Share |

Israël déroule le tapis rouge pour les touristes chrétiens

Israël déroule le tapis rouge pour les touristes chrétiens

 

En Israël, il existe un effort concerté pour faire venir davantage de touristes chrétiens et les faire visiter la Terre Sainte, ses églises et ses sanctuaires si nombreux et notamment une de ses régions, la Judée-Samarie. L’Etat Juif a mis en place un plan d’une réelle incitation financière pour permettre à ces centaines de milliers de pélerins de visiter le pays. Et ce n’est pas parce qu’un touriste dépense en moyenne 1.300€ pendant son voyage. Non ! Israël pense qu’en découvrant la réalité du terrain, chaque touriste deviendra automatiquement une sorte d’ambassadeur d’Israël. Sans propagande. Sans message politique. Mais tout est tellement plus clair pour celui qui vient en Israël et qui cherche à dénouer les fils d’un conflit dont il ne sait pas quoi penser, quand il ne fait qu’écouter la radio, ou regarder la télévision.

 

Les Chrétiens sont une infime minorité en Israël et dans les Territoires Palestiniens. Ils représentent environ 2% de la population. Mais les pèlerins chrétiens se rendent en Terre Sainte en nombre record ces jours-ci.

 

Le monastère grec orthodoxe de Saint Georges est accroché sur une falaise de Judée. Sa construction remonte au 4ème ou 5ème siècle. Aujourd’hui, Saint-Georges abrite 10 moines qui passent leur temps à prier et à dormir. Le site est également devenu, principalement depuis quelques années, une destination populaire pour les pèlerins chrétiens. L’un d’eux, Dominique, se souvient, fondant en larme à l’évocation de ses prières :”Avec l’ensemble de mon corps, de mon coeur et de mon esprit, j”étais vraiment excité et si heureux d’être là-bas.”

 

Et il est loin d’être seul. L’année dernière, 3.5 millions de touristes ont visité l’Etat Juif. Deux tiers étaient des Chrétiens. Le gouvernement israélien voit un réel potentiel dans le tourisme de foi. Et c’est dans cet état d’esprit qu’il a mis en place des facilités déconcertantes pour les Chrétiens qui veulent se rendre dans les territoires contrôlés par l’Autorité Palestinienne.

 

Un des sites les plus populaires pour les Chrétiens se nomme “Qasr al-Yahud”, le mot arabe pour nommer le “Palais des Juifs.” C’est l’endroit même, dans le Jourdain, où Jésus aurait été baptisé. Le lieu du pèlerinage moderne se trouve au milieu d’un champ de mines, entre Israël et la Jordanie. Ces dernières années, les autorités israéliennes ont passé des milliers d’heures à enlever toutes les mines et à rénover le lieu pour rendre l’accès facile aux touristes. Même aux handicapés.

 

Wong est un pasteur méthodiste de Singapour. Après avoir baptisé plusieurs pèlerins, il a demandé à Israël de construire un petit pont de bois pour faciliter l’accès des pèlerins. En deux mois, le pont était construit.

Au final, on se souviendra que, dans un sombre Moyen-Orient, là où toutes les communautés chrétiennes se mourraient, il n’y avait qu’en Israël que cette population vivait totalement libre et où leur nombre augmentait chaque année.

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
2 + 11 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant