Share |

Les militaires français découvrent les mères juives

Les militaires français découvrent les mères juives

 

 

Après une fin de semaine complètement folle où les meurtres se sont succédés  : Dans les locaux de Charlie hebdo, où les frères Kouachi décapitent le journal et repartent laissant douze morts derrière eux. …Dans la rue, l’assassinat d’une jeune et jolie fonctionnaire Clarissa Jean Philippe parce que femme et policier …C’est dans les locaux d’une imprimerie située dans la zone industrielle de Dammartin en Goële, en Seine et Marne, que les membres du GIGN donneront l’assaut et réussiront à maîtriser pour toujours les deux assassins des dessinateurs de Charlie Hebdo.

Puis c’est la prise d’otages dans une épicerie juive de la porte de Vincennes … Le terroriste s’appelle Amedi Coulibally. Il finira par être tué au terme d’un assaut mais après avoir tué 4 personnes.
Les médias apportent des informations les unes après les autres sans discontinuer…C’est ainsi que l’on apprend que c’est une école juive située à Montrouge qui était le premier lieu visé pour destruction. Un banal accident de la route a dérivé Amedi Coulibally et les personnes présentes dans le supermarché super cacher vers un autre destin….. .Les parents mais aussi les responsables politiques et autres commencent à prendre peur.
Au vu de tels projets, ce sont 717 écoles et lieux de cultes juifs dans toute la France, (nombre impressionnant) qui se voient alors dotés de 4700 policiers et gendarmes chargés de la surveillance de ces écoles et lieux de culte.

Et c’est ainsi que depuis lundi matin, les parents ont découvert en accompagnant leurs charmants petits la présence d’une dizaine de militaires armés jusqu’aux dents qui les attendaient au sein de l’école.
Pas complètement rassurés par cette surveillance qu’ils avaient réclamée depuis très longtemps déjà sans le moindre résultat,  ils ont confirmation que l’Etat français craint le pire….
Les militaires sont soucieux de l’accueil qui les attend. Même si leur image a été redorée d’un coup dimanche lors de la manifestation ou tout le monde se sentit tout à coup « Charlie Juif et Policier », ils ne sont pas encore habitués à cette approbation soudaine.
Les mères, curieuses et intéressées de voir qui allaient s’occuper de la sécurité de leurs enfants entourent les soldats, des hommes très jeunes pour la plupart et les trouvent plutôt sympathiques malgré l’image antimilitariste qui fait partie d’un a priori relativement courant…
Les parents se relayent au sein de l’école pour apporter leur appui aux militaires.
L’heure du déjeuner arrive. Les militaires sont conviés à partager les repas de la cantine. Sécurité oblige c’est avec moult précautions que chacun prend plaisir à cette rencontre. Les soldats racontent comment ils ne restent que deux jours dans chaque lieu sensible pour ne pas prendre des habitudes qui pourraient devenir très rapidement tragiques. Les mères écoutent et s’attendrissent devant ces grands enfants qui pourraient être les leurs et à qui elles doivent la sécurité donc la vie de leur petit …
Malgré le fait que tout le monde prenne le maximum de précautions le moral n’est pas au beau fixe. Une des mamans a une idée. Elle décide qu’il faut que ces jeunes gars se sentent tout à fait de la famille…Et c’est ainsi que les soldats étonnés, la virent arriver un beau matin, le sac empli d’assiettes pleines de gâteaux faits maisons, des kouglof, des rugelach, des oreilles d’Aman, des cakes au miel, des gâteaux au fromage, des Keiss Kuchen, des gâteaux de matzot au cacao, des strudels et mille autres merveilles !
Voilà comment  l’Armée française, en l’occurrence ces quelques hommes non juifs, découvrirent ce dont ils n’avaient entendu parler que par ouï-dire…
La mère Juive dans toute sa splendeur n’était donc pas un mythe mais bien une réalité.

pr Bely pour -Tel-Avivre -

http://www.tel-avivre.com/2015/01/14/les-militaires-francais-decouvrent-...

Publier un nouveau commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
2 + 13 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.

Contenu Correspondant