Share |

Evite le méchant juif

«Evite le méchant juif», un comité de baptême dérape à l’ULg

 

 

 

 

La thématique d’une soirée des étudiants de Philo, « Le mardi, on rentre à Gaza en famille », choque.

Repéré par le journal La Meuse, le tract annonçant une fête du comité de baptême de Philosophie et Lettres de l’ULG vire du mauvais goût au dérapage antisémite. Intitulée « Le mardi, on rentre à Gaza en famille », la soirée à «  aller simple  » invitait ainsi les candidats au baptême : «  Bleu, te voilà dans la peau d’un petit Palestinien. Le but de ta soirée est d’éviter le grand méchant juif et de retrouver tes pénates heureux et entier (si possible). (…) Il te faudra connaître ton folklore sur le bout des doigts pour survivre à cette soirée explosive. » Pour pouvoir passer la frontière, les jeunes étudiants étaient par ailleurs encourager à se déguiser «  en juif connu pour amadouer les gardes  »…

L’Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB) s’est dite effarée  : «  Le folklore estudiantin a pour tradition de dénoncer par la dérision et l’humour. Ici nous sommes dans toute autre chose : une vision manichéenne et antisémite du conflit israélo-palestinien. C’est le « petit palestinien » qui est confronté au « grand méchant Juif » (…) Au-delà ce sont les valeurs communes de tous les citoyens épris de tolérance et de respect qui sont ici bafouées en réduisant des jeunes, des « bleus », juifs et non juifs, à des caricatures d’eux-mêmes. Jusqu’au commentaire nauséabond évoquant le tatouage sur le bras  ! »

« Humour décalé »

Le comité estudiantin n’a pas tardé à supprimer l’événement de sa page Facebook et à présenter ses excuses, assurant que « le thème relevait d’un humour très décalé qui, nous le comprenons, a dépassé certaines limites et a pu être mal reçu. Il n’y avait en aucun cas de convictions racistes ou antisémites derrière cet humour  ».

Le recteur de l’ULg, Albert Corhay, interrogé par la RTBF, a annoncé que des sanctions seraient prises, ces flyers allant «  à l’encontre des valeurs de l’université ». « Ils ont été trop loin, même si je ne pense pas qu’ils l’ont fait de manière consciente. Mais le résultat est là, et il faut prendre des sanctions. »

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
6 + 12 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant