Share |

Des journalistes libanais appellent à reconnaître le lien entre terrorisme et islam

Police religieuse "Hisbah" de l'Etat Islamique. (Image EI)

Des journalistes libanais appellent à reconnaître le lien entre terrorisme et islam

 

 

Suite à la vague d’attentats terroristes en France, au Koweït et en Tunisie, le journaliste libanais Iyad Abu Shakra a écrit dans le quotidien saoudien Al-Sharq Al-Awsat, basé à Londres, que des crimes sont perpétrés en chaîne par des musulmans depuis des années pendant que leurs coreligionnaires restent bras croisés. Il critique les musulmans qui en apparence condamnent l’extrémisme et le fait de prendre pour cibles des innocents, mais qui en réalité ne reconnaissent pas que l’extrémisme est bien vivant parmi eux.

Abu Shakra appelle les musulmans à reconnaître le problème et à y trouver une solution, au lieu d’occulter son existence ou de lui trouver des justifications.

Abu Shakra cite un article de janvier 2015 intitulé « Nous sommes tous l’Etat islamique », du journaliste libanais Nadim Koteich, publié suite à l’attentat contre Charlie Hebdo. Comme Abu Shakra, Koteich, un chiite connu pour son opposition au Hezbollah, dénonçait ceux qui trouvent des excuses aux attaques de l’EI et ceux qui prétendent que leurs auteurs ne représentent pas le véritable islam. Pour lui, les musulmans doivent reconnaître que les extrémistes musulmans qui perpètrent des attaques meurtrières s’appuient sur les textes islamiques sacrés.

Lire l’article dans son intégralité en anglais

Source

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
10 + 4 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant