue). 

Maboul (maboulè) : Dingue (ou au féminin). Maboulè kemlè : totalement dingue.

Makhboun / makhbounè : Synonyme de "pauvre" ou de "le malheureux".

Mala rakha :  "Bon débarras !" ou marque de mépris envers une personne dédaignée

Marack : Synonyme de "espérons pour toi la même chose !"

Mara lam akheur : Que cette réussite se reproduise (la prochaine fois ou bien sur quelqu'un...)

Mauvais sang : Se faire du "mauvais sang" signifie se faire du souci

Mauvaise langue : Signifie médisance plutôt répétitive chez le tune...

M'chèt : Synonyme de c'est foutu.

Mchi fa'hran, dji far'han : "Pars content, reviens content" (avant un voyage)

M'choum : Expression signifiant "ne vaut rien"

Mède'hlèche : Ne t'en mêle pas !

Mèjel : Quelle chance ! (ou "èl mèjel"). Même racine que "Mazal".

Makouak : "Comme tu es fort" !!!

Mèllè : Synonyme de "quel culot !".

Mèïn Arefch : Comment pourrais je savoir ?

Meuch'kin/è : Synonyme de "le/la pauvre "

Meujiène : Sympathique, agréable, beau. 

Meurième Meurième : Pour retrouver un objet perdu sur un noeud de mouchoir, en menaçant la fameuse "Myriam" de punitions si elle ne nous le fait pas retrouver !

Mettre le mauvais oeil : Envier et porter ainsi malheur

Mi Khir Meuni : Autosatisfaction ("qui est mieux que moi ?").

Mikhètètè : Synonyme de mollasson.

Mnaïch'alik : Synonyme de  "mon pauvre chéri" (littéralement "ma vie pour toi !")

Mouch : Indique la négation (Mouch ta nè : pas de chez nous ! / Mouch lèjeum : pas la peine)

 

N

Nan'dine Oumouk : Maudite soit ta mère

Naref al abou :  Manière de dire "je n'en sais rien du tout" (litt. : je ne sais qui est son père)

Nemchikoubara : Utilisée après un risque encouru par un un proche : "plutôt nous que lui" (littéralement "que je meure pour sauver son âme"). Aussi utilisé dans le même sens si on a perdu un objet

Nik omok : Le "NTM" (nique ta mère) du tune.   

N'mout alik : Je meurs d'amour pour toi (au sens familial ou d'un vrai amour)

Nouvi : Jeu de cartes préféré de la grand-mère tune avec la shcobè.

 

O

Obnibuler : Souvent utilisé par le tune à la place de obnubiler.

Oeuf battu : Jaune d’œuf battu agrémenté de beaucoup, beaucoup de sucre en poudre. 

Omri : Chéri (Yè Omri : mon chéri)

Oualiyèè, ou !!! : "Ou la la !" du tune, avec une connotation exagérément dramatique

Ouèïneuk !!! : Où es tu ?

Ourass XXX : Je jure "sur la tête" de XXX (auquel on est attaché). Ourass benti : sur la tête de ma fille. "Ourass nar Koubour" (litt. je jure sur la fête de Kipour) : serment absolu.

 

P

Pâtes à la sauce : Désigne toujours la sauce tomate

Pik-eup : Tourne disque

Potager : Désigne chez les Tunes le plan de travail (ou paillasse) dans la cuisine.

 

Q

Qu'est c'qu'tu veux qu'jt'dise : Expression concluant un discours de déception 

Quel âge tu vas faire : Un tune ne va pas avoir mais plutôt va faire tel ou tel âge.

Quel oeil! : Le mauvais oeil 

Quelle heure il éééé ? : Les Tunes ne disent pas  "est-il" mais "il est" et en insistant sur le é...

Qu'est c'qu'tu me dis là : Souvent entendu après l'annonce d'une mauvaise nouvelle. 

Qui mieux que moi : Expression d'autosatisfaction et/ou de bonheur

 

R

Rabbi maak, rabbi maakeum : Que Dieu te/vous protége.

