Share |

Les tunisiens fuyant vers l’Italie seraient pour la plupart des anciens policiers ou informateurs de ben ali

 

Les tunisiens fuyant vers l'Italie seraient pour la plupart des anciens policiers ou informateurs de ben ali

 

         Marine le pen affirme que :  «  «On ne comprend pas bien pourquoi les Tunisiens fuient la Tunisie. On pouvait comprendre quand c'était la dictature. On ne comprend pas bien quand c'est la démocratie», dit-elle. «Il y a donc d'autres raisons, liées à l'échec total des organisations internationales chargées de la régulation du monde», poursuit Marine Le Pen. »

           Voilà du pain béni pour marine le Pen : les révolutions courageuses arabos-musulmanes ont mis une claque à sa propagande (et non l'arabe n'est pas cet être soumis apprivoisable qu'au travers de la violence et de l'injustice...). Du coup tout est bon pour dénigrer ce courage arabo-islamique.

       Mais manque de chance d'après notre enquête (auprès des nouvelles autorités et de la population tunisienne):  les fuyards vers l'Italie ne seraient, en fait, que les anciens policiers de ben ali ainsi que ses informateurs qui représentaient tout de même selon les estimations entre 1/3 et 1/4 des tunisiens. Ces informateurs étaient de simples citoyens payés pour surveiller les moindres faits et gestes de leurs collègues, amis ou familles. A la moindre critique ou velléité de lutte contre l'islamophobie, la corruption ou l'injustice c'était la torture , la prison, l'humiliation ou la violence assurée.Ils quittent la Tunisie par peur des règlements de comptes et pour ne pas répondre de leurs crimes. En fuyant ils ont bien pris soins de récupérer ou détruire la plupart des dossiers sensibles présents dans les nombreux bâtiments des services secrets ou du ministére de  l'intérieur tunisien (ces documents contenaient entre autre les noms de ces personnes..).

        Curieux que de simples citoyens doivent  faire ce travail d'enquête journalistique n'est ce pas?? d'autant plus que vous remarquerez qu'aucun journal ou média national ne divulgue cette information.

Contenu Correspondant