Share |

Ed Koch, une voix amie s’est tue

 

Ed Koch, une voix amie s’est tue

 

Ed Koch est décédé, le jour même de la parution du film autobiographique le concernant dont nous vous proposons la bande-annonce ci-dessous. Ce grand Monsieur, réputé pour ne pas mâcher ses mots, élu maire de New York en 1977 laissera l’image d’un homme aimé autant que dénigré parce que toujours en  première ligne.

 

Nul ne lui contestera en revanche une réussite totale quant à la gestion de cette ville au bord de la faillite lors du premier de ses trois mandats.  Dans les années 80 on a peut-être oublié que New York baignait dans un magma constitué d’un mélange de sida, une plaie nouvelle alors, de sans-abris nombreux comme jamais et de dépendants aux drogues et plus particulièrement au crack qui fit des ravages. Cette performance dans une ville qui semblait de plus en plus ingérable lui permit de se faire réélire avec une majorité indiscutable en 85 et 91.

 

Né dans le Bronx il y a 88 ans, ce fils de fourreur polonais connut des périodes de vache maigre, dont la grande dépression, qui lui donnèrent l’expérience nécessaire pour surmonter les épreuves de la vie. Juif il nait, juif  toujours se revendique et les commentaires qu’il exprime en direct sont là pour témoigner de son intérêt,  le mot est faible,  pour Israël. Démocrate depuis toujours il connut une longue carrière politique  comme maire, responsable de district, conseiller municipal et député, mais aussi un parcours plus atypique d’homme de radio. Et homme de radio apprécié, écouté, respecté…

 

 

 

http://www.tribunejuive.info/medias/ed-koch-une-voix-amie-sest-tue

Contenu Correspondant