Rabbi mranen' : Sorte de "avec l'aide de Dieu"

Rasra : Synonyme d'angoisse

Rass benti ou wouldi : Synonyme de "je te jure" (sur la tête de fille/fils). On dit aussi "brass benti" ou bien "ourass benti"  

Ri'han : Branches odorantes préparées tous les vendredis pour faire la prière sur ce qui sent bon.

R'kikRkikèh : Antipathique, lourd (e). Rkèkèh : lourdeur. Rkèkè ta moute : antipathique à mort. Rkèkè : lourdeur.

Robavekia : Acheteur/vendeur en calèche d'objets usagés (de l'italien "vieux vêtements")

Roudbèlik : Fais attention à toi !

Roule, Roulè : dégourdi (e), malin(gne), débrouillard(e), arrive à ses fins

 

S

Sah'a, sah'alik, sah'alikoum : Je suis content (/+ pour toi ou pour eux) ou "Régalez vous bien !"

Sah'a ouèl'di : Quand la maman se félicite que son petit ait bien mangé

Sama'hni : Excuse moi ou je m'excuse 

Sboube : Terme argotique et vulgaire désignant des "conneries"...

Simsillinou : D.ieu nous en préserve (dérivé du Seder de Pessah à l'énoncé de chaque plaie. De l'Hébreu Matsilénou : préserve nous.)

Smeulla : Dit pour conforter quelqu'un avalant de travers ou après le rot d'un bébé

 

T

'T : (prononcé en collant la langue au bout du palais). Façon typique des tunes pour dire "Non" !

Taïche ou Tfouje : "A tes souhaits" pour quelqu'un qui éternue !

T'è'hbilè : Se dit d'une situation compliquée, confuse ou précipitée

T'halouide : Désigne une situation devenue confuse

Tmènik : "Du bidon absolu" ou de la tchatche... (Yeji mel t’menik ! : Arrête ta tchatche !)

Tournibik : "Pendant ce temps" ou "tu seras surpris de "

Trikha : Une tannée au sens physique ou figuré (prendre une "déculottée" ou "être fatigué à mort").

Tunis même : Expression typique permettant aux juifs de préciser qu'ils étaient précisément du centre de Tunis 

Tu peux monter au ciel et descendre... : Refus absolu d'un tune devant une requête insistante...

Tu vas recevoir une tannée : Menace suprême des parents tunes rarement mise en oeuvre.

 

V

Viande : ne désigne chez les Tunes que le boeuf ou veau à l'exclusion des volailles

 

Y

Yaïch XXX : S'il te plait XXX (Yaïch benti : s'il te plait ma fille)

Ya'hasra : Synonyme de "voilà bien longtemps" (parfois un peu nostalgique)

Yatik doua ou marda : Insultes terribles (que D.ieu t'aveugle ou te rende malade !)

Yatik fej : Tu m'as fait vraiment peur (littéralement "que tu aies aussi peur")

Yatik Sa'ha : Manière de remercier quelqu'un pour un bienfait (que D.ieu te rende heureux)

Yè benè : Familièrement "quelle douceur !" pour quelqu'un de gentil

Yè khouïè : Familièrement "mon frère" pour "mon bon ami"

Yè la'hjèni : Se dit d'un cas dont on prédit l'échec ou dont on annonce l'optimisme (littéralement 'que je m'endeuille !'). On dit aussi "la'hjèni".

Yeuji : Synonyme de "Arrête !" avec insistance.

 

Z

Zarmè : Mon oeil !!!

Zdam : Il s'est avancé d'une façon dangeureuse !

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Vous avez oublié (entre autres)
Madabia ou Madabik = j'ai envie ou tu ferai bien...

Alain SAMAMA l'auteur de la recette la sauce tomate sur ARISSA
alainsam@dbmail.com

Cela vaut bien votre nomination à l'Académie Française ?

Contenu Correspondant