Share |

La fatwa de Rushdie 25 ans plus tard

Salman Rushdie en 1989 .

La fatwa de Rushdie 25 ans plus tard

 

 

Il y a vingt -cinq ans, l'édit de l'ayatollah Khomeiny s'abattait sur Salman Rushdie. Le leader révolutionnaire de l'Iran n'était pas d'accord avec le roman magico- réaliste de l'auteur des Versets sataniques en raison des insultes proférées dans le livre de ce dernier contre le prophète musulman Mahomet et il répondait à cela en appelant à l'exécution de Rushdie et de « tous ceux impliqués dans la publication qui étaient au courant de son contenu . »

 

Le fait que Rushdie est né en Inde , qu'il a passé sa vie en Grande-Bretagne et qu'il n'avait pas de liens particuliers avec l'Iran fait de ceci un acte sans précédent d'agression, qui connut un large retentissement à l'époque et eut par la suite un impact durable . En effet , on pourrait dire que l'ère de la « charia rampante» ou du «djihad furtif » ou de « l'islamisme légal » a commencé le 14 février 1989, avec l'émission de ce bref édit .

Si Rushdie , âgé [aujourd'hui] de 66 ans, est bel et bien vivant (même si il n'est pas ce qu'on appelle prospère ; ses écrits ont connu une baisse de qualité après Les Versets sataniques ) , beaucoup de personnes ont perdu la vie dans les troubles qui ont surgi autour de son livre. Pire encore, l'impact à long terme de l'édit a été de limiter la capacité des Occidentaux de librement discuter de Islam et des sujets qui s'y rapportent, ce qui a fini par être connu sous l'expression la Réglementation Rushdie . Une longue analyse sur ce sujet (y compris un livre écrit en 1989) , m'amène à conclure que deux processus sont en cours :

Tout d'abord, que le droit des Occidentaux pour discuter , critiquer et même ridiculiser l'islam et les musulmans s'est érodé au fil des ans .

Deuxièmement, que la liberté d'expression est une partie mineure du problème ; l'enjeu est quelque chose de beaucoup plus profond - en fait , c'est une question clé de notre époque : les Occidentaux vont-ils maintenir leur propre civilisation historique face à l' agression émanant des islamistes , ou vont-ils céder à la culture et à la loi islamiques et se soumettre à une forme de citoyenneté de seconde classe ?

La plupart des analyses de la Réglementation Rushdie se concentrent exclusivement sur la croissance de l'islamisme . Mais deux autres facteurs sont encore plus importants : le multiculturalisme tel qu'il est pratiqué casse la volonté de maintenir la civilisation occidentale contre les déprédations islamistes tandis que le fait que la gauche fasse cause commune politiquement avec les islamistes donne à ces derniers une entrée . En d'autres termes , le cœur du problème ne réside pas dans l'Islam, mais en Occident. (14 février 2014)

 

par Daniel Pipes

http://fr.danielpipes.org/blog/2014/02/fatwa-rushdie-25-ans

Version originale anglaise: The Rushdie Fatwa 25 Years Later
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Contenu Correspondant