Share |

La circoncision : un signe d’alliance

 

La circoncision : un signe d’alliance

 

Voici un acte qui est souvent porteur de questions voire de jugement sans pour autant que l’on en possède les fondements. Serge Rosinoff, président de l’association communautaire juive de Chalon nous aide à décrypter ce geste ancestral.

Le mot Mila vient du verbe hébreu ‘‘moul’’ qui veut dire couper, mais aussi ‘‘se trouver face à face’’. La proximité avec la racine hébraïque Mallah va introduire dans ce geste la notion de langage dans le corps, et le corps de l’enfant dans la sphère du langage. C’est un signe d’alliance entre le peuple juif et son Dieu qui a toujours existé depuis Abraham. C’est dans la Génèse au chapitre 17,9-13 que l’on en trouve la source : « Dieu dit à Abraham : ‘‘voici mon alliance que vous garderez entre vous et moi et ta descendance après toi : tout mâle d’entre vous sera circoncis. Vous serez circoncis quant à la chair de votre prépuce. Ainsi mon alliance dans votre chair deviendra Alliance perpétuelle’’ ».

 

  

Le huitième jour  

La cérémonie à lieu en présence d’un quorum de 10 hommes adultes. Au matin du 8 e jour, l’enfant est pris des bras de sa mère par la marraine qui le confie ensuite au parrain. On termine en prononçant une bénédiction spéciale sur un verre de vin et l’enfant reçoit son « nom juif ».

Le parrain tenant le nouveau-né est assis sur un siège élevé appelé siège du prophète Élie. La circoncision ne dure que quelques secondes elle est pratiquée par un (Mohel) ‘‘circonciseur’’, ayant reçu une formation spéciale pour cette pratique.

Les instruments utilisés par le Mohel ont une histoire très ancienne. Le couteau est aiguisé sur ses deux faces. Le Bouclier (magen), instrument métallique peu épais à travers lequel le prépuce est passé avant de l’inciser sert à la fois à protéger le sexe de l’enfant et à guider le couteau sûrement et précisément vers son but.

L’enfant est alors pansé. Le lendemain, le ‘‘circonciseur’’ l’examine. La cicatrisation est très rapide. Après les prières traditionnelles, la cérémonie est suivie d’un repas de fête.

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
2 + 14 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant