Share |

Crise : quand les religions prennent la parole

 

Crise : quand les religions prennent la parole

 

 

Les religions ont-elles un rôle à jouer dans le monde économique ? Le grand rabbin de France Gilles Bernheim et l'archevêque de Lyon et cardinal Philippe Barbarin sont venus livrer hier leurs messages lors du colloque international qui se déroule depuis mardi à Montauban sous l'intitulé « face à une économie sans foi, ni loi, les religions et le droit. » Les deux hauts dignitaires religieux ont été les vedettes d'une conférence qui s'est tenue en soirée dans un théâtre Olympe de Gouges copieusement garni. Premier à prendre la parole, le grand rabbin de France s'est lancé dans un exposé sur l'éthique juive face à la mondialisation. Gilles Berhneim a articulé toute sa pensée autour de quatre grands principes : d'un côté les droits et les devoirs, de l'autre la liberté et la responsabilité. En prenant comme seul exemple celui du mariage homosexuel pour étayer sa théorie de la « tyrannie de l'ego », le grand rabbin de France s'est montré alors un brin provocateur. Qu'il le condamne, n'est pas nouveau en soi. Mais de là à en faire un exemple, ici à Montauban, à la tribune de ce colloque de très haut niveau et dans une ville encore choquée par le récent dérapage de sa députée maire qui a déclaré sur le mariage gay, « et pourquoi pas des unions avec des animaux ? », il fallait oser…

Cette pente-là, l'archevêque de Lyon ne l'a pas empruntée. « L'église doit jouer un rôle de servante pour ouvrir les yeux, revenir à sa mission essentielle. Se battre pour la dignité d'un pauvre, on n'y est toujours pas », a affirmé le cardinal Philippe Barbarin. Le Primat des Gaules s'est appliqué autrement à donner les grandes lignes de l'encyclique « Caritas in Véritate » de Benoît XVI qui date de juin 2009. « C'est un message de sagesse, où l'on dit à tout le monde de se calmer. Il essaie de prendre un peu de hauteur. »

Sa phrase de conclusion aura certainement été retenue par tous : « Il faut arriver à avoir un cœur intelligent. »

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
16 + 1 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant